La vente Artcurial des 23 et 24 juillet 2014 : ce qu’il ne faut pas manquer

Les ventes de juillet sont souvent très belles. Elles sont cet avantage d’être bien dotées mais aussi de procurer de nombreuses pièces pour tous les budgets. La vente de la maison Tajan qui se déroulera aussi fin juillet en est déjà un très bon exemple. La vente Artcurial ne déroge pas à cette règle !

La vente qui aura lieu à l’hôtel Hermitage de Monte-Carlo proposera presque mille lots dont certains promettent de belles enchères lors des vacations. Je vous propose de regarder les pièces qui valent que l’on s’y intéresse.

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.25.22

Lot 421 : importante parure dite de « corbeille de mariage » en or jaune et argent. Elle est sertie de 27 camées coquillages représentant des scènes mythologiques. Elle date des années 1840. Si le travail semble être français, il n’y a pas de poinçons pour le justifier. Néanmoins, la parure figure dans son écrin signé BCP, lequel est sommé d’une couronne comtale de la maison Lecointe & Albert Chaise. On sait par les archives que Albert Chaise était le neveu de Pierre Chaise, grand dessinateur et bijoutier. Quand à Lecointe, il était bijoutier de la famille d’Orléans.

Selon la tradition familiale, cette parure aurait été donnée par Joséphine de Beauharnais à la Maréchale Macdonald pour son mariage. Puis, elle fut transmise directement à ses filles puis de génération en génération pour leur mariage et ce jusqu’à aujourd’hui. Estimation entre 15.000 et 20.000 €. Photo : Artcurial

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.36.35

Lot 428 : clip de corsage en or jaune, diamants, émeraudes et rubis. Vers 1980. Estimation entre 3000 et 3500 €. Photo : Artcurial.Capture d’écran 2014-07-06 à 09.40.28

Lot 429 : important collier en or jaune et motifs en micro mosaïques. Travail romain de la fin du XIXe siècle. Estimation entre 25.000 et 35.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.44.01

Lot 437 : bracelet en or articulé figurant un boa. Il est serti de diamants et de rubis, travail de la fin du XIXe siècle. Estimation entre 2000 et 3000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.48.46Lot 556 : clip de corsage en or jaune, turquoises et rubis. Réalisé dans les années 80 par la maison Boucheron. Estimation entre 3000 et 4000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.51.39Lot 581 : broche en or jaune, grenats tsavorites et dégradé de saphirs colorés. Signée de la maison Marchak. Estimation entre 6000 et 8000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.55.43Lot 694 : clip de corsage réalisé par la maison Cartier en 1940. En or jaune, la fleur est en ivoire, les feuilles en corail rouge et il est serti d’un diamant. Estimation entre 2000 et 2500 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.58.12Lot 695 : clip de corsage réalisé par la maison Cartier vers 1940. La fleur est en ivoire, la feuille en jade nephrite, le tout accompagné de diamants. Estimation entre 2.500 et 3.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 10.07.12Lot 696 : important clip de corsage réalisé par la maison Cartier vers 1940. Exécuté en corail, or gris et diamants. Estimation entre 10.000 et 12.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 10.10.02Lot 720 : importante broche réalisée par Georges Fouquet vers 1925. Elle est composée de cristal de roche, de pièces émaillées en noir, le motif central est en platine serti de diamants et de rubis. Estimation entre 30.000 et 40.000 €. Photo : Artcurial

Capture d’écran 2014-07-06 à 11.26.41Lot 741 : rare paire de pendentifs « Sapins de Noël » signée de Suzanne Belperron. Ils ont été exécutés entre 1942 et 1955. Platine et diamants. Estimation entre 120.000 et 150.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 11.30.02Lot 742 : intéressant et atypique pendentif serti de diamants sur or gris. Le centre de la pièce est un saphir brut trapézoïdal de 104,38 carats, poli sur ses faces naturelles. La pierre est accompagnée d’une certificat du laboratoire Gübelin qui atteste que celle-ci est d’origine birmane et non traitée. Estimation entre 50.000 et 60.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 11.34.57L’une des pièces maitresses de cette vente est le lot 747 : Clip de corsage crée par Jean Schlumberger vers 1964, en platine et or. Il est serti de diamants dont le centre est un diamant cognac d’environ 20 carats. La pierre est certifiée naturelle par le LFG. Estimation entre 100.000 et 150.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 11.39.52Lot 755 : bague en or gris sertie d’un diamant bleu de couleur naturelle de 2,39 carats. La pierre est certifiée par le HRD et le GIA comme « Fancy vivid blue ». Estimation entre 400.000 et 450.000 €. Photo : Artcurial.

Capture d’écran 2014-07-06 à 11.43.19Lot 756 : bague en platine réalisée par la maison Van Cleef and Arpels. Elle est sertie d’un diamant poire de 16,87 carats certifié par le GIA comme étant de type IIa, et gradé D IF. Estimation à la hauteur de la pierre entre 1.000.000 et 1.400.000 €. Photo : Artcurial.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *