Vente Sotheby’s, Londres, le 24 février

À la fin du mois, la maison Sotheby’s tiendra une vente d’objets d’art provenant de collections constituées par des descendants de familles nobles et royales européennes. Parmi les quelques 250 objets, des meubles, des objets décoratifs, des boites, des horloges et quelques bijoux. Petit tour d’horizon des pièces à admirer et éventuellement à acquérir !

Capture d’écran 2015-02-01 à 11.12.52Lot 21 : boite impériale en or jaune et éléments en argent sertis de diamants taille rose, émaillage. Époque Napoléon III entre 1855 et 1871, fabrication de Jean-Louis Tronquoy célèbre fabricant de boites du XIXe siècle. Installé à partir du 4 janvier 1827 au 4 rue des Prouvaires dans le 1er arrondissement de Paris, il y restera jusqu’au 28 juin 1871. Il prit la suite de Simon-Achille Léger qui était installé précédemment. Estimation entre 15.000 et 20.000 £. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-02-01 à 11.21.09

Lot 24 : boite impériale d’origine autrichienne en or jaune, diamants et émail. Les initiales sur le couvercle sont celles de Franz-Joseph I, Empereur d’Autriche et roi de Hongrie. Il régna de 1848 à 1916. La boite possède les poinçons du services de la garantie viennoise utilisés entre 1872 et 1922, elle fut fabriquée par Christian Friedrich Rothe. Joaillier de le cour d’Autriche dès 1855, puis celui de la cour d’Iran dès 1871 et enfin de celle du Brésil à partir de 1874. Il fournira les diamants de la reine Élisabeth “Sissi” pour son couronnement en tant que reine de Hongrie en 1867. Estimation entre 10.000 et 15.000 £. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-02-01 à 11.39.14

Lot 25 : boite impériale en or jaune, diamants et émail. Le cartouche représente l’Empereur Wilhelm II. Cette boite est un cadeau de l’empereur et de son épouse – cadeau remit par l’ambassadeur d’Allemagne Count Hatzfeld – offert après leur rencontre avec Sheriff Augustus Harris à Londres en juillet 1891. Cette pièce fut probablement réalisée dans la région de Hanau, vers 1891. Estimation entre 10.000 et 15.000 £. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-02-01 à 11.51.46

Lot 31 : horloge en or, saphirs, diamants, grenat et turquoises. Elle fut commandée et réalisée par la maison Boucheron en 1950 à Paris. Cette pièce fut fabriquée pour la famille royale d’Iran, avec les pierres du trésor d’Iran. Il faut bien avoir à l’esprit que les pierres ne pouvaient pas sortir du pays. La sélection des gemmes fut faite dans le pays, puis la pièce fabriquée à Paris à partir des mesures prises en Iran. Enfin, elle fut livrée et sertie au sein du trésor. Estimation entre 4000 et 6000 £. Photo : Sotheby’s

À bientôt !

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Créations originales et magnifique travail de joaillerie. Les admirer en image est déjà une satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *