Feng J., une signature à suivre

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

De l’Asie et de la joaillerie, vous connaissez désormais de nombreux designers à l’image de Wallace Chan, de Anna Hu ou encore de Cindy Chao. Mais il faut désormais compter avec la maison initiée par une toute jeune créatrice d’à peine trente ans et au talent indéniable : Feng J.

From Asia and jewelry, you now know many designers like Wallace Chan, Anna Hu or Cindy Chao. But we must now count with the house initiated by a young designer with an undeniable talent: Feng J.

Feng J

Son travail avait attiré mon attention sur les réseaux sociaux, désormais incontournables dans ce secteur, où la maison publie régulièrement des photos de ses dernières réalisations. C’est par ce biais que nous sommes rentrés en contact et que j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer la créatrice lors d’un rendez-vous à l’Hôtel Costes de Paris ; lequel est situé à deux pas de la Place Vendôme. Un lieu cosy, intime et parfait pour un entretien privé autour de la joaillerie et des belles pierres.

Her work has drawn my attention to social networks, now unavoidable in this industry, where the house regularly publishes photos of its latest achievements. It is through this that we came into contact and that I had the chance to meet the designer during an appointment at the Hotel Costes of Paris ; which is located close to the Place Vendôme. A cozy, intimate and perfect place for a private conversation around jewelry and beautiful stones.

Feng J

Broche / pendentif Papillon Rose en or blanc, diamants, saphirs roses dont centre de 5,5 carats. Papillon Rose brooch / pendant in white gold, diamonds, pink sapphires whose the center stone is weighing 5,5 carats. Photo : Feng J.

Feng J. est née en 1985, elle grandit dans un univers où l’art occupe une place très importante. Son arrière grand-père fut un des peintres de la famille impériale de Chine sous la dynastie Qing et sa famille a toujours collectionné des objets rares qui témoignent du savoir-faire des artisans chinois, parfois oublié de nos jours. De cette éducation dans laquelle elle profite d’une grande ouverture culturelle sur le monde, c’est vers le bijou qu’elle portera son envie de création. Ainsi qu’elle me l’explique, le bijou se transmet et se veut porteur de valeurs mais aussi d’histoires familiales. Sa temporalité n’est pas à démontrer et elle aime l’idée que celui-ci demeure dans le temps. Plus qu’un objet d’art, c’est un objet que l’on s’approprie.

Feng J. was born in 1985, she grew up in a world where art occupies a very important place. Her great-grandfather was one of the painters of the imperial family of China during the Qing Dynasty and her family has always collected rare items that reflect the know-how of Chinese artisans, sometimes forgotten today. From this education in which she enjoys a great cultural openness to the world, it is towards the jewel that she will bring her desire of creation. As she explains, the jewel is transmitted and wants to carry values but also family stories. Its temporality is not to be demonstrated and she likes the idea that it remains in time. More than an object of art, it is an object that one appropriates.

Feng J

Broche / pendentif Jardin des Tuileries en or blanc et jaune, diamants, diamants jaunes, saphirs et saphirs de couleurs. Le centre est une tanzanite de 15 carats. Jardin des Tuileries brooch / pendant in white and yellow gold, white and yellow diamonds, sapphires and fancy colored sapphires. The center stone is a 15 carats tanzanite. Photo : Feng J.

Mais avant de pouvoir le proposer, il faut d’abord le fabriquer. Et pour cela, il faut se former. Son parcours la porte en premier à la China Academy of Art où elle valide un bachelor en design de produit. Elle y apprend à faire que chaque objet soit beau et fonctionnel. Puis, elle rejoint Londres et son University of the Arts où elle se spécialise dans la joaillerie. Cette période de sa vie lui offre la chance de rentrer auprès du département bijouterie de la maison Alexander Mc Queen. Puis les pierres deviennent concrètes grâce au GIA auprès duquel elle valide un titre de Graduate Gemologist et du Gübelin Laboratory où elle complète sa formation. Finalement, elle rejoint Paris et la BJOP pour se former aux techniques de fabrication d’un bijou. L’école qui fête cette année ses 150 ans d’existence est depuis longtemps une institution incontournable dans l’industrie joaillière française et européenne.

But before you can propose it, you have to make it first. And for that, you have to train. Her career first took her to the China Academy of Art, where she completed a Bachelor’s degree in product design. She learns to make every object beautiful and functional. She then moved to London and its University of the Arts, where she specialized in jewelry. This period of her life offers her the opportunity to work to the jewelry department of Alexander Mc Queen. Then the stones become concrete thanks to the GIA from which she validates a title of Graduate Gemologist – GG – and Gübelin Laboratory where she completes her training. Finally, she joined Paris and the BJOP to learn the techniques of making a jewel. The school, which is celebrating its 150th anniversary this year, has long been a key institution in the French and European jewelery industry.

Feng J

Broche / pendentif Rêve de Papillon en or jaune, émail, diamants blancs et jaunes, diamants taille rose, perle gold des mers du Sud et saphirs jaunes. Rêve de Papillon brooch / pendant in yellow gold, white and yellow diamonds, rose-cut diamonds, gold pearl from South Seas and yellow sapphires. Photo : Feng J.

Si la maison est officiellement dévoilée à Shanghai en 2016, la créatrice se fait connaitre dès 2015 en vendant chez Poly Auction (HK) l’une de ses pièces uniques à un collectionneur. Aujourd’hui, Feng J. possède un bureau à Paris et elle a d’ailleurs choisi la capitale pour la fabrication de ses créations. Preuve que la France et la ville de Paris possède toujours un attrait indéniable pour les créateurs qui y trouvent les savoir-faire nécessaires à la réalisation tant de pièces d’exception que de gammes plus « access ». Ce sont ainsi près de 300 pièces qui ont été fabriquées depuis le lancement de la marque et environ 80 pièces qui sortent chaque années des ateliers français. Une joaillerie privée, qui ne s’expose que peu pour le plus grand plaisir de ses clients qui apprécient la discretion de la maison. Un plaisir que je partage également.

If the house is officially unveiled in Shanghai in 2016, the designer is known from 2015 by selling at Poly Auction (HK) one of its unique pieces to a collector. Today, Feng J. has an office in Paris and she has chosen this town for the manufacture of her creations. Proof that France and the city of Paris still has an undeniable attraction for the creators who find the know-how necessary for the realization of both exceptional pieces but also more « access » lines. Nearly 300 pieces have been manufactured since the launch of the brand and about 80 pieces that come out each year from French workshops. A private jewelry, which is less exposed for the delight of its customers who appreciate the discretion of the house. A pleasure that I equally share.

Feng J

Broche / pendentif Le Cygne en or blanc, diamants, pierres de lune et opale. Le Cygne brooch / pendant in white gold, diamonds, moonstones and opal. Photo : Feng J.

Les pierres sont extrêmement présentes dans le travail de la maison. À l’image de la joaillerie chinoise actuelle qui met les gemmes au cœur des réalisations. Cette joaillerie – riche, colorée et souvent envoutante – nécessite une maitrise technique importante car il faut que les montures supportent le poids des pierres. Ici, les pieces sont en or mais aussi en titane, lequel est désormais partout ; allégeant les bijoux, permettant ainsi presque toutes les audaces ! Une joaillerie qui rappellera celle, audacieuse en son temps et désormais célébrée, de Joel Arthur Rosenthal – JAR – qui a intégré depuis de nombreuses années l’argent mais aussi l’aluminium des ses créations. Comme un hommage, comme une continuité. L’Asie n’a pas fini de nous surprendre et j’ai déjà hâte de découvrir les prochaine réalisations de cette maison.

Stones are extremely present in the work of the house. Like the current Chinese jewelry that puts gems at the heart of its masterpieces. This jewelry – rich, colorful and often captivating – requires an important technical mastery because it is necessary that the frames support the weight of the stones. Here, the pieces are in gold but also in titanium, which is now everywhere ; lightening the jewels, allowing almost all darings ! A jewelry that will recall the one, bold in its time and now celebrated, made by Joel Arthur Rosenthal – JAR – who has integrated for many years the silver but also the aluminum of his creations. As a tribute, as a continuity. Asia has not finished surprising us and I can not wait to discover the next creations of this house.

À bientôt !

See you soon !

Photo de couverture (Feng. J) : Broche / pendentif Le Cotillon en or jaune et blanc, diamants, saphirs de couleurs et centre tourmaline rose de 12 carats. Le Cotillon brooch / pendant in yellow and white gold, diamonds, colored sapphires and a 12 carats pink tourmaline in center stone. 

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *