Dreams of Diamonds, une exposition à admirer au GIA de Carlsbad

C’est une exposition comme il y en a peu, et donc forcément un événement à ne manquer sous aucun prétexte si vous allez l’occasion de vous rendre en Californie entre la fin du mois d’avril et le début du mois de mai 2015.

Non pas que l’exposition soit aussi prestigieuse que celle qui illumina le MNHN de Paris au début des années 2000, mais je crois qu’elle mérite amplement d’être relayée.

IMG_0059La paire de boucles d’oreilles Sail est en titane et réalisée par la maison Adler. Elle est sertie de 836 diamants pour un total de 36,05 carats. Photo : Dreams of Diamonds

Sept des plus importantes maisons de joaillerie spécialisées dans le diamant font l’honneur de prêter et d’exposer au GIA durant deux (trop) petites semaines des pièces de joaillerie serties de diamants de la meilleure qualité. C’est ainsi que plus de 4000 carats seront présentés au yeux du public.

IMG_0058

Cette broche en or blanc et or rose est issu d’un collier sur lequel elle peut être fixée. Elle est sertie de 48.99 carats de diamants incolores et de 22.90 carats de diamants roses. Signée de la maison Mouawad MENA DMCC. Photo : Dreams of Diamonds

Citons, parmi les 25 pièces, une paire de bottes sertie de 1527 carats et une rare briolette D Flawless de 50,05 carats.

Cet événement coïncide avec la parution du plus important livre d’art jamais édité sur le sujet Dreams of Diamonds. Alastair Laidlaw et Christine Marsden, photographes et designers britanniques, ont travaillé durant six années pour concevoir et finir la réalisation de cet ouvrage dont le poids excède les 15 kilos. Ce livre de photographies met à l’honneur les plus grandes maisons diamantaires mondiales et les joyaux les plus rares. Tout un programme !

Au programme de l’exposition les maisons Adler, Chatila, Chow Tai Fook, Diacore, Diarough, Mouawad et MUNNU The Gem Palace vous proposeront d’admirer leurs réalisations. Nul doute que vous en prendrez plein les yeux.

L’exposition ouvre le 29 avril et fermera le 11 mai 2015. Si l’entrée est gratuite, une réservation est absolument nécessaire pour des raisons de sécurité évidentes.

Si vous vous y rendez, n’hésitez pas à laisser un petit mot par ici afin de nous parler de votre visite ! Au plaisir de vous lire.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *