Des bijoux rares chez Chayette & Cheval, Paris, le 9 février 2018

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Alors que les maisons de ventes se préparent en douceur pour les événements des mois de mars, avril et mai, le mois de février nous réserve une belle et rare surprise à Paris. Il y a peu, j’ai eu le grand plaisir de découvrir des pièces remarquables issues d’un très bel écrin que dispersera dans quelques jours la maison de ventes aux enchères parisienne Chayette & Cheval sous le marteau de M. Charlotte van Gaver qui a reprit l’étude depuis 2013 après de nombreux années de collaboration avec les fondateurs. Mais plus que ces bijoux, c’est aussi un très joli catalogue de 80 pièces qui offre de jolies perspectives sur les enchères finales de nombreux bijoux.

While the auction houses are preparing smoothly for the events of March, April and May, the month of February reserves us a beautiful and rare surprise in Paris. Not long ago, I had the great pleasure of discovering remarkable pieces from a beautiful jewel box that will disperse in a few days the Paris auction house Chayette & Cheval under the hammer of Mr. Charlotte van Gaver who has took over the house since 2013 after many years of collaboration with the founders. But more than these jewels, it is also a very nice catalog of 80 pieces that offers pretty perspectives on the final auction of many jewels.

Parmi la totalité des objets, il faut avant tout retenir six pièces importantes signées de la maison éponyme René Boivin dont une très rare broche « étoile de mer » pour laquelle moins de six exemplaires sont répertoriés dans le monde. Bien entendu, celle-ci fait partie de la sélection que je vous propose de découvrir. Un tel ensemble fait figure d’exception. Celui-ci plus particulièrement car il provient de la même famille mais aussi car les pièces sont ici remarquablement conservées et toutes certifiées.

Among the totality of the objects, it is necessary – above all – to retain six important pieces signed by the eponymous house René Boivin including a very rare « starfish »brooch for which less than six copies are listed in the world. Of course, this one is part of the selection that I propose to you to discover. Such a set is an exception. This one especially because it comes from the same family but also because the pieces are here remarkably preserved and all certified.

L’ensemble Boivin devrait sans peine susciter l’intérêt des collectionneurs, des connaisseurs et plus largement des amateurs de belles signatures. La suite du catalogue propose de très beaux exemples de pièces anciennes datant du XVIIIe jusqu’au XXe siècles. Au programme, des jolis saphirs, des émeraudes, des pièces délicieusement rétros en or jaune et diamants présentant des motifs à enroulements typiques des années 40…etc avec des estimations pour tous les budgets. Lesquelles ont été réalisées par les experts Magali Teisseire et Anne Pellerin du cabinet Diamantiques dont je vous ai déjà parlé plus longuement ici.

The collection Boivin should easily arouse the interest of collectors, connoisseurs and more broadly lovers of beautiful signatures. The rest of the catalog offers very fine examples of ancient pieces dating from the 18th to the 20th centuries. On the program, pretty sapphires, emeralds, deliciously retro yellow gold and diamond pieces with winding patterns typical of the 40s … etc offer valuations for all budgets. Which have been done by the experts Magali Teisseire and Anne Pellerin of the Diamantiques cabinet of which I have already spoken to you more extensively here.

Je vous emmène donc à la découverte des dix lots que j’ai sélectionné et j’espère qu’ils vous plairont autant qu’à moi. Rendez-vous est pris le 9 février au Westin pour connaitre le résultat !

So I invite to discover the ten lots that I selected and I hope they will please you as much as me. Appointment is made on February 9 at the Westin to know the result !

Chayette & cheval

Lot 1 : les bijoux du XVIIIe suscitent toujours mon intérêt et il doit en être de même pour vous. S’ils ne correspondent plus vraiment aux gouts actuels, ils représentent un précieux témoignage de ce que fut la joaillerie à une époque révolue. Cette remarquable broche en argent et vermeil (argent doré) sertie de diamants, dont le centre sur la pendeloque est une taille rose anversoise, est particulièrement ravissante. Estimation entre 800 et 1000 €. The jewels of the 18th century always arouse my interest and it must be the same for you. If they do not really correspond to our current tastes, they represent a precious testimony of what jewelry was in a bygone era. This remarkable brooch in silver and vermeil (silver gilt) set with diamonds, whose center on the pendeloque is a rose size from Antwerp, is particularly charming. Estimate between € 800-1k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval

Lot 8 : Il y a quelque chose de touchant dans les bijoux constitués de « Pierres du Rhin ». Mais savez-vous ce qu’elles sont exactement ? Ce terme désigne le « strass », en réalité du cristal (car il contient au moins 24% de plomb). Cette matière fut inventée par George Frederic Strass, un bijoutier strasbourgeois (né à Wolfisheim le 29 mai 1701 et décédé le 22 décembre 1773) qui souhaitait réaliser des bijoux à bas prix. Il fut d’ailleurs le joaillier du roi.

A l’origine le strass est incolore, on utilise alors des paillons pour le colorer artificiellement par l’arrière. C’est le cas de ce rare collier en argent, émail et demi-perles fines rehaussé des fameuses pierres du Rhin serties sur paillons roses pour donner l’illusion des topazes roses particulièrement prisées à la fin du XIXe siècle, époque de cette pièce. Estimation entre 200 et 400 €.

There is something touching about jewelry made up of « rhinestones ». But do you know what they are exactly? This term refers to the « rhinestone », actually crystal (because it contains at least 24% lead). This material was invented by George Frederic Strass, a Strasbourg jeweler (born in Wolfisheim May 29, 1701 and died December 22, 1773) who wanted to offer jewelry at low prices. He was also the jeweler of the king. Originally the rhinestones are colorless, so we use metal to color artificially from the back. This is the case of this rare silver necklace, enamel and half natural pearls enhanced with the famous rhinestones set on pink paillons to give the illusion of pink topaz particularly popular in the late nineteenth century, the era of this piece. Estimate between 200 and 400 €. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval

Lot 20 : les belles et importantes tailles anciennes ne sont pas toujours légions dans les ventes. Cette bague platine des années 1920 présentant un diamant de 8,82 carats (K, VS2 selon le certificat du Laboratoire Français de Gemmologie LFG) ne devrait pas laisser indifférente les acheteurs. Estimation entre 30,000 et 40,000 €. The beautiful and important old sizes are not always legions in the sales. This platinum ring of the 1920s with a 8.82 ct diamond (K, VS2 according to the certificate of the French Laboratory of Gemmology LFG) should not leave indifferent buyers. Estimated between € 30-40k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval

Lot 35 : j’ai retenue cette bague pour la qualité de son saphir non chauffé (certificat du Carat Gem Lab) de 11.43 carats mais surtout pour sa taille légèrement atypique, oblongue, rectangulaire et octogonale qui a du être réalisée pour conserver un maximum du brut lors de sa taille. Celle-ci est accompagnée de diamants et montée sur or jaune. Estimation entre 12,000 et 13,000 €. I retained this ring for the quality of its unheated sapphire (reported by a Carat Gem Lab certificate) of 11.43 carats but especially for its slightly atypical, oblong, rectangular and octagonal size that had to be made to retain a maximum of the rough during the size process. This is accompanied by diamonds and mounted on yellow gold. Estimate between € 12-13k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval Boivin

Chayette & cheval Boivin

Lot 38 : Je lève enfin le voile sur les pièces signées René Boivin. Parmi les éléments figurant dans cet écrin, j’ai d’abord eu envie de vous présenter cette jolie paire de boucles d’oreilles en argent pour la qualité des turquoises (non stabilisées ; on le voit à la modification de la couleur initiale car elles verdissent légèrement et doucement avec le temps). Je suis également heureuse de pouvoir vous présenter des visuels inédits des arrières des pièces qui ne figurent pas au catalogue papier. Celles-ci furent réalisées d’après un dessin de Juliette Moutard vers 1940 et elles sont certifiées de Françoise Cailles. Estimation entre 1000 et 1500 €. I finally lift the veil on the pieces signed René Boivin. Among the items in this box, I first wanted to present you this nice pair of silver earrings for the quality of turquoises (unstabilized, we see the change of the initial color because they green slightly and slowly with time). I am also happy to be able to present to you unpublished visuals of the back of the pieces which do not appear in the paper catalog. These were made after a drawing from Juliette Moutard around 1940 and are certified by Françoise Cailles. Estimate between € 1-1.5k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval Boivin

Chayette & cheval Boivin

Lot 39 : C’est une remarquable parure que présentera sous peu la maison et j’ai fait le choix de vous présenter dans ma sélection la broche de revers et le bracelet. Ici, il s’agit dans un premier temps de la broche en or jaune, diamants et citrines réalisée par le joaillier Roger Davière pour la maison Boivin. Ce bijou est particulièrement solaire et la totalité de la parure, sublime. Je vous laisse admirer le joli camaïeu de jaunes et oranges voulu par la maison lors de la réalisation de cette pièce. Estimation entre 2000 et 3000 €. This is a remarkable set that will soon present the house and I made the choice to present in this selection the lapel pin and the bracelet. Here, it is at first the pin in yellow gold, diamonds and citrines made by the jeweler Roger Davière for the house Boivin. This jewel is particularly solar and the totality of the adornment, sublime. I let you admire the pretty shades of yellow and orange wanted by the house when making this piece. Estimate between € 2-3k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval Boivin

Lot 40 : Forcément le bracelet est à la hauteur des attentes suscitées par la broche. Celui-ci est aussi en or, diamants et citrines et fut également réalisé par Roger Davière vers 1985. Je le trouve somptueux par son importance, son poids mais aussi par sa présence au poignet. C’est une pièce vivante, fluide et vibrante par ses coloris. Il est possible de rassembler les lots 39, 40 et 41 (les boucles d’oreilles). Estimation entre 10,000 et 12,000 €. Of course the bracelet is up to the expectations aroused by the brooch. This one is also in gold, diamonds and citrines and was also realized by Roger Davière towards 1985. I find it sumptuous by its importance, its weight but also by its presence around the wrist. It is a living jewel, fluid and vibrant with its colors. It is possible to collect lots 39, 40 and 41 (the earrings). Estimate between € 10-12k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval Boivin

Chayette & cheval Boivin

Lot 42 : C’est indubitablement la pièce maitresse de la vente Chayette & Cheval. Cette broche « étoile de mer » est remarquable par sa rareté, son ancienneté et son état de conservation parfait. Mais un peu d’histoire est nécessaire. Si vous êtes amateurs des pièces Boivin, vous savez que le thème marin faisait parti des prédilections de la maison et plus particulièrement de Mme Boivin. Ce modèle fut créé par Juliette Moutard vers 1935 peu après avoir pris la suite de Suzanne Belperron qui avait quitté la maison.

Cette broche date vraisemblablement de 1937-1938. Le premier exemplaire fut créé en 1936 pour l’actrice Claudette Colbert et on connait moins de six exemplaires de ce bijou. Entièrement articulée pour figurer les mouvements naturels de l’étoile de mer, elle fut réalisée par Charles Profilet, autre joaillier en titre de la maison. Elle est en or jaune, améthystes et cabochons de rubis. En 2008, une broche similaire (mais légèrement différente dans sa forme) a été adjugée pour plus de 200,000 € à Paris. On souhaite la même chose à cet objet qui le mérite amplement. Estimation entre 80,000 et 120,000 €.

This is undoubtedly the masterpiece of the Chayette & Cheval auction. This « starfish » brooch is remarkable for its rarity, age and perfect state of preservation. But a little history is necessary. If you are fond of Boivin pieces, you know that the marine theme was part of the predilections of the house and especially Ms. Boivin. This model was created by Juliette Moutard around 1935 shortly after taking the continuation of Suzanne Belperron who had left the house.
This brooch probably dates from 1937-1938. The first copy was created in 1936 for the actress Claudette Colbert and we know less than six copies of this jewel. Entirely articulated to represent the natural movements of the starfish, it was made by Charles Profilet, another jeweler of the house. It is in yellow gold, amethysts and cabochons of rubies. In 2008, a similar brooch (but slightly different in form) was auctioned for more than € 200k in Paris. We wish the same thing to this object which deserves it amply. Estimate between € 80-120k. Photos : Chayette & Cheval

Chayette & cheval

Lot 45 : Après les pièces signées Boivin, j’ai retenu cette broche rétro signée de la maison Hermès que je trouve très graphique et très belle. J’aime tout particulièrement les pompons articulés et ce coté cordage réaliste. C’est un très bel objet en or jaune et plutôt rare sur le marché car on voit assez peu de pièces Hermés de ce type dans les ventes. Estimation entre 1400 et 1600 €. After the pieces signed Boivin, I have kept this retro brooch signed by Hermes that I find very graphic and truly beautiful. I particularly like the articulated pom-poms and this realistic side rope. It is a very interesting object in yellow gold and rather rare on the market. It not the Hermés jewels we see usually. Estimate between € 1.4-1.6k. Photo : Chayette & Cheval

Chayette & cheval

Lot 48 : je termine ma sélection avec ce bracelet en or jaune typique des formes des années 1940. J’aime beaucoup son coté géométrique et graphique, le détail des boules facettées et des motifs en pointes de diamant qui captent particulièrement bien la lumière. Un bijou ancien résolument moderne ! Estimation entre 1400 et 1600 €. I finish my selection with this bracelet in yellow gold with some typical shapes of the 1940s. I love its geometric and graphic side, the detail of faceted balls and patterns in diamond points that capture perfectly the light. An antique jewel resolutely modern ! Estimate between € 1.4-1.6k. Photo : Chayette & Cheval

À bientôt !

See you soon !

*****

Vente Chayette & Cheval

Vendredi 9 février 2018 à partir de 15 heures / Febuary, 9, 2018 from 3 p.m.

Hötel le Westin Paris-Vendôme

Salon Napoléon

3 rue de Castiglione, 75001 Paris

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.