Précieuses lectures

Cette semaine, je vous propose d’ajouter cinq beaux livres à vos bibliothèques. J’ai en effet reçu plusieurs ouvrages que je trouve suffisamment intéressants pour vous les proposer pour compléter vos collections de livres joailliers. Par ailleurs, j’ai mis à jour la page « bibliothèque idéale« , j’ai ajouté des titres, vérifié la disponibilité et édité les liens vers les éditeurs ou Amazon. Car nous n’en avons jamais assez !

This week, I suggest you add four beautiful books to your libraries. I have indeed received several books that I find interesting enough to offer them to you to complete your collections of jewelry books. Also, I updated the « ideal library » page, added titles, check availability, and link to publishers or Amazon. Because we never have enough !

1- « Beyond Fabergé » par Marie Betteley & David Schimmelpenninck van der Oye (Schiffer Publishing, 🇬🇧) – 75$ – Chronique IG

Si vous vous intéressez à la joaillerie russe, ce livre est fait pour vous. Remarquablement écrit et parfaitement illustré, il vous plonge dans la Russie Impériale à la découverte des joailliers qui honorèrent les commandes somptueuses des membres de la famille impériale. Car si l’histoire a retenu le nom de Carl Fabergé, il ne fut pas le seul à livrer bijoux et objets aux tsars et tsarines qui se succédèrent à la tête de ce grand pays que représente la Russie. Ainsi, au fil des pages, Marie et David vous font découvrir les maison Bolin, Carl August Hahn, Köchli, Tillander ou encore la dynastie des Seftigens. Cascade de diamants, tabatières élégamment émaillées, portraits royaux, bijoux symbolisant autant l’amour que l’attachement, la famille royale avait un gout parfait. Il n’y a jamais de fausses notes dans les choix de pierres, pas plus que dans les formes et les volumes choisis. Tout est parfait, des illustrations à la plume des deux auteurs. A lire et relire sans modération aucune !

If you are interested in Russian jewelry, this book is made for you. Remarkably written and perfectly illustrated, it immerses you in Imperial Russia to discover the jewelers who honored the sumptuous orders of the imperial familly members. Because if history has retained the name of Carl Fabergé, he was not the only one to deliver jewels and objects to the tsars and tsarines who succeeded at the head of this great country that Russia represents. Thus, over the pages, Marie and David make you discover the Bolin, Carl August Hahn, Köchli, Tillander and even the Seftigens dynasties. Cascade of diamonds, elegantly enamelled snuffboxes, royal portraits, jewelry symbolizing both love and attachment, the royal family had perfect taste. There are never any wrong notes in the choice of stones, nor in the shapes and volumes chosen. Everything is perfect, from illustrations to the Marie & David’s gift for writing. To read and read again without moderation!

2- « Jewellery in context » par Marjan Unger (Arnoldsche Art Publishers, 🇬🇧) – 15 € – Chronique IG

Ce petit ouvrage est un bijou précieux. D’abord car se trouve ici, enfin édité en anglais, la remarquable thèse écrite par l’historienne et théoricienne du bijou Marjan Unger qui nous a quitté en 2018. Au travers de son ouvrage, elle tente de définir ce qu’est le bijou, pourquoi nous l’aimons, pourquoi nous le portons mais aussi pourquoi il peut être détesté. Elle interroge cet objet si courant au travers de plusieurs filtres : le travail, la société ou encore les événements importants d’une vie. Son analyse est fine, délicate et son argumentaire est aussi juste qu’équilibré. Grande collectionneuse de bijoux contemporains, Marjan parle pourtant ici de tous les bijoux. Le terme précieux n’étant pas lié à la valeur pécuniaire des objets mais bien à ce que nous mettons de nous en eux. Un ouvrage à lire si vous voulez réfléchir et interroger votre propre vision de ces drôles d’objets qui peuvent susciter des réactions tranchées, fortes et même contradictoires.

This little book is a precious gem. First of all because here is, finally edited in English, the remarkable thesis written by the historian and theorist of the jewel Marjan Unger who left us in 2018. Through her work, she tries to define what the jewel is, why we love it, why we wear it but also why it can be hated. She questions this very common object through several filters: work, society or even important life events. Her analysis is fine, delicate and her arguments are as fair as they are balanced. As great collector of contemporary jewelry, Marjan speaks here of all the jewels. The precious term is not linked to the pecuniary value of objects but rather to what we put into them. A book to read if you want to think about and question your own vision of these funny objects that can give rise to strong and even contradictory reactions.

3- « Pierres Précieuses » sous la direction de François Farges (Flammarion, 🇫🇷🇬🇧) – 39€

Impossible de passer à coté de cette exposition initiée par Van Cleef & Arpels puisque tout le monde vous en parle. Cela dit, il y a beaucoup de monde, la situation ne se prête pas forcément à beaucoup bouger, Paris sans pouvoir sortir le soir, c’est quand même un peu triste. Mais c’est pour la bonne cause. Alors, si vous sentez que vous n’allez pas vous rendre à Paris pour cet événement, ne ratez pas le livre. Édité par Flammarion, en collaboration avec Van Cleef & Arpels, il vous permet de découvrir l’exposition confortablement installé dans votre fauteuil préféré. Ce n’est certes pas aussi bien que d’aller voir l’exposition mais c’est mieux que rien ! Et puis, c’est l’occasion de lire les beaux textes écrits, entre autres, par Aurélien Delaunay – Directeur du LFG – & Eloise Gaillou – Conservatrice au Musée Mineralotech – et qui vous racontent les pierres, la géologie, les opales, les diamants, les béryls…etc. Les photos sont magnifiques, autant celles des spécimens minéralogiques que celles des pièces de joaillerie. En attendant de vous décidez à conquérir la capitale, le livre est une première étape presque indispensable !

Impossible to miss this exhibition wanted by Van Cleef & Arpels since everyone is talking about it. That said, there are a lot of people, the situation does not necessarily lend itself to much movement, Paris without being able to go out at night, it’s still a little sad. But it’s for a good cause. So, if you don’t feel like you are going to Paris for this event, don’t miss the book. Edited by Flammarion, in collaboration with Van Cleef & Arpels, it allows you to discover the exhibition comfortably seated in your favorite armchair. It is certainly not as good as going to see the exhibition but it is better than nothing! And then, it’s an opportunity to read the beautiful texts written, among others, by Aurélien Delaunay – Director of the LFG – & Eloise Gaillou – Curator at the Mineralotech Museum – which tell you about stones, geology, opals, diamonds , beryls… etc. The photos are magnificent, as much those of the mineralogical specimens as those of the pieces of jewelry. Until you decide to conquer the capital, the book is an almost essential first step!

4- « Jewelry » par Petra Hölsche (Arnoldsche Art Publishers, 🇬🇧🇩🇪) – 58 € – Chronique IG

Voila un ouvrage essentiel pour comprendre la bijouterie contemporaine. Ce livre est en réalité le catalogue raisonné de la Danner Rotunde, la salle dédié à la bijouterie qui se situe la Pinakothek der Moderne de Munich. Ouverte en 2004, ce projet ambitieux rassemble et expose deux des plus grandes collections de bijoux contemporains. Plus de 1700 pièces sont ainsi exposées au regard du grand public. Un lieu aussi fabuleux que nécessaire à visiter si ce sujet vous questionne et/ou vous passionne. Le livre contient en outre plus de 300 biographies pour cerner la personnalités des artistes et comprendre leurs différents parcours. Les illustrations sont toutes superbes et les pièces souvent saisissantes. Le livre ne plaira pas à tout le monde, certaines pièces vous laisseront de marbre quand d’autre vous frapperont par la justesse du propos qu’elles transmettent. J’ai simplement adoré ce livre, il est sur mon bureau et je ne me lasse pas de le regarder pour intégrer ces bijoux audacieux et étonnants. A vous de jouer désormais !

Here is an essential work to understand contemporary jewelry. This book is actually the reasoned catalog of the Danner Rotunde, the room dedicated to jewelry which is located at the Pinakothek der Moderne in Munich. Opened in 2004, this ambitious project brings together and exhibits two of the largest collections of contemporary jewelry. More than 1,700 pieces are thus exhibited for the general public. A place as fabulous as it is necessary to visit if this subject questions and / or excites you. The book also contains more than 300 biographies to identify the personalities of the artists and understand their different backgrounds. The illustrations are all superb and the pieces often striking. The book will not please everyone, some pieces will leave you unmoved while others will strike you with the accuracy of the words they convey. I just loved this book, it’s on my desk and I never tire of looking at it to incorporate these daring and amazing jewels. Now it’s your turn!

5- « Chanel, Manifeste de mode » sous la direction de Miren Arzalluz et Véronique Belloir (Paris Musées, 🇫🇷🇬🇧) – 45 €

Pour fêter sa réouverture, le Palais Galliera consacre la première rétrospective à la Maison Chanel, mécène exclusif de la rénovation des galleries qui accueille l’exposition actuelle. Absolument magnifique, elle permet d’admirer des pièces qui n’étaient jamais sorties des réserves de la maison Chanel qui, pour l’occasion, à ouvert ses coffres et sorti des robes incroyablement conservées et restaurées. L’exposition est un cheminement chronologique depuis les toutes premières créations de celle que l’on appellera bientôt Mademoiselle Chanel, on y retrouve même un chapeau datant de ses timides débuts. Les pièces textiles sont simplement superbes, les coupes et les couleurs témoignent de cette conception si chère à la créatrice : un vétement qui sublime mais qui n’entrave pas. De la robe au tailleur en passant par les manteaux, tout célèbre l’intemporalité des réalisations des ateliers internes de la marque. Mais le sous-sol recèle un trésor : des dizaines de bijoux – dont certains très anciens – rivalisent autant de strass que de pierres gemmes. Sautoir, perles, broches, pendentifs, tous racontent l’histoire des maisons et des créateurs qui ont collaboré à la réalisation des collections : Gripoix, Goosens ou encore, bien sur, Fulco di Verdura dont les manchettes aux croix de Malte sont aussi iconiques et représentatives de la maison que le tailleur en tweed. Si vous n’êtes pas à Paris, ou que vous n’avez pas le courage de vous y rendre au regard du contexte, le livre est un excellent compromis. Les textes sont intéressants, les photos superbes. J’ai déjà vu l’exposition une fois, il est bien possible que j’y retourne !

To celebrate its reopening, the Palais Galliera is dedicating the first retrospective to the Maison Chanel, the exclusive sponsor of the renovation of the galleries hosting the current exhibition. I can only say that this one is absolutely magnificent and that it allows to admire pieces that had never left the reserves of the house of Chanel which, for the occasion, opened its chests and took out amazingly preserved and restored dresses. The exhibition is a chronological journey from the very first creations of who we will soon call Mademoiselle Chanel, there is even a hat dating from her timid beginnings. The textile pieces are simply superb, the cuts and colors testify to this design so dear to the designer: a garment that sublimates but does not hinder. From the dress to the tailor to the coats, everything celebrates the timelessness of the brand’s internal workshops achievements. But the basement conceals a treasure: dozens of jewels – some of which are very old – rival as many rhinestones as gemstones. Long necklace, pearls, brooches, pendants, all tell the story of the houses and designers who have collaborated in the creation of the collections: Gripoix, Goosens or, of course, Fulco di Verdura whose cuffs with Maltese crosses are also iconic and representative of the house as the tweed suit. If you are not in Paris, or if you do not have the courage to go there given the context, the book is an excellent compromise. The texts are interesting, the photos superb. I have already seen the exhibition once, it is quite possible that I will go back!

A bientôt !

See you soon !