Des rubis au Groenland, une réalité à priori proche

L’International Color Gemstones Association (ICA) a récemment relayé cette nouvelle au sujet de la prochaine ouverture d’une mine qui devrait permettre la production de rubis et de saphirs roses au Groenland. Retour sur cette annonce.

ImageProxy.mvcLe site de la True North Gems, dans la région de Aappaluttoq, dans le sud du Groenland. Photo : ICA

La compagnie True North Gems a annoncé il y a quelques mois avoir trouvé un partenaire – Leonhard Nilsen & Sønner (LNSG) – afin de pouvoir mobiliser les équipements nécessaires pour initier la construction et la mise en route du site minier d’Aappaluttog dans le sud du Groenland. Les travaux ont commencé en septembre 2014.

I16A8482Vue des travaux de construction et de préparation des fondations du futur port. Photo : True North Gems

Ce projet, qui a reçut l’aval des autorités du pays, semble susciter l’enthousiasme quand à son potentiel économique pour le pays. Le président de la True North a ainsi déclaré que cette annonce et ce projet particulièrement excitant vont marquer un tournant pour sa société, mais aussi que la réalisation rapide de ce projet sera bénéfique pour toutes les parties impliquées dans son développement.

Les objectifs de cette première phase de travaux sont :

  • Installation d’un quai de déchargement provisoire permettant l’apport sur site du matériel de construction
  • Apport sur site du matériel et des machines permettant à terme de construire la route qui desservira le site et ses futures infrastructures
  • Installation de quartiers de vie pour les ouvriers et les équipes de la True North Gems afin de pouvoir garantir une présence à temps plein sur ce chantier. Lequel s’annonce très important.

La compagnie a déjà annoncé au 16 décembre 2014 la réalisation d’étapes importantes pour la mise en route de la mine :

  • Plusieurs broyeurs sont arrivés sur le site
  • La route du port intérieur au camps est désormais opérationnelle
  • La route entre le port extérieur et le camp est fortement avancée
  • La construction de l’héliport est en bonne voie
  • Les travaux d’installation des réseaux d’eau, d’électricité et d’égout ont été initiés
  • Le quai du port exterieur est aussi en voie d’achèvement

La True North Gems est une société dédiée à l’exploration et à l’exploitation de gisements de pierres gemmes. Elle communique depuis plusieurs années sur l’installation d’une mine dédiée à la production et à la commercialisation de “rubis arctiques”. Si le projet n’est pas inintéressant, et le dossier d’investissement forcément enthousiaste, j’attends néanmoins de voir dans les faits quelle sera la production, sa qualité mais aussi l’impact écologique sur le site. La compagnie a obtenu un permit d’exploitation du site pour 30 ans en mars 2014. Elle devra s’acquitter annuellement d’une taxe de 5,5 % sur les ventes de pierres qui sortiront de la concession. L’accord au projet a – en outre – été soumis à l’obligation d’employer des travailleurs locaux et de pourvoir à la formation de ces travailleurs et aussi à terme au reclassement.

La LNSG est, elle, impliquée dans l’exploitation minière depuis plus de 70 ans. Elle concentre plus de 15 filiales qui initient et exploitent des gisements dans des pays tels que le Groenland, la Russie, l’Antarctique, les pays scandinaves. Ajoutons aussi que cette compagnie est le premier prestataire de services aux compagnies d’exploitations de pétrole, de gaz mais aussi minières au Groenland.

Nous suivrons l’avancée du projet, en attendant de voir à quoi ressemble exactement les pierres qui devraient sortir de ce gisement d’ici quelques mois, la True North Gems souhaitant mettre en exploitation ce gisement dès la fin 2015, au plus tard.

rough-2 rough-4Deux photos illustrant des rubis bruts trouvés sur le site d’exploitation. Photo : True North Gems

Gemmologiquement, on ne peut pas dire encore énormément de choses sur ces pierres. Les quelques photos montrent surtout des petites pierres possédant une forte teinte rose. Les pierres qui se trouvent principalement dans des anorthosites micacées présentent une forte concentration en chrome et en fer. Si l’on connait ce gisement depuis les années 60, il faudra donc attendre cette année pour enfin connaitre son potentiel de production. Notons que les photos nous montrent des pierres semblant présenter des pierres avec beaucoup d’inclusions. Il faudra donc voir quels traitements leurs seront appliqués, car à n’en pas douter, ce sera le cas !

polished-1 polished-3Exemples de saphirs roses et de rubis taillés dans des bruts du gisement d’Aappaluttoq. Photo : True North Gems

Je suis preneuse d’informations pour compléter cet article si vous en avez, les contributeurs seront – bien entendu – cités.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *