Une nouvelle mine de diamants en Yakutie 

La société ALROSA a annoncé avoir commencé l’exploitation du gisement diamantifère de Botuobinskaya situé en République de Sakha (Yakutie).

Ce nouveau gisement devrait – d’après les prévisions réalisées – produire 1 millions de carats en 2015, mais la société espère monter a plus de 2 millions de carats assez rapidement. Les capacités d’extraction et de tri devant pouvoir s’élever à 400.000 tonnes de minerai dès l’année 2016/2017.

Nakyn, Sakha Republic, Russia, November 15, 2013.

Le site à ciel ouvert de Nyurba, ville de Nyurba, Yakutie. Photo : ALROSA

Ce nouveau puits est géré par la société Nyurba Mining and Processing Division (MPD). L’exploitation de ce nouveau lieu d’extraction a pour objectif de compenser l’appauvrissement du puits de Nyurbins’aya et ainsi permettre à la MDP de se maintenir à une production annuelle au alentour de 7,5 millions de carats. 

Cette nouvelle mine est la première à ouvrir depuis plus de 10 ans dans cette région, l’exploitation de ce nouveau gisement est un investissement à long-terme pour ALROSA qui envisage ainsi de voir la production du site passer – avec d’autres nouveaux puits – au-delà des 41 millions de carats.

Depuis les études de janvier 2015, les réserves estimées à Botuobinskaya seraient de plus de 90 millions de carats selon le système d’analyse russe. Si l’on se base sur les estimations fournies selon les standards du Joint Ore Reserve Comittee (JORC), on arrive à une évaluation de plus de 13 millions de tonnes de minerai exploitables sur ce site pouvant fournir d’après les études 5,19 carats/tonne. Cela permettrait d’envisager une réserve potentielle de plus de 70 millions de carats.

Rendez-vous dans quelques années pour savoir si ce nouveau puits tiendra ses promesses.

À bientôt

Source : communiqué de presse ALROSA

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *