Et Ilgiz F. rêva Samarcande

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

De Samarcande, vous avec certainement en tête les dômes d’un bleu vif qui constituent, souvent, l’une des premières visions qu’ont les visiteurs du Registan de la cité, dont l’emplacement parfait sur la route la soie a apporté infortune comme prospérité à ses habitants.

From Samarkand, you certainly have in mind the bright blue domes that are, often, one of the first visions that visitors have to the Registan of the city, whose perfect location on the Silk Road has brought misfortune as prosperity to its inhabitants.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Bague Samarcande en or blanc, diamants, aigues-marines, émail et turquoises. The Samarcande ring in white gold, diamonds, aquamarines, enamel and turquoises. Photo : Ilgiz F.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Ilgiz F. à Samarcande. Ilgiz F. in Samarkand. Photo : Ilgiz F.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Boucles d’oreilles en or jaune, émail, rubis et émeraudes. Yellow gold earrings with enamel, rubies and emeralds. Photo : Ilgiz F.

Et pourtant, il y aurait tant à dire sur cette ville située au carrefour des mondes dont la position géographique fait idéalement le lien entre l’Occident et l’Orient. Connue dès 329 av J.C., on la désigne d’abord sous le nom grec de Marakanda. Avec Boukhara, Samarcande est inscrite sur la liste des plus anciennes villes habitées d’Asie centrale. Lors de ces différentes occupations, Samarcande a abrité des communautés religieuses diverses et est devenue le foyer de plusieurs religions telles que le bouddhisme, le zoroastrisme, l’hindouisme, le manichéisme, le judaïsme, l’Église de l’Orient et l’Islam.

And yet, there is so much to say about this city located at the crossroads of worlds whose geographical position makes ideally the link between the West and the East. Known as early as 329 BC, it was first referred to as the Greek name of Marakanda. With Bukhara, Samarkand is on the list of the oldest inhabited cities of Central Asia. During these different occupations, Samarkand has housed various religious communities and has become home to several religions such as Buddhism, Zoroastrianism, Hinduism, Manichaeism, Judaism, the Eastern Church and Islam.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Boucles d’oreilles en or blanc, émail, perles et grenats. Le motif ici représenté est une fleur de grenade. Ce fruit est célèbre sur toute la route de la soie et particulièrement cultivé en Asie centrale où ses vertus médicinales sont reconnues depuis des millénaires. Aussi retrouve-t-on ce motif sur les tissus et les mosaïques présentent dans cette région. Earrings in white gold, enamel, pearls and garnets. The pattern represented here is a pomegranate flower. This fruit is famous throughout the Silk Road and particularly cultivated in Central Asia where its medicinal properties have been recognized for millennia. So we find this pattern on the fabrics and mosaics present in this region. Photo : Ilgiz F.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Boucles d’oreilles « Ikat » en or jaune et blanc, émail, diamants et perles. Le motif est inspiré de la technique traditionnelle ouzbèke de peinture sur tissu qui permet d’obtenir ce résultat bien particulier et reconnaissable. « Ikat » earrings in yellow and white gold, enamel, diamonds and pearls. The motif is inspired by the traditional Uzbek technique of painting on fabric which makes it possible to obtain this very particular and recognizable result. Photo : Ilgiz F.

Si je vous parle brièvement de cette cité mythique, c’est parce qu’elle constitue le point de départ de la nouvelle collection du joaillier russe Ilgiz F. dont les soixante pièces produites sont toutes plus belles les unes que les autres. Présentée à Moscou en septembre, la collection a reçu un immense succès au point que la plupart des pièces soient très vite vendues. Mais nous avons eu le plaisir de pouvoir admirer quelques pièces en décembre lors de sa venue à Paris.

If I speak to you briefly about this mythical city, it is because it constitutes the inspiration source of Russian jeweler Ilgiz F. new collection. Whose sixty pieces produced are all more beautiful than the others. Presented in Moscow in September, the collection was so successful that most of the pieces were sold very quickly. But we had the pleasure of admiring some pieces in December when he came to Paris.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Boucles d’oreilles en or jaune et blanc, émail, diamants et améthystes. Yellow and white gold earrings featuring enamel, diamonds and amethysts. Photo : Ilgiz F.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Bracelet en or jaune et blanc, émail, diamants et améthystes. Yellow and white gold cuff featuring diamonds and amethysts. Photo : Ilgiz F.

Fidèle à son travail, la collection met en avant la remarquable maitrise de l’émail de son atelier mais également de très belles turquoises, des émeraudes, des rubis, des améthystes et – bien entendu – des diamants. Le joaillier a ainsi transcrit sous la forme de bijoux les admirables mosaïques des Médersa du Registan, les jardins de la cité et le Mausolée de Gour Edir. On retrouve dans les pièces toute la maitrise architecturale de ces monuments aujourd’hui classés à l’UNESCO. Une vraie belle réussite.

Faithful to his work, the collection highlights the remarkable mastery of the enamel technique of his studio but also beautiful turquoises, emeralds, rubies, amethysts and – of course – diamonds. The jeweler has thus transcribed in jewels the admirable mosaics of the Registan Madrasa, the gardens of the city and the Mausoleum of Gour Edir. We find in his creations all the architectural mastery of these monuments now classified at UNESCO. A very nice ensemble.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Boucles d’oreilles en or blanc, émail et diamants. White gold earrings with diamonds and enamel. Photo : Ilgiz F.

samarcande, samarkand, ilgiz F

Bague inspirée par l’Observatoire d’Oulouk Bek (Ulugh Beg). Réalisée en or jaune et blanc, émail, diamants et turquoise. Ring inspired by the Oulouk Bek Observatory (Ulugh Beg). Made in yellow and white gold, enamel, diamonds and turquoise. Photo : Ilgiz F.

Aussi, sachez qu’il reste quelques pièces disponibles. Vous pourrez en découvrir à Paris, à Moscou et – depuis peu – à Saint-Petersbourg où le joaillier a récemment inauguré un corner dans le célèbre magasin « Au pont rouge ». N’hésitez pas à aller les découvrir, vous ne le regretterez pas !

Also, know that there are some pieces available. You can discover it in Paris, Moscow and – recently – in St. Petersburg where the jeweler recently inaugurated a corner in the famous store « Au pont rouge« . Do not hesitate to go discover them, you will not regret it !

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.