Jeunesse et talent pour la 11e édition du prix Jacques Lenfant

Ils sont jeunes, ils sont très doués et ils sont l’avenir de notre métier. Il y a quelques jours avait lieu la remise de la 11e édition du Prix Jacques Lenfant. Ce concours qui est ouvert à tous les élèves joailliers et orfèvres en formation dans un établissement français récompense chaque année le plus haut niveau de savoir-faire dans la réalisation d’une pièce complète de joaillerie ou d’orfèvrerie.

They are young, they are very talented and they are the future of our profession. A few days ago, the 11th edition of the Jacques Lenfant Prize was awarded. This competition, which is opened to all jewelery students and goldsmiths in training in a French institution, rewards every year the highest level of know-how in the field with the realization of a complete piece of jewelery or goldsmithery.

M. Philippe Scordia, le jury et les candidats au Prix Jacques Lenfant 2017. Devant M. Scordia, les deux lauréats du prix. Mr. Philippe Scordia, the jury and the candidates for the Prix Jacques Lenfant 2017. Before Mr. Scordia, the two winners of the prize. Photo : Service communication de la BJOP.

La cérémonie s’est déroulée dans le magnifique cadre de la Garde Républicaine, que nous avons pu visiter à cette occasion, sous le conduite de M. Philippe Scordia, Président du Jury du Prix National Jacques Lenfant et Directeur Haute Joaillerie de la Maison Christian Dior.

The ceremony took place in the magnificent place of the Republican Guard, which we were able to visit on this occasion, under the leadership of Mr Philippe Scordia, President of the Jury of the Jacques Lenfant National Prize and High Jewelery Director of the Christian Dior House .

Cette année, le jury a récompensé Caroline Prud’homme, élève au CFA de la Bijouterie BJOP pour la réalisation d’une bague double (sujet imposé) et qui a nécessité plus de 400 heures de travail. Loïc Cariou Cummins, élève de l’Ecole Tané, est lui 1er accessit en orfèvrerie sur le sujet imposé d’un vase corolle remarquablement réalisé.

This year, the jury has rewarded Caroline Prud’homme, a student at the Jewelry School BJOP for the creation of a double ring (subject imposed) which has required more than 400 hours of work. Loïc Cariou Cummins, a student of the Tané School, was the 1st accessit in goldsmithery on the imposed subject with a beautiful corolla vase.

La bague réalisée par Caroline Prud’homme (BJOP). The ring made by Caroline Prud’homme (BJOP). Photo : ©MarieChabrol/legemmologue.com

Le vase réalisé par Loïc Cariou Cummins (Ecole Tané). The vase made by Loïc Cariou Cummins (Tané School).

Ce prix est particulièrement important pour la vitalité de notre secteur et une pépinière de talents pour les entreprises de joaillerie qui n’hésitent pas recruter les lauréats. Chaque édition est l’occasion de découvrir des “mains” dont nous continuerons d’entendre parler à l’avenir.

This award is particularly important for the vitality of our sector and an incubator of talents for the jewelry companies who do not hesitate to recruit the winners. Each edition is an opportunity to discover the “hands” of tomorrow that we will continue to hear about in the future.

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *