Le métier #10

” Souvent je me dis que parfois j’aimerai que les choses ne fonctionnent pas. Car dans ce métier, la fabrication des pièces est quasi toujours en urgence. Toi-même, tu le sais ! Et donc qui dit urgence, dit que l’on a peu de temps pour finaliser les pièces et les faire sortir. D’où ma réflexion du départ, j’aimerai parfois ne pas avoir les ressources pour trouver la solution mais, à chaque fois, ça fonctionne ! Et je dois dire que ça me fait rager, sourire aussi mais rager quand même ! J’en arrive ainsi à la conclusion que ce métier comporte de la souffrance et que celle-ci est presque bénéfique. J’ai bien dit presque ! “

D., joaillier depuis 35 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *