De la guerre au bijou

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Pôle Bijou de Baccarat propose, à partir du 14 février et jusqu’au 24 juin, une importante exposition sur la place des conflits dans la fabrication de bijou. Et faire débuter cette exposition le jour de la Saint-Valentin n’est pas complètement anodin.

The Pôle Bijou of Baccarat offers, from February 14 and until June 24, a major exhibition on the place of conflict in the jewelry making process. And to start this exhibition on Valentine’s Day is not completely harmless.

baccarat guerre bijoux

Faire de la guerre, dans toute son horreur et sa complexité, un sujet d’inspiration pour le bijou pourrait sembler étonnant à de nombreuses personnes. Certainement car l’on attribue une vocation heureuse à cet objet. Et pourtant, s’il est un objet intimement lié à la séparation – temporaire comme définitive -, au souvenir et donc à l’amour, c’est bien le bijou. Il n’est donc pas surprenant que les conflits, quels qu’ils soient, aient fourni entre autres productions des pièces de bijouterie. Parmi les plus connues restent bien évidement les bagues réalisées dans les tranchées par les poilus pour leurs douces restées à l’arrière du front. Souvent présentée comme une coutume française, il n’en ai rien. Partout dans le monde, des soldats de métier ou réquisitionnés ont réalisé des objets à partir des matériaux à leur disposition : balles, morceaux d’obus, éléments de grenades…etc.

Use war, in all its horror and complexity, a subject of inspiration for the jewel could seem surprising to many people. Certainly because we attribute a happy vocation to this object. And yet, if there is an object intimately bound up with the separation – temporary as well as definitive – with memory and therefore with love, it is indeed the jewel. It is therefore not surprising that conflicts, whatever they are, have provided among others productions some pieces of jewelry. Among the best known are of course the rings made in the trenches by the WWI french soldiers for their beloved wives and daughters remained behind the front. Often presented as a French custom, it has nothing. All over the world, professional or requisitioned soldiers have made objects out of the materials at their disposal : bullets, pieces of shells, elements of grenades … etc.

baccarat guerre bijoux

Tableau « deux soldats de l’artillerie française en pleine activité d’artisanat de tranchée », huile sur bois, collection particulière. « Two WWI soldiers working into a trench », oil on wood, private collection. Photo : Pôle Bijou

baccarat guerre bijoux

Bagues de tranchées en aluminium, laiton et cuivre. Réalisation entre 1914 et 1918. Collection particulière. Trench rings in aluminum, brass and copper. Realization between 1914 and 1918. Private collection. Photo : Pôle Bijou

A l’origine, l’exposition se voulait un focus sur la Grande Guerre (14-18). Ce conflit a, en effet, fourni de nombreux témoignages et objets qui racontent l’horreur mais aussi les ressources déployées dans les familles afin de garder le lien avec les soldats partis sur les premières lignes. On connait les bagues en laiton, cuivre et même aluminium fabriquées par les soldats français quand les soldats allemands vont plutôt employer l’acier, moins pour la réalisation de bijoux que d’objets du quotidien comme des coupe-papiers par exemple. Une grande partie de l’exposition sera ainsi consacrée à cet artisanat des tranchées qui a même parfois donné lieu à une forme de commerce.

Originally, the exhibition was a focus on the WWI also called in French the « Big War ». This conflict has, in fact, provided many testimonies and objects that tell the horror but also the resources deployed in families to keep the link with soldiers left on the front lines. We know the brass, copper and even aluminum rings made by the French soldiers when the German soldiers will rather use the steel, less for the realization of jewels than for everyday objects like pape- cutters for example. A large part of the exhibition will be dedicated to this trench craft which has even sometimes given rise to a form of trade.

baccarat guerre bijoux

Collection de petites enclumes allemandes réalisées dans les tranchées. Collection particulière. Collection of small German anvils made in the trenches. Private collection. Photo : Pôle Bijou

baccarat guerre bijoux

Petites bouteilles religieuses fabriquées par les soldats bavarois. Collection particulière. Small religious bottles made by Bavarian soldiers. Private collection. Photo : Pôle Bijou

Mais au-delà de la notion patrimoniale, particulièrement importante dans l’Est de France (et le choix de situer l’exposition à Baccarat est particulièrement important quand on connait bien la géographie des lieux et les conséquences de l’annexion de la Moselle et de l’Alsace) il faut aussi y voir le travail de confrontation mené par l’équipe du Pôle entre créations contemporaines et bijoux anciens. Et ainsi comprendre toute l’implication émotionnelle qu’un conflit peut avoir sur la vie et le développement d’une personne.

But beyond the patrimonial notion, particularly important in the East of France (and the choice to place the exhibition in Baccarat is particularly important when we know the geography of the places and the consequences of the annexation of the Moselle and of Alsace) we must also see the confrontation work carried out by the Pole team between contemporary creations and antique jewelry. And so understand all the emotional involvement that a conflict can have on the life and development of a person.

baccarat guerre bijoux

Bague « Identity Tag » de Sara Shahak en or, argent et rubis. The « Identity Tag » ring by Sara Shahak in gold, silver and rubies. Photo : Pôle Bijou

baccarat guerre bijoux

Broche Zeppelin par Andreia Popesco, argent, 2017. Zeppelin silver brooch by Andreia Popesco, 2017. Photo : Pôle Bijou

Aussi, vous aurez la possibilité de découvrir les créations de plusieurs artistes qui viennent du monde entier : Roumanie, Israel, Belgique, Arménie…etc. J’aime particulièrement le regard de l’artiste arménien Artak Tadevosyan qui récupère et fragmente des éclats d’obus « pour que des dizaines de corps les portent avec joie et plaisir au lieu que des dizaines d’autres en soient transpercés si ces armes avaient explosé » . Enfin, parfois, l’Histoire rejoint de manière inattendue la vie des gens. La créatrice Roumaine Andreia Popescu centre son travail sur le Zeppelin, qu’elle considère – à juste titre – comme un symbole de la Grande Guerre. Que ses pièces soient exposées à Baccarat est un véritable clin d’oeil de l’Histoire car c’est à quelques kilomètres, à Luneville, qu’un Zeppelin Allemand a atterri de manière inattendue, créant un incident diplomatique qui aurait pu déclencher la guerre dès 1913. Plus tard, le premier Zeppelin allemand abattu le sera au col de la Chapelotte en 1914.

Also, you will have the opportunity to discover the creations of several artists who come from all over the world : Romania, Israel, Belgium, Armenia … etc. I especially like the look of the Armenian artist Artak Tadevosyan who recovers and fragments shrapnel « so that dozens of bodies carry them with joy and pleasure instead of dozens more are pierced if these weapons had exploded. Finally, sometimes, history unexpectedly joins people’s lives. Romanian designer Andreia Popescu focuses her work on the Zeppelin, which she rightly sees as a symbol of the WWI. The fact that her pieces are exposed to Baccarat is a real wink of history because it is a few kilometers, in Luneville, a German Zeppelin landed unexpectedly, creating a diplomatic incident that could have triggered the war from 1913. Later, the first shot German Zeppelin will be at the Col de la Chapelotte in 1914.

baccarat guerre bijoux

Bague Over par l’artiste Giancarlo Montebello, or et argent. « Over » silver and gold ring by artist Giancarlo Montebello. Photo : Pôle Bijou

L’exposition débute dans quelques jours et durera jusqu’en juin 2018. Vous avez quelques mois pour aller la découvrir, mais je vous invite fortement. Et vous souhaite, d’avance, une belle visite !

The exhibition begins in a few days and will run until June 2018. You have a few months to discover it, but I strongly invite you to go. And wish you, in advance, a nice visit !

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.