La FTC souhaite imposer quelques changements sur le territoire américain

ftc_logo_430

Aux USA, le commerce en général est encadré par la puissante Federal Trade Commission qui a pour objectif de proposer la plus grande transparence dans les transactions commerciales. Elle réglemente ainsi, aussi, le secteur de la joaillerie.

Dear english readers, I do not forget you. You can find the original article on this link. I decide to translate for my french readers, the very good article written by Rob Bates – JCK Online.

Elle propose des documents dédiés à ce secteur qui sont largement utilisés outre-atlantique par les professionnels et les particuliers :  Guides for the Jewelry, Precious Metals, and Pewter Industries. C’est dans l’optique d’apporter encore plus de transparence aux consommateurs que la FTC vient de publier hier une série de propositions visant à modifier ou à compléter certaines appellations relatives aux perles et aux pierres gemmes. Celles-ci ont pour objectif de mieux informer le futur acheteur.  Voila en détail les propositions spécifiques aux gemmes qui, à mon avis, vont dans le bon sens :

Attention, ces propositions ne visent que le territoire américain

  • Les rubis traités par remplissage de fractures au verre au plomb ne devraient plus être vendus que sous le terme de corindon traité par remplissage de fractures au verre au plomb. Si la différence peut sembler difficile à intégrer entre corindon et rubis, il faut bien avoir en tête que ce traitement est le plus souvent appliqué à des pierres naturellement opaques et peu attrayantes afin de les rendre commercialement intéressante. Le rubis étant appellation du corindon rouge de qualité gemme, en principe. La FTC souhaite donc que à l’avenir, le consommateur est bien conscience de ce qu’il achète.
  • Les termes « émeraude jaune » pour décrire un béryl jaune ou héliodore et « améthyste verte » pour décrire une prasiolite devraient être interdit aux motifs simples qu’une émeraude est verte et une améthyste, violette.
  • L’ensemble des traitements appliqués aux perles devraient être déclarés. Les perles font parties des gemmes et les traitement appliqués aux gemmes doivent être déclarés.

Ces propositions sont finalement évidentes. Si elles sont validées, elles s’appliqueront sur l’ensemble du territoire américain et, bien entendu, aux négociants qui viennent ponctuellement commercer dans ce pays.

À bientôt !

See you soon !

Sources : JCK and FTC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *