Paris Beaux-Arts, une première édition attendue

Le Syndicat National des Antiquaires (SNA) se lance un nouveau défi en cette année 2015, avec l’organisation d’un nouveau salon parisien dédié aux arts décoratifs dans toute leur diversité : le Salon Paris Beaux-Arts.

Affiche_PBACette première édition se tiendra au Carrousel du Louvre du 1er au 5 avril 2015. L’objectif affiché par l’équipe organisatrice est de créer un événement annuel qui permettra de mettre en relation amateurs d’objets d’art et professionnels.

80 marchands proposeront leurs plus beaux objets. Une pléiade de grands noms est d’ores et déjà annoncée, de Steinitz à De Jonckheere – spécialiste des tableaux flamands -, Bérès, de Taménaga à De Bayser, en passant par les galeries Univers du Bronze, Gilgamesh, Mathivet, Delvaille, Ary Jan, Hélène Bailly ou Laurence Esnol. Les vendeurs étrangers ne seront pas en reste avec la présence du Belge Bernard de Leye et le Monégasque Dario Ghio (orfèvrerie), ou encore l’Italienne Roberta Tagliavini (spécialiste de l’Art déco). Ce programme donne déjà le ton d’un salon qui devrait promettre de pouvoir admirer des pièces d’exception.

L’organisation de ce nouveau salon répond à une demande des professionnels et du public. Olivier Delvaille, Président du comité d’organisation, explique ainsi que le positionnement des exposants sera tiré au hasard et ajoute : “C’est, je crois, une première pour un salon pluridisciplinaire organisé par le SNA. Il s’agit vraiment d’un salon syndical. Le prix des stands est attractif, l’objectif est de mettre en valeur nos professions, de revenir aux fondamentaux, à l’essence même de notre métier d’antiquaire. 90% des exposants sont membres du SNA. L’idée est de favoriser les rencontres, les affinités entre les arts, d’attiser la curiosité. De montrer que les tableaux, les objets ou le mobilier anciens peuvent parfaitement se mélanger avec l’art contemporain”.

Concernant l’expertise des objets présentés, l’ensemble des pièces devra avoir été validé par une commission de plus de 80 consultants qui décideront si les pièces sélectionnées par les exposants peuvent être présentes sur les stands.

Si j’attire votre attention sur cet événement, c’est – bien entendu – pour la présence de plusieurs galeries dédiées à la joaillerie et aux objets de vitrines. Lesquels peuvent être réalisés en métaux précieux et sertis de pierres gemmes.

  • ASSOUR & SUMER – Bordeaux
  • AU VIEUX PARIS – Paris
  • BOUISSET Bernard – Béziers
  • CORDEAU – Paris
  • DARIO GHIO ANTIQUITÉS – Monte Carlo
  • DESCOURS Michel – Lyon
  • FRANCINE Joaillerie – Marseille, Saint-Tropez
  • LEMOINE-BOUCHARD FINE ARTS – Paris
  • MARIE MAXIME – Paris

Notons que la galerie Francine Joaillerie présentera un important bracelet en or et diamants d’époque Charles X. Ce salon devrait être très intéressant à découvrir et promet de belles découvertes. Une date à noter dans vos agendas.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *