Bouquiner en terrasse

Maintenant que l’on peut à nouveau s’installer en terrasse avec un café, un thé ou autre chose, il serait vraiment dommage de s’en priver. Si vous n’êtes pas accompagnés, et pour éviter de scroller inlassablement sur votre portable, le mieux est encore d’être accompagné d’un bon livre. Car on ne regrette jamais ce genre de rendez-vous! Et quoi de mieux que des livres qui traitent de la joaillerie. Voilà donc quelques ouvrages récents pour allier culture et détente.

Now that we can again sit on the terrace with a coffee, a tea or something else, it would be a shame to go without. If you are not accompanied, and to avoid tirelessly scrolling on your laptop, the best is still to be accompanied by a good book. Because we never regret this kind of meeting! And what could be better than books that deal with jewelry. Here are some recent works to combine culture and relaxation.

1- « Bijoux anciens, découvrir, identifier & apprécier » (🇫🇷) – Flammarion – 15 euros

Le livre « Bijoux anciens, découvrir, identifier et apprécier » est écrit sous la direction de l’expert en joaillerie Geoffray Riondet, avec le soutien de l’ING, l’Institut National de Gemmologie et préfacé par la directrice artistique de la maison Dior joaillerie, Victoire de Castellane. J’ai le plaisir de connaitre Geoffrey depuis vingt ans, quand la maison Riondet était encore celle de ses parents. Aussi c’est avec une immense joie que j’ai découvert ce petit livre, extrêmement bien écrit et complet, dont il initié l’idée et supervisé la rédaction, accompagné de gemmologues et historiens talentueux tels que Valérie Goupil, Anne Laurent ou Gérard Panzer pour ne citer qu’eux. Edité chez Flammarion, il est proposé au prix de 15 euros.

The book « Ancient jewelry, discovering, identifying and appreciating » is written under the direction of jewelry expert Geoffray Riondet, with the support of ING, the National Institute of Gemmology and prefaced by the artistic director of the Dior house. jewelry, Victoire de Castellane. I have had the pleasure of knowing Geoffrey for twenty years, when the Riondet house was still his parents’ house. So it was with immense joy that I discovered this little book, extremely well written and complete, of which he initiated the idea and supervised the writing, accompanied by talented gemologists and historians such as Valérie Goupil, Anne Laurent or Gérard Panzer. to recite nobody else but them. Published by Flammarion, it is offered at a price of 15 euros.

L’ouvrage proposé au prix de 15 euros, vous entraine à la découverte des bijoux réalisés entre 1800 et 1950. Richement illustré, il vous propose de vous immerger dans de très nombreuses époque : le Premier empire, la Restauration avec les pièces de François-Désire Froment Meurice dont le seul nom allume des étincelles dans les yeux des collectionneurs. Bien sur, impossible de passer à côte du second empire puis de la belle époque avec ses pièces en platine et diamants. L’Art nouveau puis l’art déco révèlent autant de signatures incroyables telles que Henri Vever, Lalique, Sandoz, Fouquet mais aussi des prouesses techniques tels que le serti mystérieux de Van Cleef & Arpels qui voit le jour en 1934. Le livre se termine avec la deuxième guerre mondiale puis la libération qui verront les créations triomphante de Cartier ou Mauboussin. Peut-être ignorez-vous que ces pièces furent surnommées BOF en référence aux mots Beurre, oeufs, fromages qui qualifiaient les personnes qui s’étaient enrichit grave au marché noir. Outre la chronologie historique, l’intérêt du livre réside aussi dans l’explication des matières qui entrèrent dans la composition des pièces. Entre gemmologie et histoire, les auteurs sont su parfaitement restituer l’utilisation, par exemple, des perles du diamants, du corail ou de la corne dans les mouvements artistiques cités précédemment.

The book offered at a price of 15 euros, takes you to the discovery of jewelry made between 1800 and 1950. Richly illustrated, it invites you to immerse yourself in many times: the First Empire, the Restoration with pieces by François- Desire Froment Meurice whose name alone lights up sparks in the eyes of collectors. Of course, it is impossible to miss the Second Empire and then the Belle Epoque with its platinum and diamond pieces. Art Nouveau and then Art Deco reveal as many incredible signatures such as Henri Vever, Lalique, Sandoz, Fouquet but also technical feats such as the mysterious setting by Van Cleef & Arpels which saw the light of day in 1934. The book ends with the second world war then the liberation which will see the triumphant creations of Cartier or Mauboussin. You may not be aware that these coins were nicknamed BOF in reference to the words Butter, Eggs, Cheeses which qualified people who had gotten serious on the black market. Besides the historical chronology, the interest of the book also lies in the explanation of the materials that went into the composition of the pieces. Between gemology and history, the authors are perfectly able to restore the use, for example, of diamond, coral or horn pearls in the artistic movements mentioned above.

2- « Jewelry Stories, highlights from the Collection 1947-2019 » (🇬🇧) – Arnoldsche Art Publishers – A partir de 38 euros

Ecrit sous la direction de Barbara Paris Gifford, l’ouvrage sert également de catalogue à une expostion permanente du Museum of Arts & Design de New York. Ce musée fondé en 1956 par l’American Craft Council et la philanthrope Aileen Osborn Webb, s’appelle alors Museum of Contemporary Crafts. En 1986, il déménage à l’angle de 40 West et 53rd Street et est rebaptisé American Craft Museum. En 2002, il devient le Museum of Arts and Design et, en 2008, déménage à son emplacement actuel, dans Manhattan, au 2 Colombus Circle.

Written under the direction of Barbara Paris Gifford, the book also serves as a catalog for a permanent exhibition at the Museum of Arts & Design in New York. This museum, founded in 1956 by the American Craft Council and the philanthropist Aileen Osborn Webb, was then called Museum of Contemporary Crafts. In 1986, it moved to the corner of 40 West and 53rd Street and was renamed the American Craft Museum. In 2002 it became the Museum of Arts and Design and in 2008 moved to its current location in Manhattan at 2 Colombus Circle.

L’ouvrage vous présente les pièces les plus spectaculaires de la collection mais retrace également l’histoire du bijou moderne et contemporain américain. Ainsi vous découvrirez de nombreux créateurs, dont des noms que j’ai déjà évoqué à plusieurs reprises, ici ou dans mes chroniques vidéos: Sam Kramer, Fred Woell, Esther Knobel, Mallory Weston ou encore William Clark pour ne citer qu’eux. Remarquablement illustré et documenté, le livre vous plonge dans les grandes dates de l’histoire moderne des Etats-Unis et la manière dont cette histoire à influencé les bijoutiers de pays. Vous y découvrirez des histoires drôles, touchantes, parfois étonnantes. Je ne peux que vous le conseiller car j’ai vraiment aimé le lire et j’y ai appris de nombreuses anecdotes. A ne pas manquer!

The book presents the most spectacular pieces of the collection but also traces the history of modern and contemporary American jewelry. So you will discover many creators, including names that I have already mentioned on several occasions, here or in my video chronicles: Sam Kramer, Fred Woell, Esther Knobel, Mallory Weston or William Clark to name a few. Remarkably illustrated and documented, the book immerses you in the milestones of modern American history and how this history has influenced the jewelers of countries. You will discover funny, touching, sometimes surprising stories. I can only recommend it to you because I really enjoyed reading it and I learned many anecdotes there. Do not miss!

3- « Ornament in transition, Silke Trekel Jewelry » (🇬🇧🇩🇪) – Arnoldsche Art Publishers – A partir de 28 euros

Cet ouvrage vous emmène à la rencontre de l’artiste bijoutière Silke Trekel. Née en 1969 à Rostock, port historique de la Hanse, elle travaille dans des bijouteries puis au début des années 90, décide de se former très sérieusement à la fabrication. Elle choisit la Burg Giebichenstein – University of Art and Design of Halle, Jewelry Department où elle étudie avec le Professeur Dorothea Prühl. Slle effectuera également un semestre à Singapour au LASALLE College of the Arts. Depuis 1998, elle est installée à Halle-sur-Saale où elle travaille en indépendante. Son travail lui a valu de très nombreuses récompenses et plusieurs musées ont la chance de posséder certaines de ces oeuvres.

This book takes you to meet the jeweler artist Silke Trekel. Born in 1969 in Rostock, historic port of the Hansa, she worked in jewelry stores and then in the early 90s, decided to train very seriously in manufacturing. She chose the Burg Giebichenstein – University of Art and Design of Halle, Jewelry Department where she studied with Professor Dorothea Prühl. She will also do a semester in Singapore at LASALLE College of the Arts. Since 1998, she has been based in Halle-sur-Saale where she works independently. His work has earned him numerous awards and several museums are fortunate to own some of these works.

Son travail, à mi-chemin entre la bijouterie et la sculpture, est un hommage à tout ce qui l’entoure. Aucune matière ne l’arrête, Silke travaillant autant l’argent, le titane, le bois, le fer, la porcelaine ou l’émail. La composition de ses pièces ne laisse rien au hasard. Tout est parfaitement réfléchi, pensé et assemblé. Une poésie singulière irradie de la moindre de ses créations. L’équilibre est parfait. Ni trop, ni pas assez. Silke ne fait pas de la joaillerie, aussi on ne trouve pas de pierres sur les pièces qu’elle propose. Elles ne sont pas nécessaires tant la bijoutière a su saisir par sa sensibilité extrême l’âme de ce que doit être un bijou. Peu de créateurs peuvent se targuer d’avoir réussi la mariage de la technique et de la sensibilité. Il faut du talent pour y parvenir. Nul doute, qu’ici, il est bien présent. Proposé à partir de 28 euros, le livre est extrêmement bien illustré avec des photos très qualitatives. Vous pourrez ainsi vous plonger dans son travail et découvrir son fascinant travail. Ce livre est nécessaire, alors ne le laissez pas vous échapper.

Her work, halfway between jewelry and sculpture, is a tribute to all that surrounds her. No matter can stop her, Silke working as much silver, titanium, wood, iron, porcelain or enamel. The composition of her pieces leaves nothing to chance. Everything is perfectly thought out and assembled. A singular poetry radiates from the least of her creations. The balance is perfect. Neither too much nor not enough. Silke does not make high-end jewelry, so there are no stones on the pieces she offers. They are not necessary as the jeweler knew how to capture by her extreme sensitivity the soul of what a jewel should be. Few designers can claim to have successfully combined technique and sensitivity. It takes talent to do it. There is no doubt that it is present here. Available from 28 euros, the book is extremely well illustrated with very qualitative photos. You will be able to immerse yourself in her fascinating work. This book is needed, so don’t let it slip away.

A bientôt!

See you soon!

Photo: bague « untitled (Ring II) » par Myra mimlitsch-Gray, MAD Museum NY Collection, 1993

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Isabelle HOSSENLOPP dit :

    Bonjour Marie,
    Je recherche actuellement des informations, livres ou articles sur les bijoux chinois anciens, les traditions, les styles… Vous êtes un grande spécialiste et de plus, gemmologue, je me dis que vous auriez peut-être quelques conseils à me donner.
    Merci d’avance de votre aide
    Bien amicalement
    Isabelle

    1. Marie Chabrol dit :

      Bonjour Isabelle, Je n’ai pas connaissance de livres spécifiques sur ce sujet mais je vais ouvrir l’oeil. par contre, on trouve des ressources dans des revues d’art et particulièrement en cherchant via les matériaux. Avez-vous exploré la base de données SUDOC des universités françaises, elle regorge de trésors!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.