Vente Christie’s Paris : brillante sélection

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le 4 décembre prochain verra se tenir la belle vente « Fine Jewels » de la maison Christie’s Paris. Avec pas moins de 253 lots, le département joaillerie de la maison emmené par Violaine d’Astorg vous proposera des pièces représentatives de presque toutes les époques dont de très beaux exemples datant du XIXe siècle, de la période art déco ou encore des années 1940. Il faut également préciser que les bijoux dits « retro » sont de plus en plus présents dans les grandes ventes avec de jolis résultats. Du coté des signatures, c’est la présence de nombreux et rares bijoux signés René Boivin et Suzanne Belperron qui feront vibrer les amateurs de ces deux belles et grandes maison. Lors de notre rencontre, Violaine d’Astorg m’expliquait que l’une des particularité de la vente du 4 décembre était de pouvoir présenter des bijoux Boivin représentatifs de toutes les époques de la maison. Aussi, vous aurez peut-être le privilège d’acquérir la broche en argent, or, diamants et perle fine (lot 61) datant du vivant de M. Boivin. Une rareté sur le marché !

Next December 4th will be held the beautiful sale « Fine Jewels » from Christie’s Paris. With no less than 253 lots, the jewelry department of the house led by Violaine d’Astorg will offer representative pieces from almost all eras, including beautiful examples dating from the nineteenth century, the art deco period or the 1940s. It should also be noted that the so-called « retro » jewelry is increasingly present in important sales with nice results. On the side of the signatures, it is the presence of numerous and rare jewels signed by the houses René Boivin and Suzanne Belperron which will make vibrate the conoisseurs of these two beautiful and big houses. During our meeting, Violaine d’Astorg explained to me that one of the particularity of the December 4 auction was to present Boivin jewelry representative of all periods of the house. Also, you maybe have the privilege of acquiring the brooch in silver, gold, diamonds and fine pearl (lot 61) dating back to Mr. Boivin’s lifetime. A rarity on the market !

Quand j’ai découvert le catalogue, j’ai été frappé par  sa grande élégance. De par leurs styles et leurs designs respectifs, les pièces qui y figurent sont très « européennes ». La joie italienne, le charme britannique, la sobriété belge ou encore la singularité française, voila qui décrit une grande partie des bijoux présentés dans la belle vente du 4 décembre 2018. Aussi, je vous emmène avec moi à la découverte des dix lots qui m’ont le plus touchés et parfois intrigués. Tour à tour discrètes ou plus exubérantes, les pièces présentées dans cette sélection reflètent, je l’espère, une image joyeuse de la joaillerie. Une légèreté nécessaire alors que les fêtes de fin d’années approchent.  Alors, surtout, bonnes enchères !

When I discovered the catalog, I was struck by its great elegance. Because of their respective styles and designs, the pieces on display are very « European ». The Italian joy, the British charm, the Belgian sobriety or the French singularity, here that describes a large part of the jewels presented in the beautiful sale of December 4, 2018. Also, I take you with me to discover the ten lots that have the most toucged and sometimes intrigued me. In turn discrete or more exuberant, the pieces presented in this selection reflect, I hope, a joyous image of jewelry. A lightness necessary as the end of year celebrations approach. So, especially, good auctions !

christie's

Lot 1 : Si j’ai retenu ce lot, c’est parce que je porte, depuis longtemps, un amour aux bijoux modulables. Dans le cas de ce collier en  or et diamants de la fin du XIXe siècle (vers 1880), il est portable sur un magnifique peigne en écaille qui figure dans l’écrin de forme qui accueille la pièce. J’ai un vrai faible pour ces pièces qui figuraient souvent dans les corbeilles de mariages. Ici, la parure se trouve dans un écrin monogrammé C.S. Si vous avez l’occasion d’aller l’admirer chez Christie’s, je vous invite à noter le très joli travail de sertissage et la délicate fabrication. Parfaitement conservée, cette très belle pièce française est estimée entre 5000 et 7000 €. If I have chosen this lot it is because I always loves modular jewels. In the case of this necklace in gold and diamonds of the late nineteenth century (around 1880), this one is wearable on a beautiful tortoiseshell comb that is preserved in the fitted box that welcomes the set. I have a real weakness for these pieces that were usual in the wedding baskets. Here, the set is in a monogrammed case C.S. If you have the opportunity to admire  it at Christie’s, I invite you to note the very nice work of setting and the delicate manufacture. Perfectly preserved, this beautiful French piece is estimated between € 5-7k. Photo : Christie’s

 

Christie's, chaumet, joseph chaumet

Lot 9 : Loin de très belles productions modernes des grandes maisons, j’aime particulièrement découvrir dans les catalogues des bijoux plus touchants et personnels. A l’image de cette bague de la fin du XIXe siècle, en or jaune, diamants et centre rubis (Birmanie, non chauffé, SSEF 2018) de 1,7 carats. Son écrin raconte l’histoire de la maison Chaumet à l’époque où Joseph Chaumet reprendra la maison peu après son mariage avec Marie Morel. Il faut noter la jolie fabrication et surtout la modernité de cette délicate petite bague dont la signature est un atout indéniable . Comme un supplément d’âme. Estimation entre 8000 et 12,000 €. Far from beautiful modern productions of the key houses, I particularly like to discover in the catalogs some touching and personal jewels. Like this yellow gold ring of the late nineteenth century, diamonds and 1,7 carat ruby (Burma, unheated, SSEF 2018). Its case tells the story of the house Chaumet when Joseph Chaumet will take over the house shortly after his wedding with Marie Morel. You have to note the pretty workmanship and especially the modernity of this delicate little ring whose signature is a undeniable asset. Like a soul supplement. Estimate between € 8-12k. Photo : Christie’s

Christies

Lot 55 : Cette pièce en platine et or a retenu mon attention pour plusieurs raisons : sa fluidité et sa souplesse, le choix des pierres qu’est le mélange rubis / améthyste assez rare pour une pièce début XXe mais également le travail de sertissage effectué. Notez, par exemple, la manière dont les diamants « couronnent » le cabochon de rubis. Mais n’oubliez pas d’admirer le « millegrains », les griffes, les sertis clos… C’est un très joli patchwork de techniques joaillières. Ce bijou est ainsi un exemple rare d’une très belle production créative que le début du XXe siècle a pu offrir. Estimation entre 6000 et 8000 €.  This platinum and gold piece caught my attention for several reasons : its fluidity and flexibility, the choice of stones that is the ruby ​​/ amethyst mix rather rare for a early twentieth jewel but also the performed setting. Note, for example, how the diamonds « crown » the ruby ​​cabochon. But do not forget to admire the « millegrains », the prong or the enclosed setting … It’s a very pretty patchwork of jewelry techniques. This jewel is thus a rare example of this very beautiful creative production that the early 20th century was able to offer. Estimate between € 6-8k. Photo : Christie’s

christies4

Lot 64 : Raymond Templier est rare en vente. Ses pièces extrêmement graphiques sont représentatives de la très belle production de l’Art Déco. Voulue particulièrement sobre dans sa composition, cette broche en or, diamants, cristal de roche et émail est parfaitement équilibrée. Les proportions sont parfaites et justes. S’ajoute un élément supplémentaire, le cristal de roche  et l’émail sont en parfait état, ce qui peu courant car ces matières, fragiles, ont souvent subit quelques dommages au cours des années écoulées. Enfin, point non négligeable, on connait l’histoire de la création de cette broche. Celle-ci fut offerte par Lucien Lelong pour le mariage d’une aïeule de la propriétaire actuelle. M. Lelong fut un célèbre couturier français des années folles, créateur de parfum et ami de Lalique, proche du Duc de Windsor. Il habillera, entre autres, Greta Garbo, Michele Morgan ou encore Colette. Estimation entre 6000 et 8000 €. A ne pas manquer ! Raymond Templier is rare in auction. His extremely graphic pieces are representative of the very beautiful Art Deco productions. With a particularly sober design, this brooch made of gold, diamonds, rock crystal and enamel is perfectly balanced. The proportions are perfect and right. In addition, rock crystal and enamel are in perfect condition, which is unusual because these fragile materials have often suffered over the past years. Finally, not insignificant, we know the story of the creation of this brooch. This one was offered by Lucien Lelong for the wedding of an ancestress of the current owner. Mr. Lelong was a famous French designer of the Roaring Twenties, perfume creator and friend of Lalique, close to the Duke of Windsor. He dressed, among others, Greta Garbo, Michele Morgan or Colette. Valuation between € 6-8k. Do not miss ! Photo : Christie’s

Christie's

Lot 70 : cette pièce, parfait exemple de la production géométrique de l’Art Déco, est un bijou représentatif de ce remarquable mouvement artistique. Réalisée en platine, diamants et rubis calibrés, elle a ce petit quelque chose en plus qui ne laisse pas indifférent. Est-ce sa juste taille ou peut-être la régularité de son motif ? Quoi qu’il en soit, ce bijou mérite qu’on s’y attarde. Il m’a énormément plus lors de sa découverte. Rares sont les bijoux sur lesquels le symbole de la « svastika » est présent. Ce motif hindouiste décrit comme « symbole universel » signifie « ce qui apporte la bonne fortune » ou « ce qui porte chance ». Ce bijou, étonnant, est une vraie pièce de collectionneur. Estimation entre 3000 et 5000 €. This piece, a perfect example of the Art Deco geometric production, is a jewel representing this remarkable artistic movement. Made of platinum, diamonds and rubies calibrated, it has this little something more that does not leave indifferent. Is it the right size or perhaps the regularity of its pattern ? Whatever the case may be, this jewel deserves attention. I have loved to discover and handle it. There are few jewels on which the symbol of the « swastika » is present. This Hindu motif described as « universal symbol » means « what brings good fortune » or « what brings good luck ». This jewel, astonishing, is a real piece for a connoisseur. Valuation between € 3-5k. Photo : Christie’s

christie's, mellerio, mellerio dits meller

Lot 92 : J’ai découvert ce lot avec beaucoup de plaisir. Peut-être pour deux raisons : la première c’est une pièce Mellerio dits Meller et celles-ci sont assez rares dans les ventes ; deuxièmement, c’est une montre rétro vers 1945 et c’est un objet d’autant plus atypique dans les productions anciennes disponibles de cette belle maison. Et puis, je dois avouer que j’ai très envie de voir cette maison « monter » dans le coeur des amateurs et des collectionneurs. Cette montre en or jaune et diamants est donc cachée sous un ingénieux système qui figure une « pomme de touline », ce noeud bien particulier connu des marins pour faciliter le lancement des cordages. Cette montre a peut-être vécu des expériences maritimes… Elle vogue aujourd’hui vers un bel avenir. Estimation entre 5000 et 8000 €. I discovered this lot with a lot of pleasure. Perhaps for two reasons : the first is that this jewel is a Mellerio dits Meller and this house is quite rare in sales ; secondly, it is a retro watch around 1945 and it is an object clearly atypical in the old productions available of this beautiful house. And then, I must admit that I really want to see this house « climb » in the hearts of jewelry lovers and connoisseurs. This wristwatch in yellow gold and diamonds is hidden under an ingenious system that features a « monky fist », this particular knot known to sailors to facilitate the launching of ropes. This watch may have experienced maritime experiences… It is now sailing towards a bright future. Estimate between € 5-8k. Photo : Christie’s

christie's

Lot 138 : je dois reconnaitre à la maison Christie’s Paris un véritable talent pour proposer des pièces incroyables. La preuve avec ce bracelet rétro vers 1940 provenant d’Italie dont le design, le volume, la composition sont aussi joyeux que son pays d’origine ! Cette pièce, imposante, est une vraie symphonie joaillière. C’est un vrai bijou du soir fait pour briller à la Scala. Illuminé de diamants et d’un centre aigue-marine d’une très jolie qualité, je me dois de vous donner son poids, record, de plus de 155 grammes. Et pourtant, pour l’avoir manipulé, il est extrémement agréable à porter. Plus qu’une pièce à collectioner, c’est un bijou à arborer, comme pour proclamer que la vie reste une fête ! Estimation entre 5000 et 7000 €. I must recognize at Christie’s Paris a real talent to offer incredible pieces. The proof with this retro bracelet from 1940 coming from Italy whose design, volume, composition are as happy as its country of origin ! This imposing piece is a real jeweler’s symphony. It’s a real evening jewel made to shine at La Scala. Illuminated with diamonds and an aquamarine of a nice quality, I must give you its weight, record, of more than 155 grams. And yet, for having manipulated it, it is extremely pleasant to wear. More than a piece to collect, it is a jewel to wear, as if to proclaim that life remains a party ! Estimate between € 5-7k. photo : Christie’s

Christie's

Lot 143 : La maison Christie’s a choisi de mettre en avant quatres joaillières indépendantes dans sa vente du 4 décembre. J’ai choisi de vous présenter Aida Bergsen dont l’importante broche « Convolvulus Sepium » sera proposé lors de la vente. Joaillière peu connue en France, elle figure dans le remarquable livre de « Les plus beaux bijoux de femmes joailières » écrit par Juliet Weir -De la Rochefoucauld dont je vous ai parlé sur le site. Vous pouvez d’ailleurs vous procurez ce livre en suivant ce lien. Mais revenons à notre broche. Aida Bergsen est une joailière et sculptrice basée à Istanbul. Sa joaillerie est plus particulièrement inspirée par les formes organiques et se doit de parer le corps. D’ou cette magnifique pièce en or émaillé, diamants, rubis, grenats et corail. Estimation entre 14,000 et 16,000 €. Christie’s has chosen to highlight four womans and four independent jewelers in its December 4 auction. I chose to introduce you Aida Bergsen whose important brooch « Convolvulus Sepium » will be offered during this sale. Quite unknown in France, she appears in the remarkable book of « The most beautiful jewels of women jeweler » written by Juliet Weir-De la Rochefoucauld which I spoke to you on the site. You can also get this book by following this link. But let’s go back to our brooch. Aida Bergsen is a jeweler and sculptress based in Istanbul. Her jewelry is particularly inspired by organic forms and must adorn the body. Hence this beautiful enamelled gold coin, diamonds, rubies, garnets and coral. Just wonderful ! Estimate between 14,000 and 16,000 €. Photo : Christie’s

christie's

Lot 252 : je crois pouvoir dire que tout le genie de la maison René Boivin dans le traitement de la forme et de la couleur s’exprime dans ce clip. Réalisé en or jaune et émeraudes, il est typique de cette production audacieuse qui fait la signature de cette belle marque. Je vous invite à admirer le très joli devellopé qui caractérise cette pince et lui donne un charme indéniable. Un vrai bel objet à ne pas manquer que sauront apprécier les amateurs de bijoux remarquables. Estimation entre 20,000 et 30,000 €. I think I can say that all the genius of the René Boivin’s house is perfectly expressed in this clip. Made in yellow gold and emeralds, it is typical of this bold production that is the signature of this beautiful brand. I invite you to admire the very pretty « devellopé » technique that characterizes this clip and gives it an undeniable charm. A real nice object not to be missed that will appreciate lovers of remarkable jewelry. Estimated between 20,000 and 30,000 €. Photo : Christie’s

Christie's, suzanne belperron

Lot 253 : Que serait une belle vente parisienne sans la présence de Suzanne Belperron ? Un manque évident ! D’où mon intérêt pour ce très beau bracelet de la créatrice réalisé vers 1940 qui me permet de clore en beauté cette sélection. Cette magnifique pièce se compose d’un fermoir en platine et or, diamants, émail (dont un léger accident). L’ensemble est constitué de perles d’onyx, de perles de cultures (69) et de perles fines (26, eau de mer, certificat LFG 2018). Ce bijou se caractérise par sa grande fluidité, son extrème élègance et surtout une faculté à habiller pleinement le poignet. C’est une véritable pièce de joaillerie où s’exprime toute la singularité de Mme Belperron. Estimation entre 30,000 et 40,000 €. What would be a beautiful Parisian auction without Suzanne Belperron ? An obvious lack ! Hence my interest in this beautiful bracelet of the designer made around 1940 that allows me to close this selection with pure beauty. This beautiful piece consists of a clasp in platinum and gold, diamonds, enamel (including a slight accident). The set consists of onyx beads, cultured pearls (69) and fine pearls (26, seawater, LFG, 2018). This jewel is characterized by its great fluidity, its extreme elegance and especially an ability to fully dress the wrist. It is a true piece of jewelry where expresses all the singularity of Mrs. Belperron. Estimated between € 30-40k. Photo : Christie’s

A bientôt et belles enchères !

See you soon and a wonderful auction !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.