Ventes Tajan, Paris, les 21 et 22 juin 2016

index

Fin juin 2016, la maison de ventes aux enchères Tajan organise un événement d’exception autour de la joaillerie. Cette vente qui se déroule sur deux jours est l’occasion d’admirer chaque année des pièces rares, des pierres intéressantes et souvent des signatures recherchées par les amateurs, les collectionneurs et les marchands.

Par ailleurs, Sophie Mizrahi Rubel, petite-fille de John Rubel qui a relancé la maison éponyme viendra le 16 juin donner une conférence sur l’histoire de cette maison. Rendez-vous à l’Espace Tajan à 18 heures 30.

J’ai déjà hâte de pouvoir aller admirer les pièces dans quelques jours mais en attendant voila une sélection des pièces à ne manquer sous aucun prétexte.

At the end of the month of June, the french auctions house Tajan will offer to buyers many jewels and watches during its Precious Weeks. During two days, it’s the place-to-be to admire rarely-seen jewels, interesting gemstones and unusual makers’s marks often highly seeked by connoisseurs, collectors and antique dealers. 

For those who understand french, the 16th of June, Sophie Mizrahi Rubel, the grand-daughter of John Rubel will give a lecture about the history of this famous jewelry house. Save the date and the hour : 6.30 pm.

I’m impatient to discover the pieces in a few days. Focus on the ones you cannot miss !

Capture d’écran 2016-06-04 à 18.23.12

Lot 43 : en principe je ne parle que très rarement des pièces qui ont fait l’objet de restaurations hasardeuses sauf si elles sont très rares. C’est le cas avec ce pendentif en or et platine, émaillé et serti de diamants, signé de la maison espagnole Masriera et datant du début du XXe siècle, époque Art nouveau. La pièce en ivoire a été rapportée certainement en remplacement de celle d’origine mais ce bijou est accompagné du dessin original en provenance des archives de la maison. Estimation entre 28,000 et 35,000 €. In principle, I don’t talk here about jewels with uncertain restorations except if these jewels are rare. And, it’s the case with this gold and platinum pendant set with diamonds, early 20th century and from the famous spanish jewelry house Masriera. The ivory piece was changed certainly cause the original one was broken but this pendant is sold with a drawing from the Masriera’s archives. Estimated between € 28-35k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-05 à 08.34.36

Lot 58 : rare bracelet Art deco en platine, diamants et aigue-marines de la maison italienne Fumanti Roma, vers 1935. Estimation entre 22,000 et 26,000 €. Rare Fumanti Roma platinum bracelet set with diamonds and aquamarines, circa 1935. Estimated between € 22-26k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-04 à 18.27.02

Lot 69 : beau bracelet cordelière en or jaune et platine serti de diamants. Vers 1935. Non signé, mais il est à noter qu’un modèle très similaire de la maison Van Cleef and Arpels a été vendu Pierre Bergé & Associés à Bruxelles en juin 2007. Estimation entre 18,000 et 22,000 €. Nice Cordelière yellow gold and platinum bracelet set with diamonds, circa 1935. Unsigned, but a really similar bracelet by Van Cleef and Arpels was sold in June 2007 in Bruxelles by Pierre Bergé & Associés. Estimated between € 18-22k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-04 à 18.33.14

Lot 70 : rare parure de la maison John Rubel, vers 1940 en or, diamants, rubis et saphirs. Signée et réalisée d’après un dessin de Maurice Duvalet. Estimation entre 14,000 et 18,000 €. Unusual set by John Rubel, circa 1940, gold, diamonds, rubies and sapphires. From a drawing by Maurice Duvalet. Estimated between € 14-18k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-04 à 18.40.37

Lot 82 : rare broche au chat siamois par la maison René Boivin, vers 1958. Or, émeraudes et émail. D’après un dessin de Juliette Moutard, la dessinatrice interne de la maison entre 1933 et 1970. Estimation entre 6000 et 8000 €. Rarely-seen cat brooch by René Boivin, circa 1958. Enameled gold and emeralds, from a drawing by Juliette Moutard, drawner at Boivin between 1933 and 1970. Estimated between € 6-8k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-04 à 18.49.45

Lot 248 : rarissime pendentif par René Lalique en or jaune et serti d’une soufflure de perle fine, 1902. La perle est certifiée par le LFG comme d’origine marine. Estimation entre 75,000 et 100,000 €. Rarely-seen yellow gold pendant and natural pearl by René Lalique, 1920. The pearl is reported natural and salt-water by the LFG. Estimated between € 75-100k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-05 à 08.46.28

Lot 260 : rare bague en or et argent sertie de diamants, vers 1760. Estimation entre 6000 et 8000 €. Rarely-seen silver and gold ring set with diamonds, circa 1760. Estimated between € 6-8k. Photo : Tajan

Capture d’écran 2016-06-05 à 08.57.25

Lot 326 : rarissime montre en or, couvercle serti de diamants. Le cadran est en réalité une citrine sertie coté culasse. Vers 1935, travail français signé Maurice Matin. Estimation entre 10,000 et 12,000 €. Rarely-seen in auctions this lady gold watch signed Maurice Matin, circa 1935. Gold, diamonds and with a citrine for the face. Estimated between € 10-12k. Photo : Tajan

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *