Gemmes et art lapidaire chez Bonhams

Le 23 novembre, à Los Angeles, la maison Bonhams proposera presque 400 lots dans une vente dédiée aux minéraux, aux gemmes et aux objets mettant à l’honneur l’art lapidaire. Ces ventes, peu courantes, méritent toujours que l’on s’y intéresse car elles ont souvent l’avantage de présenter des pièces atypiques et parfois rares.

Petit tour d’horizon des pièces intéressantes de ce catalogue :

image

Lot 1010 : pièce composée de deux poissons taillés dans une aigue-marine provenant du Mozambique et pesant environ 345 carats. Les poissons sont fixés sur une importante branche de corail peau d’ange (Corallium secundum). Le socle est un brut d’aigue-marine d’origine brésilienne pesant 466 carats. Or et diamants complètent la pièce réalisée par Manfred Wild et Emil Becker, lapidaires basés à Idar-Oberstein en Allemagne. Estimation entre 55.000 et 65.000 $. Photo : Bonhams

image1

Lot 1013 : Sculpture représentant deux chouettes, lesquelles sont taillées dans un exceptionnel brut de béryl vert naturel et non traité. La pièce a été réalisée par Manfred Wild et Emil Becker, lapidaires basés à Idar-Oberstein en Allemagne. Estimation entre 60.000 et 80.000 $. Photo : Bonhams

image2

Lot 1018 : important flacon taillé dans un brut de cristal de roche de la meilleure qualité. Il est rehaussé d’éléments en or et malachite. La pièce a été réalisée par Manfred Wild, lapidaire basé à Idar-Oberstein en Allemagne. Estimation entre 60.000 et 80.000 $. Photo : Bonhams

image4

Lot 1028 : Cette pièce est conçue à la manière des œufs de la maison Fabergé. L’œuf, qui s’ouvre, est taillé dans un brut de grenat de presque 5700 carats provenant d’Orissa en Inde. Coupé en deux et évidé, il révèle une couleur présentant une saturation idéale. À l’intérieur, une croix en or et platine, entièrement sertie de diamants dont un centre brun de 5,74 carats. S’ajoutent cinq diamants bruts de couleur jaune. La base de la pièce est un important cristal de roche facetté. Des éléments en or émaillé complètent l’objet. C’est, à n’en pas douter, l’une des pièces les plus importantes réalisée par Manfred Wild. Estimation entre 300.000 et 400.000 $. Photo : Bonhams

image5

Lot 1137 : paire de baguettes chinoises en plaqué or sertie de diamants et de rubis. Réalisée par Paolo Costagli. Estimation entre 7000 et 9000 $. Photo : Bonhams

image6

Lot 1164 : important et rare spécimen de Bixbite – béryl rouge naturel – provenant de la mine des Wah Wah Mountain dans l’Utah et pesant 2,44 carats. Estimation entre 80.000 et 100.000 $. Photo : Bonhams

image7

Lot 1167 : rare appairage de 45 perles fines dites Quahog provenant de l’espèce Mercenaria mercenaria. Il a fallu plus de trois décennies au propriétaire actuel pour rassembler un tel lot de perles. Estimation entre 250.000 et 300.000 $. Photo : Bonhams

image8

Lot 1186 : spinelle rouge naturel provenant de Birmanie et pesant 9,17 carats. Estimation entre 45.000 et 55.000 $. Photo : Bonhams

image9

Lot 1189 : rare saphir naturel certifié « Padparadscha » par l’AGL, en provenance du Malawi et pesant 5,67 carats. Estimation entre 110.000 et 130.000 $. Photo : Bonhams

image10

Lot 1297 : important brut d’aigue-marine en provenance du Pakistan, région de Nagar. Cette pièce a successivement fait partie des collections de Keith Proctor, Peter Via et enfin Stuart Wilensky.  Estimation entre 30.000 et 40.000 $. Photo : Bonhams

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *