Le fermoir en bijouterie : rencontre avec Anna Tabakhova

Il y a quelques mois, Anna Tabakhova publiait le livre « Le fermoir en bijouterie » un ouvrage remarquable et remarqué par l’ensemble de la profession (en France comme à l’international) qui retrace l’histoire étonnante et complexe de ce petit élément qui occupe une place d’une extrême importance dans la conception et la réalisation d’un bijou.

Few months ago, Anna Tabakhova published her book « CLASPS, 4,000 Years of Fasteners in Jewellery » (French version), a wonderful work noticed by the French as international industry jewelry. This book talks about the history of this complex element absolutely necessary in the most popular jewels such as bracelets and necklaces. The book in English will be available in few days.

En effet, le fermoir permet, comme son nom l’indique, de fermer une pièce et par cette action, de sécuriser le porteur qui ne doit pas perdre son bijou. De là s’exerce depuis maintenant de nombreux siècles toute l’ingéniosité des orfèvres – puis des joailliers – dans la conception de ceux-ci. Qu’ils soient à nœud, à cliquet, à clavette, à ressort, en crochet ou encore à vis (et la liste est encore très longue !), il n’existait à ce jour aucun livre sur ce sujet. En presque 300 pages finement documentées et parfaitement illustrées, l’auteure livre ici un travail que tous les bijoutiers, étudiants ou plus largement amoureux du bijou doivent avoir dans leurs bibliothèques.

P1340156-COUV-4000 ans fermoirs copyright anna tabakhova at editions terracol

Couverture de l’ouvrage en française. French cover of the book. Photo : reproduction interdite © anna tabakhova at editions terracol

J’ai donc proposé à Anna de nous rencontrer pour discuter de son projet et de sa concrétisation. Interview.

In facts, the clasp is used to close a jewel to secure the wearer. All the jewelers’ cleverness is exerted on this little but very important element. No matter that these ones are with tongue or with screw (and the list is more longer…). But no books didn’t exist until now. Through quite 300 pages highly documented and illustrated, the author allows us to discover a work made for jewelers, students and lovers of jewels. A book to have in all good bookcases. So I invite Anna to talk about her book. Interview. 

1- Bonjour Anna, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? Hi Anna, can you introduce yourself to our readers ?

Pendant de nombreuses années, ma vie professionnelle s’est exercée comme responsable de la logistique pour de grands groupes industriels. Ce qui d’ailleurs me permet de gérer la logistique pour cet ouvrage. Puis durant de nombreuses années, je me suis investie  en tant que bénévole auprès du Planning Familial. Je voulais m’investir auprès des gens. C’est aussi ce qui transparait avec le livre, je voulais le plus beau livre possible, qui convienne à un très large public et qui soit un véritable apport. Et puis, je suis venue à la conception de bijoux où le fermoir occupe une grande importance.

During many years, I was the logistical manager for important and international industrial companies. It’s thanks to this first professional life that makes the worldwide shipping possible. Then I worked in the French Family Planning. I wanted to work for people . It was one the goal of this book, I wanted the most beautiful book, easy to reach for everybody and a real contribution. Finally, I began to create my own jewels where clasps are really important.

Fermoirs-bijoux contemporains XXI-copyright anna tabakhova at editions terracol

Fermoirs contemporains. Contemporary clasps. Photo : reproduction interdite © anna tabakhova at editions terracol

2-Cela fait maintenant plusieurs années que tu imagines tes propres collections de bijoux. Pourquoi avoir choisi ce médium et comment la bijouterie est entrée dans ta vie ? Since many years, you imagine your own jewelry collections. Why have you chose this medium and when jewelry is get into your life ?

C’est une passion qui remonte à l’enfance. Je suis une collectionneuse dans l’âme et j’ai commencé avec les pierres, la géologie mais aussi la gemmologie. Depuis que je suis enfant, j’amasse des photos, des objets… J’ai un goût particulier pour les pierres inhabituelles en bijouterie : cobalto-calcite, fleurs de calcédoine, météorites ou encore perles baroques. Les pierres rares me tiennent à cœur : bixbites, bénitoites, diamants de couleurs dont des caméléons occupent une grande place dans cette collection. S’ajoute aussi un ensemble de perles fines : conche, mélo, horse-conch. C’est d’abord cet amour pour les minéraux qui me guide. Je vois cela comme « un hommage à la beauté du monde ».

It’s a childhood passion. I’m a collector and I began with gemstones because I’m really passionated by geology and then gemology. I love unusual stones in jewelry : cobalto-calcite, flowers of calcedony, baroque pearls or meteorites. Rare gemstones are my favorite : bixbites, benitoites, colored diamonds as cameleon diamonds have a important place in my collection. In more, natural rare pearls : conch, melo or horse-conch… I see this set as « a tribute to the beauty of the world ».

Pour les fermoirs, tout est parti de la découverte en 2005 à Genève des fermoirs interchangeables qui étaient très populaires en Allemagne. J’ai découvert par hasard une pièce étonnante chez un joaillier et sa conception m’a fascinée. Cela a été comme un révélateur. Je suis « tombée » en arrêt devant ce système car, à mon sens, il magnifie les bijoux en ajoutant une notion de réversibilité. Et j’ai commencé à réfléchir à une ligne de bijoux et j’ai démarré mon activité de bijoutière.

For the clasps, this love history has began in Geneva in 2005. I discovered an interchangeable clasp in the window of a jeweler. I found this system very beautiful. By giving a reversibility to a jewel, it give something magic to the piece. So, I began to imagine a jewelry line.

La découverte de ce fermoir en Suisse a fait naître une passion pour ces éléments. J’ai donc naturellement commencer à collecter des photos, à visiter les musées d’Europe et à constituer ma propre collection de fermoirs anciens. Je me suis aperçue qu’il n’existait aucune étude sur le sujet. Le fermoir était, jusqu’à présent, le grand oublié des historiens du bijou et les écoles ne possédaient pas de manuel sur ce sujet spécifique pour leurs étudiants…

After this first discovery, I began a collection. I collected photographies and I visited European museums. There was no book on this particular topic, the clasp was forgotten by jewelry historians and school didn’t have historical work on these ones for their students.

J’ai alors entrepris de faire modifier tous mes bijoux avec des fermoirs interchangeables. Puisque cela me plaisait, je me suis dit que cela devait plaire à d’autres. Et c’est comme cela que tout à commencé !

I found a jeweler who have modified all my jewels with interchangeable clasps. I thought « if I love it, many others could be too » !

Fermoirs-bijoux en cheveux-copyright anna tabakhova at editions terracol

Les fermoirs des bijoux en cheveux. Clasps for hairwork mourning jewelry. Photo : reproduction interdite © anna tabakhova at editions terracol

3-As-tu suivi une formation liée à la joaillerie ou à la gemmologie ? What is your background about jewelry and gemology ?

Je suis autodidacte. Je cherche des informations, je pars donc de l’observation du réel puis je cherche plus spécifiquement des études sur le sujet qui m’intéresse. Je croise alors les informations et j’émets des hypothèses. C’est cette même méthode que j’ai appliquée au fonctionnement de certains fermoirs antiques qui pour certains n’avaient jamais été étudiés.  Pour la bijouterie, j’ai travaillé à l’établi chez Thierry Anfray, joaillier et professeur à l’École de la rue du Louvre. Mes connaissances en  gemmologie se sont nourries et enrichies de longues lectures de la revue américaine « Gems and Gemology ».

I’m a self-taught woman. I search informations by observing the real and then I search more close studies about the subject I want to understand. I cross informations and I make hypothesis. I made the same thing with antique clasps which haven’t been studied so far. For the jewelry, I worked at the bench with Thierry Anfray who is jeweler and teacher at jewelry school of Paris, rue du Louvre. For the gemology, I’m a huge fan of the american magazine « Gems and Gemology ».

Je me souviens aussi de ce que m’a dit Jean Vendome que j’ai interviewé pour le livre : « c’est une richesse de ne pas savoir« . Le manque de données a été stimulant pour mes recherches. J’ai cherché, imaginé, envisagé. J’ai fait de vraies découvertes pour lesquelles j’ai demandé à Thierry Anfray d’expliciter le fonctionnement de certains fermoirs grâce à des croquis qui illustrent le glossaire mais aussi des fonctionnements tout au long du livre. Il faut souligner que 32 historiens du bijou ont été interrogés.

I keep in mind the words of Jean Vendôme I have interviewed for the book « Ignorance is a richness ». I have been stimulated by the lack of datas. I searched, I imagined… I have made real discoveries and I asked Thierry to make sketches and illustrations. I also applied to 32 historians all along my research.

4-Quand est réellement né le projet du livre et combien de temps a-t-il fallu pour le réaliser ? When have you decided to make a book ?

J’ai commencé ma collection de fermoirs en 2007. Et en 2013, dans le cadre du « Parcours bijoux », j’ai été amenée à faire une conférence au Musée des Arts décoratifs de Paris. Devant l’intérêt suscité, j’ai décidé d’en faire un livre. La réalisation du livre fut comme pour celle d’un bijou. Ce sont les finitions qui sont les plus longues : 9 mois de travail pour le concevoir mais deux ans pour le finaliser complétement. Écrire n’est pas tout. Il y a un énorme travail administratif de documentation et d’édition pour lequel ma précédente vie m’a aidé : traduction, copyrights à identifier et à payer, bons à tirer aux 76 contributeurs, maquettage du livre, traitement des photos, corrections, relations avec l’imprimeur puis création de la maison d’édition et de la boutique en ligne pour le commercialiser. Tout cela a nécessité de la curiosité, de l’organisation et de la persévérance pour finaliser ce projet !

I began my collection in 2007 and in 2013 I was lucky to make a lecture about it in the Parisian Museum of decorative arts. Many people came and I decided to make this book. As for a jewel, finishing stages are the longest : 9 months of work but 2 years to finish it. When it is written, it’s not finished yet ! There is a huge administrative work : translation, copyrights, passed for print for agreement to the 76 contributors, corrections, relations with the printer, creation of the publishing house and the online-shop to market the book. Organisation and curiosity are needed and I never give up !

Fermoirs-pendentifs-copyright anna tabakhova at editions terracol

Fermoirs pendentifs. Pendants as clasps. Photo : reproduction interdite © anna tabakhova at editions terracol

5-Comment s’est passée la collecte des informations nécessaires à ce livre car c’est définitivement l’ouvrage le plus complet sur le sujet. Comment as-tu sélectionné les fermoirs présents dans le livre ? Car je suppose que tu as été confrontée, aussi, à des choix éditoriaux. How have you find all the informations reproduced in the book because it’s definetely the most important work on this particular subject ? How have you choosen the clasps which illustrate the book ? I suppose you have been exposed to editorial choices.

J’ai d’abord rassemblé tous les éléments en ma possession depuis près de 10 ans. Des achats de fermoirs « historiques », des gravures anciennes, des photos prises dans les musées au cours de mes voyages et des données de toutes sortes, catalogues d’expos, livres… Puis je les ai mis en perspective, dans le temps et dans l’espace, pour en extraire un fil conducteur, une analyse. Et j’ai ainsi identifié quatre typologies de fermeture.

I gathered all the elements I had : my own collection with historical clasps, photographies taken in museums, datas from everywhere as exhibition catalogs and books. Put into perspective, I have found an historical, logical and – then – a technical thread by identifying four types of closure.

Ensuite, j’ai cherché les périodes manquantes dans l’ensemble de mes données. J’ai fait en sorte de n’ignorer aucune période. Je n’ai pas cherché la facilité puisqu’il y a 22 musées impliqués et 76 contributeurs de 30 pays.

Then, I searched all the informations I didn’t have. I didn’t choose the most easy way with 22 museums and 76 contributors from 30 countries involved in this project.

Le choix des fermoirs était basé sur la notion de « remarquable ». J’ai eu envie d’étonner à chaque page. Il ne s’agit pas seulement de montrer un fermoir d’une époque ou d’un lieu, il faut qu’il soit étonnant. J’ai ajouté des études spécifiques que l’on retrouve grâce aux onglets dans le livre, à l’image de celle sur l’origine de la boite-cliquet qui n’avait jamais été étudiée, 2000 ans de fermeture de torques, les fermoirs pendentifs d’Europe du Nord ou encore le bijou régional à transformation. Enfin, il y a également 7 interviews, le bijou dans la sculpture, la peinture, la littérature, un fil historique, un glossaire illustré, une bibliographie et enfin un index détaillé.

I chose the clasps reproduced in the book because there were notable. I wanted to surprise at each page. I didn’t want to show just a clasp from an era or a place. I wanted to show something different and unusual. I added specifical studies : the origin of the box clasp, 2000 years of torque closure, the pendant-clasps from Northern Europe and convertible regional jewelry. Readers can find 7 interviews, the jewel through sculpture, painting or literature, an illustrated glossary, bibliography and a detailed index.

Fermoirs-glossaire-copyright anna tabakhova at editions terracol

Glossaire. Glossary. Photo : reproduction interdite © anna tabakhova at editions terracol

6-Tu as fait appel à des contributeurs du monde entier. Comment les maisons et les musées ont accueilli le sujet et comment se sont passées ces collaborations ? You have called on worldwide contributors. How jewelry houses or museums have welcomed this idea and helped you ?

Les collaborations ont été magnifiques car ma passion m’a ouvert toutes les portes.

These collaborations were fantastic because my passion opened all the doors.

Les musées m’ont accueillie avec curiosité et avec une très grande bienveillance. Nous avons fait des découvertes ensemble car tous les musées ont été intrigués par le sujet. Les marques également avec les grandes maisons de la place Vendôme ou de la rue de la Paix mais aussi Hermès, Vhernier à Milan, Wallace Chan à Hong Kong.

The museums have welcomed me with a great curiosity and kindness. We have made together great discoveries because all the museum were curious to know more about my subject. High-end jewelry houses too : Place Vendôme or rue de la Paix, Hermès, Vhernier from Milano, Wallace Chan from Hong Kong.

J’ai mobilisé des collectionneuses et des antiquaires français, anglais et américains qui m’ont fourni des photos ou pour certains m’ont vendu des fermoirs.

I applied to connoisseurs and French, English or American antique dealers who have send me pictures. Some sold me clasps for my collection.

J’ai contacté des créateurs, artistes, plasticiens du monde entier suite à une recherche volontariste que j’ai mené : Tchéquie, Pays-Bas, Israel, UK, Australie…

I contacted designers and artists worldwide based : Czech Republic, Holland, Israel, UK, Australia…

7-Tu as certainement des anecdotes à nous raconter sur le processus de réalisation de cet ouvrages ? You have certainly little stories about the history of this book ?

Je pourrais écrire un livre sur les anecdotes !

I could write a book about anecdotes !

-Le plus extraordinaire c’est un fermoir égyptien de 3800 ans qui n’avait jamais été étudié en tant que tel et dont j’ai découvert le fonctionnement avec l’aide de la conservatrice au Musée du Louvre

-The most extraordinary was an Egyptian clasp of 3800-years-old, which had never been studied before, that I discover the operation together with the curator of the Egyptian department at Le Louvre museum

-C’est aussi le Victoria and Albert Museum qui m’a permis de remonter à l’origine de la boite cliquet et qui m’a dit « Venez avant l’ouverture et on ouvrira les vitrines« . Le même musée m’a adressé des remerciements élogieux sur ce travail : « Vous avez rendu aux historiens et aux joailliers un immense service« .

-It’s the V&A Museum which invite me to come before the opening hours to open windows cases. The same museum wrote me « you have made both historians and jewelers a huge service ».  

-C’est Elizabeth Gage à Londres qui m’a dit « merci pour ce que vous avez fait au nom de la joaillerie ».

-It’s Elizabeth Gage (London) who told me « Thank you for what you did in the name of jewellery ».

J’ai été émerveillée par la conception des fermoirs égyptiens à languette et rainure inventés il y a 4000 ans. Car c’est une invention qui a été oubliée il y a près de 2300 ans. Je suis remontée aux documents originaux d’égyptologues pour découvrir, par exemple, des notes de 1934 écrites par Winlock (directeur du Metropolitan Museum de New York) qui décrivait les astuces qu’utilisaient les orfèvres égyptiens pour les fermoirs amovibles. J’ai par la suite créé un fermoir sur ce principe que j’ai exposé à la Biennale des Métiers d’art Révélation, au Grand Palais, en 2015.

I was amazed by Egyptian clasps designed for more than 4000 years and forgotten from quite 2300 years. I found original documents written by Egyptologists and I discovered the notes written in 1934 by Winlock (Director of the Metropolitan Museum) in where he described the techniques used by Egyptian craftsmen for making removable clasps. I have created a clasp based on these techniques and I displayed it during the 2015 Fine Arts Biennale of Paris « Révélation » in the Grand Palais.

IMG_1771 CLASPS Cover-4000 years-copyright anna tabakhova at editions terracol

La version anglaise du livre. English version of the book. Photo : Photo : reproduction interdite © anna tabakhova at editions terracol

8-Pourquoi avoir créé une maison d’édition ? Why have you created a publishing house ?

Parce que quelqu’un doit payer le livre et que celui qui paie décide.

Because the one who pays is the one who decides.

Nous avons donc initié une maison d’édition familiale comme il existe d’ailleurs des maisons de joaillerie « familiale ».  Les éditions Terracol existaient sous la forme d’une association car mon compagnon Christian Désagulier publie depuis longtemps de la littérature. Nous avons créé une SARL, mon ami est le directeur des Éditions Terracol et le directeur littéraire. Notre fille Julia Tabakhova en est la directrice artistique. Elle a eu l’idée de la couverture et a supervisé la charte graphique de l’ouvrage : fil historique qui permet de se situer, les onglets « études », la couleur de la typo. C’est grâce à elle que le livre est agréable à lire.

So, we have created a family publishing house. The Editions Terracol were formerly an association because my partner has been writing litterature for a long time. We set up a company, my partner, Christian Désagulier, is the director as the literary director when our daughter, Julia Tabakhova, is the artistic director. She supervised the lay-out and graphic design : the cover, the color or the typography. Thanks to her, the book is pleasant to read !

Personnellement, j’ai fait fi des règles éditoriales classiques. Je ne voulais pas de légendes mais je voulais que cette légende soit le titre de la page. Je voulais un juste équilibre entre contexte historique et description du fermoir. Il faut donner du plaisir et j’ai pensé à tous les publics :

I decide to do this book differently from a traditional book. I wanted a balance between historical background and explanations of clasp operations. And, the most important, I want to give pleasure to my readers :

  • Une couverture anti-griffures pour les bijoutiers (le livre ne se salit pas)
  • Un glossaire pour les étudiants
  • De grandes photos pour les amoureux des bijoux
  • Un index très détaillé pour les historiens
  • Un petit prix pour tout le monde
  • A cover resistant to scratch
  • A glossary for students
  • Big pictures for jewelry lovers
  • A well-documented index for historians
  • A little price for everybody

9-Tu as en effet décidé d’un prix très abordable pour un ouvrage de cette qualité. Je l’ai croisé dans de nombreux ateliers et il suscite un grand enthousiasme. Comment cela-a-t-il été rendu possible ? You have decided to a reasonable price for this amazing book. I think everybody is happy to have the chance to buy it. How have you made this miracle ?

J’étais convaincue que cela était faisable et je l’ai fait. Ce petit prix, c’est pour que tout le monde puisse se l’offrir.

Impossible is nothing when you are passionated. I wanted a little price for so that everyone can afford it.

Ce livre ne bénéficie d’aucune subvention, d’aucun sponsoring. Aucun contributeur n’a payé pour y figurer. J’ai payé tous les copyrights aux musées et droits d’auteur.

No subventions, no sponsorships, contributors haven’t paid to be in the book. I paid all the copyrights to museums and artists’ assigns.

Je voulais le plus beau livre possible car la matière collectée le méritait. J’ai fait un appel d’offres pour la maquette et j’ai eu 80 réponses. Il a fallu piloter une équipe complète : infographiste, graphiste, correctrice, traductrices, imprimeur…

I wanted the most beautiful book ever because the material-collected deserved it. I made an invitation to tender for the lay-out, and I received 80 answers… I have had to direct a team with : computer graphics designer, translaters, printer, graphic designer, proofreader…

Le petit prix (48,50 € en français, 55€ en anglais) je l’ai voulu pour que tout le monde puisse se l’offrir. Le corollaire c’est la vente en circuit court, directe ! Et la logistique est assurée pour le monde entier.

The price is reasonable because I want that everybody can afford it : 48,50€ in French, 55€ in English. I will be happy if all students, jewelers or jewelry lovers have it in their bookcases and I can ship worldwide thanks to my previous experience as logistic manager.

Mon rêve c’est que chaque étudiant, chaque bijoutier, chaque curieux du bijou ait ce livre sur son étagère.

*****

Le livre est disponible sur le site des Éditions Terracol. Je ne peux que vous inciter à vous le procurer, c’est un ouvrage de référence à avoir dans sa bibliothèque.

The book is available on the Editions Terracol website. It’s necessary to have it in your bookcase. You’ve been warned !

As of the English version, a great care has been given to the quality of the translation : two translators were appointed. The book is freshly printed and on the point to be released. Keep posted !

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *