Un diamant synthétique de 5,11 carats

La société russe New Diamond Technology a annoncé avoir réussi à produire un diamant synthétique de 5,11 carats.

250x250xLab-grown,P20Radiant,P205.11Ct,P20,P282,P29.jpg.pagespeed.ic.Qc3gB8KOEFLa pierre, taille radiant, pèse 5,11 carats. Photo : New Diamond Technology

La pierre, fabriquée selon la technique HPHT, pourrait – selon la société – être gradé K Si, mais elle n’a pour le moment pas été adressée à un laboratoire pour être certifiée. C’est ce qu’à déclaré le président de la NDT : Tamazi Khikhinashvili. Les scientifiques qui travaillent pour cette compagnie, comme ceux engagés dans la production de diamants synthétiques, reconnaissent que la fabrication d’une telle pierre de synthèse relève d’une prouesse technique et qu’il serait – pour le moment – difficile d’imaginer une production de masse.

La NDT souhaite néanmoins envisager la production de ce type de pierre dans ses laboratoires basés en Russie et à Hong Kong. Elle produit actuellement des diamants synthétiques bruts allant de 4 à 11 carats, lesquels donnent des pierres taillées allant le plus souvent de 1 à moins de 4 carats. Les couleurs vont de D à H pour une pureté allant de IF à Si2.

Le « record » de taille pour un diamant synthétique était jusqu’à présent détenu par la société Pure Grown Diamonds (anc. Gemesis) pour un diamant rond taille brillant de 3,04 carats. Il était gradé par l’IGI comme I Si1 et proposé à la vente pour un peu plus de 23.000 dollars.

Tamazi Khikhinashvili a refusé de répondre sur la question du prix dune telle pierre comparé à une pierre naturelle de même qualité. Mais il reconnait qu’une pierre de ce type reste bien moins chère qu’une pierre naturelle. Affaire à suivre, donc.

À bientôt !

Source : JCK online, article initial en anglais par Rob Bates

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *