Ma Biennale des antiquaires 2014 – (3/3)

Il me reste quelques encore quelques très belles choses à vous montrer. Après avoir visité tranquillement l’allée consacrée exclusivement à la joaillerie, il me faut encore m’attarder dans quelques espaces. Trois maisons proposent une sélection très pointue en bijoux anciens et enfin deux maisons londoniennes connues pour vendre des diamants absolument hallucinants. Autant vous dire, que j’ai fait le choix de terminer ma visite par cela, histoire d’emmagasiner dans ma tête un maximum de merveilleuses gemmes !

Chez Bulgari, l’expression “Je t’aime à l’italienne” prend tout son sens. Des couleurs, des pierres taillées en cabochons aux teintés acidulées comme les bonbons de notre enfance. Et l’impression, durant quelques instants, de revivre l’opulente époque de la Cinecittà. Il n’en fallait pas plus que je sois en admiration devant les vitrines.

Bague 8122Bague La Dolce Vita en platine avec 1 saphir du Sri Lanka taille coussin (17,10 ct) et diamants taille baguette. Photo : Bulgari

Boucles d'oreilles 9442

Boucles d’oreilles Musa en or jaune, rubellites (9,35 ct), améthystes (12,58 ct), émeraudes (3.03 ct), diamants taille brillant (3.13 ct) et diamants taille trapèze (3.47 ct). Photo : Bulgari

Fig 29Collier haute joaillerie Serpenti en or rose – modulable en boucles d’oreilles – avec perles d’émeraudes de Zambie (1021,38 ct) et diamants. Photo : BulgariBoucles d'oreilles 8703

Boucles d’oreilles Bisanzio en or rose, rubellites (20,50 ct), tourmalines (24,86 ct), émeraudes taille cabochon (7,30 ct) et pavé diamants (1,45 ct). Photo : Bulgari

 Dans l’espace consacré à la maison Dior, place à un boudoir pour femmes élégantes et ode au New Look cher à Christian Dior. Plissés de tissus et d’étoffes précieuses se trouvent projetés en bijoux. Frous-frous, froissé de satin ou encore tailleur ceinturé forment la base d’inspiration de ce nouvel opus Archi Dior signé Victoire de Castellane.

Capture d’écran 2014-09-23 à 20.17.35Boucles d’oreilles Ailée Diamant. Or blanc 750, diamants, saphirs, saphirs roses et violets. Photo : Dior

Capture d’écran 2014-09-23 à 20.18.59Boucles d’oreilles Trompe l’Œil Diamant Jaune. Or jaune 750, diamants, diamants jaunes, grenats spessartites et saphirs roses. Photo : Dior.

Capture d’écran 2014-09-23 à 20.18.11Boucles d’oreilles Cocotte émeraude. Or blanc 750/1000e, diamants et émeraudes. Photo : Dior.

Place désormais aux bijoux anciens. Trois maisons en proposent cette année, Martin du Daffoy (antiquaire place Vendôme), Véronique Bamps installée à Monaco et surtout la maison américaine Siegelson. Et je dois bien reconnaitre que c’est la maison américaine qui m’a le plus séduite. Pièces de maîtres signées Verger Frères, Lacloche, Suzanne Belperron. J’ai passée beaucoup de temps dans ce corner où on se serait cru dans un musée tant les bijoux présentés en vitrines étaient rares. Un ravissement !

429935_351466428273335_1904928194_n

Parure en calcédoines bleues signée Suzanne Belperron. Photo : Siegelson

545885_351582371595074_1150515314_n

Magnifique collier Cartier, époque Art Déco. Platine, saphirs, émeraudes et diamants. Photo : Siegelson

Parce qu’il faut bien finir un jour, je vous propose d’admirer des bijoux de divas. C’est bien de ça dont il s’agit tellement les diamants sont gros, colorés (et rares pour certains). Des bagues de stars, de tapis rouges… Si la maison David Morris propose des créations franchement jolies, je suis clairement tombée en admiration devant la démesure assumée de la maison Graff Diamonds. Cette maison est bien connue des amateurs de pierres, car cette compagnie fait souvent parler d’elle durant des ventes aux enchères. Elle a pour habitude d’acquérir les plus gros diamants qui passent aux enchères dans le monde. C’est dire ! Let’s bling !!

GR23238-EmCt-FIY-36_23ct-Diam-Ring

Bague en or jaune et platine, sertie de diamants dont centre Fancy Intense Yellow VVSI de 36,23 ct. Photo : Graff Diamonds

GR27873-Blue-diam

Bague en platine sertie d’un diamant Fancy vivid blue de 5,25 carats. Photo : Graff Diamonds.

Voila, le 21 septembre la Biennale a fermé ses portes. J’y ai passé des heures fabuleuses à admirer des bijoux magnifiques. Vivement 2016 !

À bientôt !

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *