Vente Bonhams, Londres, 24 septembre 2015

Bonhams tiendra en cette fin du mois de septembre plusieurs ventes dédiées à la joaillerie. Celle organisée prochainement à Londres mérite que l’on s’attarde sur le catalogue présentant une très belle sélection d’objets. Je vous montre ce qu’il faut retenir.

Bonhams has shedulded in London a little but truly nice auction dedicated to jewelry. Save the date : september 24th. Many interesting ans rare jewels will be offered to buyers. I have to show you what I find unmissable. Focus !

Capture d’écran 2015-09-05 à 18.26.03

Lot 4 : belle parure en or et argent, diamants et rubis pour environ 24 carats. Les pierres de centres sont certifiées par un rapport du GCS comme naturelles, non traitées et Birmanes. Provenance par descendance de la collection personnelle de Louis William Winans (1857-1927). Winans fut, entre autres, collectionneur de gemmes. Il posséda le fameux diamant rose Agra de 31,40 carats. Estimation entre 30.000 et 40.000 £. Very nice and beautiful gold and silver set with diamonds and rubies weighing about 24 carats. Stones are reported natural, unheated and from Burma by a GCS report. Original private collection of Louis William Winans (1857-1927) by descents. Winans was known as a gemstones connoisseur. He owned the famous 31,40 carats pink diamond named The Agra. Estimated btw UK£ 30-40k. Photo : Bonhams

Capture d’écran 2015-09-05 à 18.39.32

Lot 15 : très rare pic en or, émail et diamants datant de 1870 et résultant de la collaboration entre Trouvé et Cadet-Picard. Notez que les yeux du squelette sont mobiles et qu’il claque des dents. Cet exemplaire fut inventé par Gustave Trouvé (scientifique travaillant dans le domaine de l’électricité) et fabriqué par le joaillier Auguste-Germain Cadet-Picard. Ce pic est équipé d’une petite batterie portable inventée par Trouvé et permettant ainsi au squelette d’être animé (ici, les yeux et les dents). D’autres exemples sont exposés au V&A London Museum. Ces bijoux furent présentés avec succès lors de l’exposition de 1867 et décrit par Vever comme “d’une terrifiante originalité”. Estimation entre 8000 et 10.000 £. Very rare stickpin with gold, enamel and diamonds, circa 1870 and resulting of the unusual collab between Trouvé and Cadet-Picard. It should be noted that eyes and teeth are mobile. This jewel was invented by Gustave Trouvé (scientist who worked on portable electricity) and hand-made by the french jeweler Auguste-Germain Cadet-Picard. This awesome stickpin is mounted with a portable battery and so gives movements to jewels. Many examples can be seen at the V&A London Museum. These jewels, publicy presented in Paris exhibition of 1867, were described by Vever with a “near-terrifying originality”. Estimated btw UK£ 8-10k. Photo : Bonhams

Capture d’écran 2015-09-05 à 19.15.48

Lot 129 : étonnante bague en platine et diamants, sertie d’un centre taille hexagonale de 8,18 carats, vers 1910. Estimation entre 30.000 et 50.000 £. Stunning Belle Epoque platinum ring with diamonds, hexagonal stone of 8,18 carats. Estimated btw UK£ 30-50k. Photo : Bonhams

Capture d’écran 2015-09-05 à 19.28.15

Lot 146 : C’est la pièce à ne pas manquer dans cette vente. Exceptionnelle broche en or et argent, sertie de diamants et d’un impressionnant centre spinelle de 50,13 carats. Cette pièce possède un pédigrée de choix par sa provenance : la Collection Hope. Elle est présentée dans un écrin de forme de la maison londonniène Mallet, The Octagon Bath & 40. Elle est accompagnée d’un certificat de la SSEF qui précise qu’elle provient du Tadjikistan et qu’elle est non traitée, ajoutant que la pierre est d’une rarissime beauté et perfection. Sa provenance : Henry Philip Hope (1774-1839), puis Henry Thomas Hope, son neveu (1808-1862), puis Anne Adele Hope, épouse de Henry Thomas (? – 1884), puis Lord Francis Hope, le petit-fils de Anne Adele (1866-1941; dernier Duc de Newcastle), puis lot 35, “The Sale of The Hope Heirlooms” chez Christie Manson & Wood, 17 Juillet 1917, pour 1060 £ et acquise par Drayson. Elle devient la propriété de Lady Mount Stephen (1864-1933), puis de Elsie Reford (1872-1967) et enfin par descendance au vendeur actuel. Estimation entre 150.000 et 200.000 £. This lot is the one you cannot miss in this auction. Exceptionnal gold and silver brooch with diamonds and impressive spinel of 50.13 carats. This stone is reported by SSEF as natural, untreated and from Tadjikistan. More it’s a truly rare example of beauty and perfection. This one came from the well-known Hope Collection. In a fitted box by the london company Mallet, The Octagon Bath & 40. History : Henry Philip Hope (1774-1839); Henry Thomas Hope, his nephew (1808-1862); Anne Adele Hope, Henry Thomas’s wife (? – 1884); Lord Francis Hope, Anne Adele’s grandson, (1866-1941; later 8th Duke of Newcastle); lot 35, “The Sale of The Hope Heirlooms”, Christie Manson & Wood, 17 July 1917, for £1060 and purchased by Drayson; Lady Mount Stephen (1864-1933); Elsie Reford (1872-1967); direct descent to the current owner. Estimated btw UK£ 150-200k. Photo : Bonhams

À bientôt !

See you soon !

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *