Une vente qui étincellera chez Sotheby’s le 23 septembre 2014

La première grande vente de cette saison aura lieu le 23 septembre à New York. Organisée par la maison Sotheby’s, elle présentera 432 pièces qui seront vendues sur deux vacations. On notera quelques provenances intéressantes comme des pièces de la collection de Danielle Steel, l’auteur à succès de sagas familiales, ou encore celles issues de la succession de Charlene Q. Thompson. Je vous propose donc de découvrir les pièces les plus marquantes de cette future vente.

Capture d’écran 2014-08-25 à 15.44.18Lot 2 : broche en or, diamants, onyx et malachite. Réalisée par la maison Cartier, elle est estimée entre 5000 et 7000 $. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2014-08-25 à 16.22.11

Lot 10 : broche en or jaune et platine représentant un oiseau dans des branches. Diamants, rubis, saphirs et émeraudes. La broche signée et réalisée dans les années 60 provient de la maison Marchak. Elle est estimée entre 5000 et 7000 $. Photo : Sotheby’s

N09199-23_web

Lot 23 : parure composée en coquilles Saint-Jacques serties de perles de culture, citrines et cabochons d’émeraudes sur or. Cette parure issue de la collection de Danielle Steel fut réalisée par la maison Trianon. Elle est estimée entre 10.000 et 15.000 $. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2014-08-25 à 16.40.13

Lot 24 : paire de boucles d’oreilles en or jaune, diamants et émeraudes gravées; elles sont issues de la collection de Danielle Steel. Ensemble réalisé par Marilyn Cooperman. Elles sont estimées entre 15.000 et 20.000 $. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2014-08-25 à 16.57.23

Lot 45 : paire de pendants d’oreilles en or gris, diamants et émeraudes. L’appairage pèse un peu plus de 40 carats. L’ensemble est estimé entre 35.000 et 45.000 $. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.05.44

Lot 147 : bague moderne en or gris, diamants et centre tourmaline Paraiba de 8,94 carats. Elle est estimée entre 40.000 et 60.000 $. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.09.16

Lot 164 : paire de boucles d’oreilles en platine, diamants et émeraudes. Les pierres utilisées sur cette parure pèsent respectivement : poires diamants de 2 et 2,01 carats, les marquises diamants sont de 1,52 et 1,28 carats, enfin les émeraudes totalisent 15,77 carats. Elles sont estimées entre 120.000 et 150.000 $. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.15.38

Lot 232 : étonnant collier multi rangs réalisé sur un fermoir or et composé de 27 rangs d’apatite jaune. Il est signé Angela Pintaldi et estimé entre 5000 et 7000 $. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.19.18

Lot 242 : ensemble de bijoux par Henry Dunay. Mais c’est la broche « Geisha » qui retiendra notre attention par son originalité et la finesse de sa réalisation. Or jaune, perle de culture, onyx sculpté et diamants composent cette pièce. Le lot est estimé entre 8000 et 10.000 $. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.28.38

Lot 425 : magnifique et rare broche « Oiseau de paradis » par Jean Schlumberger pour Tiffany & Co. Réalisée en or jaune avec une sélection de pierres telles que diamants, saphirs, émeraudes, rubis, aigues-marines, améthystes… Elle est estimée entre 150.000 et 250.000 $. Photo : Sotheby’s

Il faut malheureusement faire un choix dans les articles récapitulatif des ventes aux enchères, surtout dans les ventes importantes telle que celle qui se tiendra le 23 septembre. Mais si, comme moi, le travail de Schlumberger vous passionne, je vous invite à découvrir les lots 31, 335, et 339. Il ne pourront pas vous laisser indifférents !

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.35.39

Capture d’écran 2014-08-25 à 17.40.27

Je parle en général assez peu de David Webb, je trouve son travail magnifique et inventif mais il est trop souvent présent dans des ventes aux enchères et devient banal à force de voir des pièces à longueur de catalogues. Néanmoins, je ferai ce jour une exception pour le lot 431 : cette paire de boucles d’oreilles en or et diamants ne me laisse pas indifférente tant elle sort de ce que l’on voit habituellement des créations de ce prolifique designer. Cet ensemble se compose d’une paire de boucles d’oreilles entièrement modulables comme le montrent les deux photos. Ajoutons que les pierres utilisées possèdent des poids respectables : ainsi l’appairage de diamants ronds pèse 3 carats et les poires pèsent 6,31 et 6,29 carats. Le tout est estimé à la hauteur de la parure, soit entre 1.000.000 et 1.500.000 $. Photos : Sotheby’s.

À bientôt !

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. lise dit :

    j’aime et donc je partage sur mon Facebook, on ne sait jamais, si une de mes lectrices était cousu d’or ? ces bijoux sont fabuleux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *