“Jewels by JAR” au Metropolitan Museum of Art de New York

Depuis le 18 novembre 2013 et jusqu’au 9 mars 2014, le Metropolitan Museum of Art de New York présente une exposition exceptionnelle sur le travail de joaillerie de la maison JAR.

Butterfly Brooch 1994_JAR_teaser2Broche “Papillon” par JAR en saphirs, opales de feu, améthystes, grenats, argent et or (1994). Collection privée, photo par Katherina Faeber, courtesy of JAR, Metropolitan Museum of Art NY.

JAR c’est d’abord, et avant tout, le gout du secret et de la discrétion. L’absence de communication est l’essence même de la communication de la maison fondée par Joël Arthur Rosenthal. Les pièces, sublimes, intemporelles et superbement exécutées parlent pour lui. C’est l’objectif de cette exposition qui est la première rétrospective américaine de son travail. La précédente s’étant tenue à Londres en 2002 à la Somerset House.

exh-page_JAR

Le musée de New York présente donc une sélection de 400 pièces qui illustrent le travail de JAR, sa capacité à assembler les pierres gemmes, les couleurs et sa créativité au travers de pièces florales aux formes les plus classiques comme dans des objets d’art plus extravagants.

11. Multicolored Handkerchief Earrings 2011_JAR

Boucles d’oreilles “Mouchoir” (2011) composées de saphirs, grenats démantoides, rubis, opales de feu, spinelles, beryls, diamants, tourmalines et zircons. Elle sont réalisées en argent et platine. Collection privée. Photo par Jozsef Tari. Courtesy of JAR, Paris.

13. Cameo and Rose Petal Brooch 2011_JARBroche “Pétale de rose et Camée” (2011) composée de rubis et de diamants. Elle est montée sur argent et or. Collection priviée. Photo par Jozsef Tari. Courtesy of JAR, Paris.

5. Lilac Brooches 2001_JAR

Broches “Lilas” (2001) composées de diamants, saphirs lilas, grenats. Elles sont réalisées en aluminium, argent et or. Collection privée. Photo par Jozsef Tari. Courtesy of JAR, Paris.

JAR, qui est né à New York et a étudié à l’université de Harvard, s’est installé en France en 1966 après l’obtention de son diplôme. Il ouvre son atelier en 1978 place Vendôme. Son travail qui révèle un véritable sens de l’association des couleurs fait la part belle aux pierres gemmes : saphirs, topazes, citrines, tourmalines mais aussi diamants. Ses créations, qui sont quasi toutes des pièces uniques, font de lui l’un des plus grands joailliers de notre époque.

4. Colored Balls Necklace 1999_JARCollier “Boules colorées” (1999) composé de rubis, saphirs, émeraudes, améthystes, spinelles, grenats, opales, tourmalines, aigues-marines, citrines et diamants. Il est réalisé en argent et or. Collection privée. Photo par Jozsef Tari. Courtesy of JAR, Paris.

1. Poppy Brooch 1982_JARBroche “Coquelicot” (1982) composée de diamants et de tourmalines. Elle est réalisée en or. Collection privée. Photo par Katharina Faerber. Courtesy of JAR, Paris.

6. Geranium Brooch 2007_JAR

Broche “Géranium” (2007) composée uniquement de diamants et réalisée en aluminium et or. Collection privée. Photo par Jozsef Tari. Courtesy of JAR, Paris.

7. Tulip Brooch 2008_JAR

Broche “Tulipe” (2008) composée de rubis, diamants, saphirs roses et grenats. Elle est réalisée en argent et or avec la présence de parties émaillées. Collection privée. Photo par  Jozsef Tari. Courtesy of JAR, Paris.

Si vous avez l’occasion de vous rendre à New York, il ne faut donc absolument pas manquer cette exposition unique. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous procurer le magnifique catalogue que propose la boutique du musée, il deviendra à n’en pas douter “collector” !

A bientôt !

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *