Une rentrée sous le signe des livres

Après un été chaud et brulant où il faisait bon bouquiner à l’ombre des châtaigniers, j’ai repris le chemin du Maine et Loire pour retrouver Saumur. Quitte à faire des aller-retour réguliers avec Paris, autant avoir des livres dans mon sac. Les voyages en trains permettant de prendre son temps et de lire. Alors que l’automne s’installe progressivement, que je sens poindre l’envie d’un Pumpkin Spice Latte réconfortant, voilà quelques ouvrages qui – je l’espère – vous permettront de profiter encore un peu de vos jardins dans la douce lumière du mois de septembre.

After a hot and scorching summer when it was good to read a book in the shade of the chestnut trees, I went back to Maine et Loire to find Saumur. Even if it means making regular round trips to Paris, I might as well have books in my bag. Train journeys allow you to take your time and read. As autumn gradually sets in, as I feel the urge for a comforting Pumpkin Spice Latte, here are some books that – I hope – will allow you to enjoy your gardens a little longer in the soft light of the month of September.

1- « Le Musée de Minéralogie de l’École des Mines de Paris » (🇫🇷) – Gallimard / L’École des Arts Joailliers – à partir de 14,50€

Situé à deux pas du jardin du Luxembourg, le Musée de Minéralogie de l’École des Mines de Paris est d’une richesse incroyable. Sa collection qui compte près de 100,000 minéraux, roches, météorites et gemmes est l’une des plus importantes du monde. Fondé en 1794, son organisation systématique est un formidable outils pédagogique à destination des étudiants de l’École des Mines mais aussi des autres écoles et structures qui enseignent la géologie, la minéralogie et la gemmologie.

Located a stone’s throw from the Luxembourg Gardens, the Mineralogy Museum of the École des Mines de Paris is incredibly rich. Its collection of nearly 100,000 minerals, rocks, meteorites and gems is one of the largest in the world. Founded in 1794, its systematic organization is a great educational tool for students of the École des Mines but also for other schools and structures that teach geology, mineralogy and gemmology.

Écrit par le Directeur du musée – M. Didier Nectoux – et sa Conservatrice – Mme Eloïse Gaillou – ce livre richement documenté de 60 pages et plus d’une centaine de très belles illustrations vous racontent la naissance du musée et son histoire au cours des siècles. Lieu d’Histoire et de Mémoire, ce musée raconte les grandes heures du pouvoir français. Installée dans l’Hôtel de Vendôme, au 60 boulevard Saint-Michel, la collection (la 4e mondiale) s’appelait à l’origine le Cabinet des Mines. Sa création répond au besoin de l’école qui l’abrite et qui avait pour mission de former des gestionnaire de ressources minérales pour les compagnies privées mais aussi pour les grands corps de l’État. Depuis, la collection n’a jamais cessé de s’enrichir pour répondre aux besoins de formation et d’étude des richesses minéralogiques de notre bonne vieille Terre. Alors si vous voulez tout connaitre de ce lieu avant de le fouler de vos propres pieds (ce que je ne peux que vous conseiller!), ce petit ouvrage devrait vous réjouir.

Written by the Director of the museum – Mr. Didier Nectoux – and its Curator – Mrs. Eloïse Gaillou – this richly documented book of 60 pages and more than a hundred very beautiful illustrations tells you about the birth of the museum and its history over the centuries. . Place of History and Memory, this museum recounts the great hours of French power. Installed in the Hôtel de Vendôme, at 60 boulevard Saint-Michel, the collection (the 4th in the world) was originally called the Cabinet des Mines. Its creation responds to the need of the school that houses it and whose mission was to train mineral resource managers for private companies but also for the great bodies of the State. Since then, the collection has never ceased to grow to meet the needs of training and study of the mineralogical riches of our good old Earth. So if you want to know everything about this place before treading it with your own feet (which I can only advise you!), this little book should delight you.

2 « Minéralogie enchantée, 40 histoires de pierres » (🇫🇷) – Hoëbeke – A partir de 25€

Il y a des livres qui vous plaisent par ce qu’ils racontent, d’autres qui vous émeuvent par ce qu’ils transportent. Minéralogie Enchantée fait clairement parti de la deuxième catégorie. J’ai parcouru ce livre ces derniers jours car c’est l’un des derniers que je viens de recevoir et j’ai vraiment beaucoup aimé ce très bel ouvrage écrit par Patricia Desmortiers et illustré des sublimes croquis de Lola-Mona Lugand, illustratrice scientifique.

There are books that please you by what they tell, others that move you by what they convey. Enchanted Mineralogy is clearly part of the second category. I have read this book in recent days because it is one of the last that I have just received and I really liked this very beautiful book written by Patricia Desmortiers and wonderfully illustrated with sketches by Lola-Mona Lugand, scientific illustrator.

Dans ce très beau livre de 176 pages, remarquablement illustré, l’auteur – également gemmologue FGA – raconte les minéraux au travers de différents prismes pour en dévoiler ce qui les aussi délicats que beau et attrayant pour l’Homme. Ce n’est pas un livre scientifique a proprement parlé, c’est plutôt un carnet de voyage dans un monde fascinant : le règne minéral. Écrit au cours deux dernières années, le livre dévoile l’odyssée de 40 gemmes qui sont autant de petits miracles de la nature. Entre couleur, brillance, géographie et géologie, Patricia Desmortiers vous emmène avec elle dans sa poésie gemmologique, de l’opale qui « capture la lumière  » au corail, le « bâtisseurs des mers ». Ce livre léger et délicat est comme une plume qui se pose doucement au sol sans bruit. Une friandise d’après-midi qui repose l’esprit. Dieu que cela fait du bien!

In this beautiful 176-page book, remarkably illustrated, the author – also an FGA gemologist – recounts the minerals through different prisms to reveal what makes them as delicate as they are beautiful and attractive to humans. It is not a scientific book strictly speaking, it is rather a travel diary in a fascinating world: the mineral kingdom. Written over the past two years, the book unveils the odyssey of 40 gems that are all small miracles of nature. Between color, brilliance, geography and geology, Patricia Desmortiers takes you with her in her gemmological poetry, from opal which « captures the light » to coral, the « builders of the seas ». This light and delicate book is like a feather which rests gently on the ground without noise. An afternoon treat that rests the mind. God that feels good!

3- « Pierres gravées, camées, intailles et bagues de la collection Guy Ladrière » (🇫🇷) – Mare & Martin / L’École des Arts Joailliers – A partir de 49€

Si vous n’avez pas eu encore l’occasion de visiter la très belle exposition « Pierres Gravées » à L’École des Arts Joailliers, il est encore temps car celle-ci ferme ses portes le 1er octobre. Et si vous pensez qu’il ne vous sera possible d’aller la voir et bien il y a l’ouvrage écrit par Philippe Malgouyres, Conservateur en chef au département des Objets d’art du musée du Louvre, qui retrace la genèse de cette fabuleuse collection et l’histoire des pièces qui la constitue.

If you haven’t yet had the opportunity to visit the very beautiful exhibition « Pierres Gravées » at L’École des Arts Joailliers, there is still time because it closes its doors on October 1st. And if you think that you won’t be able to go and see it, well, there is the book written by Philippe Malgouyres, Chief Curator in the Department of Works of Art at the Louvre Museum, which traces the genesis of this fabulous collection and the history of the pieces that are preserved inside.

Avec cette exposition, L’École des Arts Joailliers nous a proposé un événement assez fabuleux en dévoilant au grand public une partie de la remarquable collection constituée par le marchand d’art Guy Ladrière. Dans ce catalogue raisonné, l’auteur détaille et étudie la totalité de la collection dont seules 200 pièces ont été sélectionnées pour l’exposition. L’occasion de pouvoir admirer sur les superbes illustrations qui l’habillent des pièces qui n’ont pas fait l’objet d’une exposition. Le livre vous dévoile les techniques de taille et recontextualise les bijoux dans les différentes époques qui les ont vu naître : Empire Byzantin, Europe gothique, Renaissance ou encore Antiquité. En découvrant les pièces de manière chronologique, le lecteur peut ainsi se familiariser avec l’évolution de l’art de la glyptique au cours des siècles et comparer l’évolution stylistique des bijoux. Enfin, l’index de la collection présente les 341 pièces permettant de les mettre en résonance pour se rendre compte de la qualité de ce très bel ensemble. Un livre nécessaire pour mieux comprendre un art méconnu, souvent jugé démodé, qui ne cesse d’éblouir par la dextérité des artisans qui ont réalisé, en leur temps, ces objets aussi petits que détaillés.

With this exhibition, L’École des Arts Joailliers has offered us a rather fabulous event by unveiling to the general public part of the remarkable collection put together by the art dealer Guy Ladrière. In this comprehensive annotated catalogue, the author details and studies the entire collection of which only 200 pieces have been selected for the exhibition. The opportunity to be able to admire on the superb illustrations that adorn it pieces that have not been the subject of an exhibition. The book reveals the cutting techniques and recontextualizes the jewels in the different eras that saw them born: Byzantine Empire, Gothic Europe, Renaissance or Antiquity. By discovering the pieces chronologically, the reader can thus become familiar with the evolution of the art of glyptics over the centuries and compare the stylistic evolution of jewellery. Finally, the index of the collection presents the 341 pieces allowing to put them in resonance to realize the quality of this very beautiful set. A necessary book to better understand an unknown art, often considered old-fashioned, which never ceases to dazzle with the dexterity of the craftsmen who produced, in their time, these objects as small as they are detailed.

4- « Babetto, the entity of being » (🇬🇧/🇩🇪/🇮🇹) – Arnoldsche – A partir de 48€ au départ de l’éditeur

Une rentrée avec Arnoldsche, c’est toujours une bonne rentrée! Avec cette monographie, la maison d’édition allemande, se penche sur le cas de l’artiste italien Giampaolo Babetto. Né en 1947 à Padoue, l’artiste régale la scène bijoutière avant-gardiste depuis les années 60. Son language à base de lignes et de surfaces planes trouve une réalité dans la pièce en volume où il déploit tout son talent d’architecte du bijou.

To be back to school with Arnoldsche is always a good idea! With this monograph, the German publishing house looks into the case of the Italian jewelry artist Giampaolo Babetto. Born in 1947 in Padua, the artist has been delighting the avant-garde jewelery scene since the 1960s. His language based on lines and flat surfaces finds reality in the piece in volume where he deploys all his talent as an architect of jewellery.

La rencontre de Babetto avec le bijou date de la fin des années 60 quand son école – The Academy of Fine Arts de Venise – se retrouve fermée. Il est alors obligé d’abandonner des études de sculpture brillament entreprises sous le regard de Alberto Viani. Il intégre alors l’Institut des Arts de Padoue et suit les cours de Mario Pinton. Comme l’or est une denrée rare à l’école, il récupère les vieux bijoux de sa mére pour les fondre et refaire des bijoux moderne selon sa définition. Il dira d’ailleurs que quand sa mère a vu les pièces, elle a cru qu’il devenait fou. Comme beaucoup de créateurs de cette époque bénie, les pièces de Babetto sont aussi réjouissantes car elles proposent un bijou loin des standarts commerciaux ennuyeux et sans imagination. Le livre de 328 pages est une véritable bible pour découvrir cet artiste et sa vision du bijou. Voulu sous la forme d’un catalogue raisoné de son oeuvre, le livre vous fera plonger dans la bijouterie contemporaine italienne et vous offrira la possibilité de découvrir un artiste essentiel.

Babetto’s meeting with jewelry dates back to the end of the 1960s when his school – The Academy of Fine Arts in Venice – was closed. He was then forced to abandon sculpture studies brilliantly undertaken under the watchful eye of Alberto Viani. He then joined the Institute of Arts in Padua and studied with Mario Pinton. As gold is a rare commodity at school, he collects his mother’s old jewels to melt them down and remake modern jewels according to his definition. He will also say that when his mother saw the jewels, she thought he was going crazy. Like many designers of this blessed era, Babetto’s pieces are also joyful because they offer a jewel far from boring and unimaginative commercial standards. The 328-page book is a real bible to discover this artist and his vision of jewellery. Wanted in the form of a comprehensive annotated catalogue of his work, the book will immerse you in contemporary Italian jewelry and will offer you the possibility of discovering an essential artist.

A bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.