Et nous compléterions nos bibliothèques !

Je vous l’avais promis et le voila enfin. Entre décembre et janvier, j’ai reçu de très jolis livres de différents éditeurs. Et bien sur, des livres qui racontent des cailloux qui brillent, des bijoux scintillants et des créateurs contemporains ! Je vous propose donc cinq livres qui mériteraient parfaitement de venir compléter vos bibliothèques car, comme tout le monde le sait, la lecture est ce qu’il y a de meilleur pour la santé (après le sport, un bon verre de vin ou des profiteroles…etc. Enfin, je dis ça mais je vous laisse décider !)

1- « Gil Jonemann, un art de l’assemblage » aux Éditions du Regard

Cette monographie, la première consacrée à Gilles Jonemann, nommé  » Maître d’art  » en 2004, révèle l’univers d’un créateur de bijoux et d’objets, parmi les plus innovants, les plus singuliers de la bijouterie contemporaine. Il revendique l’utilisation de matériaux non précieux, tels l’acier, le verre, le caoutchouc, ou encore les coquillages et les matières végétales. Bien plus qu’une simple passion, l’artiste perçoit son travail comme une vocation. Son œuvre hétéroclite a pour ambition de provoquer l’étonnement, l’émerveillement tout en piquant la curiosité du public. Ainsi, utilise-t-il des objets insolites, détournés de leurs usages premiers, afin de créer bagues, colliers ou autres bijoux uniques. L’auteur – José Alvarez – réussi ici le pari de vous faire comprendre le travail remarquable de ce créateur dont j’aime tout particulièrement l’œuvre et que je suis depuis de nombreuses années. Signature singulière de la bijouterie contemporaine, il est incontournable et ce livre n’a pas d’autre choix que de rejoindre vos étagères dédiées à la joaillerie !

ISBN : 284105392X
Prix / price : 39 €

2- « Le porteur de secrets » aux Éditions du Panthéon

« Je suis ce rien et ce tout. Cette chose neutre convoitée, adulée, comparée. J’ai incarné souvent l’amour, parfois la tristesse, la plupart du temps l’admiration, fréquemment le souvenir, et malheureusement, surtout l’argent. Je suis né en Russie, mais… Plutôt que de continuer à vous écrire, je préfère maintenant que vous me lisiez. » Hiver 1918. Nastia quitte sa chère Russie natale et débarque en France. Aujourd’hui, un de ses effets personnels est redécouvert, et il se met à parler… Le lecteur suivra les errances et voyages d’un bijou, un bracelet qui a traversé le temps au poignet de femmes, au destin fort loquace. Dans ces allers-retours entre passé et présent, un objet inanimé prend pourtant vie, se met à nu et nous dévoile son âme.

Lily Sarey réussit à faire d’un bracelet le personnage principal d’un livre et à vous faire découvrir « sa vie et son destin ». En suivant ce bijou durant presque plus d’un siècle, vous lèverez le voile sur tout ce qu’il a pu traverser. Et je suis sure d’une chose, vous ne regardez plus les bijoux anciens de la même manière et j’espère que – comme moi – vous leur imaginerez des histoires d’amour incroyables et des destins aussi romanesques que possibles !

ISBN : 978-2-7547-4710-3

Prix / price : 13,90 €

3- « Dreher Carvings, Gemstone animals from Idar-Oberstein« , aux Editions Arnoldsche

Cinq générations de lapidaires, voila ce que représente la famille Dreher. Ils ne sont pas seuls, je pourrais citer la famille Ruppenthal, Wild ou Henn. Et tous on contribué à la réputation de la ville d’Idar-Oberstein. Mais aujourd’hui, il sera seulement question de la famille Dreher car un très beau livre leur est consacré. Bien que celui-ci soit sorti il y a déjà un petit moment, il n’est absolument pas connu en France. C’est pour cela que la maison d’éditions Arnoldsche me l’a fait parvenir. Et je me suis plongée dedans avec délectation et bonheur.

Le livre vous propose de découvrir l’histoire de la famille mais surtout d’admirer les remarquables réalisations de Patrick et Gerd Dreher. Ici un singe dans une agate brésilienne, là un hippopotame en citrine ou encore cet incroyable crapaud taillé dans une tourmaline bicolore. J’ai refermé le livre et depuis je rêve un peu chaque nuit de ces animaux que je collectionnerai si j’en avais les moyens ! Alors pour me consoler, je feuillette un peu chaque jour ce bel ouvrage et je vous incite franchement à faire la même chose !

ISBN : 9783897905078

Prix / price : 43,93 €

4- « Black Opal only from Australia » par Editions Imagem

Qui peut mieux raconter l’opale noire d’Australie qu’un négociant qui la connait parfaitement et commercialise parmi les plus beaux spécimens sur le marché français ? La Maison Imagem était donc la mieux placée pour raconter cette gemme aux milles couleurs, cette pierre qui fascine autant qu’elle effrait.

Au travers de ce très bel ouvrage de presque 200 pages, remarquablement illustré, la maison vous entraine dans son voyage à la recherche des plus belles pierres australiennes. L’opale fut longtemps considérée comme une pierre mystèrieuse et maudite. Si de nombreux joailliers avaient peur de les monter en bijoux, la tendance est désormais toute autre. Les plus grandes maisons les mettent aujourd’hui en valeur dans des créations aussi somptueuses que rafinées. Parmi les plus audacieuses, Dior, Vuitton, Margot McKinney, Oscar Heyman ou Van Cleef & Arpels.

Outre les magnifiques illustrations qui nourriront votre imaginaire, l’intéret du livre réside aussi dans les photos prises en Australie et dans les passionantes contributions signées de Chris & Joel Price qui replacent les opales australiennes dans leur histoire géologique. S’ajoute un très beau chapitre écrit par le Laboratoire Français de Gemmologie pour tout savoir des caractéristiques intraséques de cette pierre que les plus grands collectionneurs recherchent. Alors, n’hésitez pas une seule seconde, le livre est disponible auprès de la maison Imagem au prix de 90 €. Il les vaut largement !

Ajoutons une dernière bonne nouvelle, le LFG proposera une conférence sur ce thème en relation avec Imagem et avec la présence de Chris Price. Ce sera le 12 mars et c’est inmanquable. Pour venir, il est necessaire de s’inscrire auprès de communication@bjop.fr ; alors à vos agendas !

ISBN : 9782956928706

Prix / price : 90 € (prix professionel : 80 €)

5- « Sam Kramer, jeweler on the edge » aux Editions Arnoldsche

Qui se souvient de Sam Kramer ? Malheuresement peu de gens. Et pourtant, il fut certainement l’une des plus intéressantes signatures du mouvement moderniste. Lui qui a vécu entre 1913 et 1964 était basé à New York. Son intéret pour la joaillerie et le travail du métal remonte à son adolescence à Pittsburgh. Comme quoi, souvent, le hasard fait bien les choses. Longtemps son coeur balance entre le journalisme et la bijouterie. Il faut attendre 1937 pour qu’il entame une sorte de voyage initiatique à la rencontre des techniques traditionelles Navajo. Plus tard, lorsqu’il aura son propre studio, il continuera d’appliquer ces techniques acquises dans sa jeunesse. Des techniques qui vont caractériser son travail et son approche du métal.

En 1939, il s’installe dans Greenwich Village. Ce quartier bohême et artistique regroupe parmi les plus grandes signatures de l’art moderne puis contemporain : Jackson Pollack, Adolf Gottlieb, Mark Rothko ou encore Willem de Kooning. Le quartier est un repère d’écrivains et d’artistes. Dans ce melting-pot créatif, Sam kramer va develloper ses bijoux, souvent en argent mais aussi en or, lesquels incluent pierres fines, verres et parfois même éléments récupérés. Ce livre écrit par Toni Greenbaum vous permettra de découvrir un univers étonnant et largement méconnu. Sam Kramer mérite amplement de sortir de son oubli relatif et ses bijoux de revenir dans la lumière.

ISBN : 9783897905641

Prix / price : 39 €

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.