De l’alchimie à la bijouterie

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Jusqu’au 24 mars 2018, la galerie parisienne La joaillerie par Mazlo, lieu avant-gardiste incontournable du bijou contemporain, propose avec l’exposition The Alchemical Egg de porter à la fois un regard étonnant et d’une très grande pertinence sur la notion de transformation de la matière qui est à la base de l’Alchimie.

Until March 24, 2018, the Parisian gallery La Joaillerie by Mazlo, avant-garde place of the contemporary jewelry, proposes with the exhibition The Alchemical Egg to bring both a surprising and a very relevant look on the notion about transformation of the material that is at the base of alchemy.

The Alchemichal egg

Fin de la route (Rubedo) Broche / Brooch. 2017. Argent, or pur, patine de nielle. Silver, pure gold and niello patina. Courtesy of Gigi Mariani

Cette discipline – définie comme oculte dès Moyen-Age – avait pour objectif de comprendre ce que le philosophe grec Anaxagore avait formulé vers 450 av. J.C « Τὸ δὲ γίνεσθαι καὶ ἀπόλλυσθαι οὐκ ὀρθῶς νομίζουσιν οἱ Ἕλληνες· οὐδὲν γὰρ χρῆμα γίνεται οὐδὲ ἀπόλλυται, ἀλλ´ ἀπὸ ἐόντων χρημάτων συμμίσγεταί τε καὶ διακρίνεται. Καὶ οὕτως ἂν ὀρθῶς καλοῖεν τό τε γίνεσθαι συμμίσγεσθαι καὶ τὸ ἀπόλλυσθαι διακρίνεσθαι » Cette phrase est souvent traduite par la maxime « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent puis se séparent à nouveau » que reprendra Lavoisier, père de la chimie moderne par sa célèbre phrase « Dans la nature, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme« . Mais pour beaucoup, l’alchimie se résume à la recherche de la pierre philosophale qui aurait pu transmuter la matière en or. C’est bien plus que cela !

This discipline – defined as occult since the Middle Ages – was aimed at understanding what the Greek philosopher Anaxagore had formulated around 450 BC « Τὸ δὲ γίνεσθαι καὶ ἀπόλλυσθαι οὐκ ὀρθῶς νομίζουσιν οἱ Ἕλληνες · οὐδὲν γὰρ χρῆμα γίνεται οὐδὲ ἀπόλλυται, ἀλλ’ ἀπὸ ἐόντων χρημάτων συμμίσγεταί τε καὶ διακρίνεται. Καὶ οὕτως ἂν ὀρθῶς καλοῖεν τό τε γίνεσθαι συμμίσγεσθαι καὶ τὸ ἀπόλλυσθαι διακρίνεσθαι » This phrase is often translated the maxim « Nothing is born or perishes, but already existing things combine and then separate again » that will take up Lavoisier, father of modern chemistry by his famous phrase « In nature, nothing is lost, nothing is created, everything is transformed « . For many, alchemy is the search for the philosopher’s stone that could have transmuted the material into gold. And it’s really more important !

The Alchemichal egg

Tempête météorologique (Nigredo). Broche / Brooch. 2017. Argent, or jaune 750, patine de nielle. Silver, 18k gold and niello patina. Courtesy of Gigi Mariani

Mais avant d’en arriver la compréhension des phénomènes chimiques et physiques qui modifient la matière, cette discipline fut surtout associée à la sorcellerie, cette accusation idéale pour pousser vers le bûcher les opposants du pouvoir en place et du clergé. Sa mise en parallèle avec la bijouterie semblait donc inévitable puisqu’il s’agit là d’un métier où la transformation des matières est la base même de sa pratique. Il est d’ailleurs de bon ton de rappeler que durant de très nombreuses années, le lycée Nicolas Flamel fut le grand lycée technique parisien dédié à la bijouterie-joaillerie…

But before arriving at the understanding of the chemical and physical phenomenas that modify matter, this discipline was especially associated with witchcraft, this ideal accusation to push the opponents of the ruling power and the clergy to the stake. Its parallelization with jewelry thus seemed inevitable since it is a profession where the transformation of materials is the basis of its practice. It is also good to remember that for many years, the high school Nicolas Flamel was the great Parisian place dedicated to jewelry…

The Alchemichal egg

Nigredo. Broche / Brooch. 2017. Émail, cuivre, argent, verre. Enamel, copper, silver and glass. Courtesy of Wendy McAllister

1- Traduire l’Alchimie en bijoux / Translate Alchemy into jewels

C’est tout le principe de cet événement imaginé par la curatrice et historienne de l’art Nichka Marobin. Créé en partenariat avec la Hannah Gallery, elle fut présentée pour la première fois lors du salon Joya en octobre 2017 à Barcelone. Elle réunit quatre artistes aux origines et inspirations très différentes : Aurélie Guillaume (Canada), Gigi Mariani (Itie), Tore Svensson (Suède) et Wendy McAllister (Etats-Unis). Son objectif, comparer les cheminements alchimiques et artistiques – parfois comparables à des errements tant le process de création peut parfois se relever difficile voir douloureux – et fixer ceux-ci dans le temps.

This is the whole principle of this event conceived by the curator and art historian Nichka Marobin. Created in partnership with the Hannah Gallery, it was presented for the first time at the Joya show in October 2017 in Barcelona. It brings together four artists with very different origins and inspirations : Aurélie Guillaume (Canada), Gigi Mariani (Itie), Tore Svensson (Sweden) and Wendy McAllister (United States). Its goal is to compare the alchemical and artistic paths – sometimes comparable to misguided ways as the process of creation can sometimes be difficult or even painful – and fix these in time.

The Alchemichal egg

Red. Broche / Brooch. 2017. MDF (bois), argent, peinture. MDF (wood), silver and painting. Courtesy of Tore Svensson

Le point de départ de cette réflexion est un tableau de Jerôme Bosh auquel le titre de l’exposition fait référence. Son œuvre, souvent jugée hermétique, est peuplée de symboles liés à la connaissance de la matière, à la vie après la mort, à la transformation des corps ou des âmes.

The starting point for this reflection is a painting by Jerome Bosh to whom the title of the exhibition refers. His work, often considered as hermetic, is filled with symbols related to the knowledge of matter, to life after death, to the transformation of bodies or souls. 

The Alchemichal egg The Alchemichal egg

Rubedo: Le Soleil. Broche / Brooch. 2017. Émail sur cuivre, argent, argent sterling, or pur, acier inoxydable, revêtement en poudre. Enameled copper, silver, pure gold, steel. Courtesy of Aurelie Guillaume

2- Les trois étapes de la connaissance alchimique / The three stages of alchemical knowledge

Il s’agit des trois états (parfois même quatre) qui mènent à la renaissance. Ces différents principes sont décrits dans la réalisation du Grand Œuvre que l’on retrouve dans des fragments d’écrits de l’alchimiste égyptien Zozime de Panopolis (IIIe siècle ap. J.C.). Ainsi la compréhension de la transformation de la matière passe par :

These are the three states (sometimes even four) that lead to rebirth. These different principles are described in the realization of the Great Work, which can be found in fragments of writings by the Egyptian alchemist Zozime of Panopolis (3rd century AD). So the understanding of the transformation of matter goes through :

The Alchemichal egg

Albedo. Pendentif / Pendant. 2017. Émail, cuivre, argent, feuille d’or 24 carats. Enamel, copper, silver, 18k gold leaf. Courtesy of Wendy McAllister

  • Le Nigredo, l’œuvre du noir, représente le le commencement. Il s’agit, ici, de broyer les éléments, de les mélanger, de les fondre, de les cuire. Souvent symbolisée par le corbeau ou par la planète saturne, cette étape est le pendant de la destruction (la mort) qui précède la reconstruction.

  • Nigredo, the work of black, represents the beginning. Here it is a matter of crushing the elements, mixing them, melting them, baking them. Often symbolized by the crow or the planet saturn, this stage is the counterpart of the destruction (death) that precedes reconstruction.

  • L’Albedo, l’œuvre du blanc, la purification. Du noir au blanc… La précédente matière est lavée, purifiée pour revenir à un état propice à sa transformation. Souvent symbolisée par un cygne ou la lune, cette étape est en réalité un instant zéro de la matière. Ce moment où tout est possible. La naissance, la première pierre d’un devenir.

  • The Albedo, the work of the white, the purification. From black to white … The previous material is washed, purified to return to a state conducive to its transformation. Often symbolized by a swan or moon, this stage is actually a zero moment of matter. This moment when everything is possible. Birth, the first stone of the becoming.

  • La Citrinitas, l’œuvre du jaune, symbolisant l’apparition de la chaleur. La cuisson qui permet la recombinaison des éléments vers son état final. C’est souvent la planète Vénus qui illustre ce nouvel état. On pensera bien sur au tableau de la naissance de Vénus qui sort d’une coquille dans le célèbre tableau de Botticelli.

  • Citrinitas, the work of the yellow, symbolizing the appearance of heat. The firing which allows the recombination of the elements towards its final state. It is often the planet Venus that illustrates this new state. We will of course think about the birth of Venus that comes out of a shell in Botticelli’s famous painting.

  • Enfin, le Rubedo, l’œuvre du rouge, représentant la fournaise, la chaleur ultime, l’heure de la transformation, parfois comparé à l’orgasme. Il est question de renaitre sous une nouvelle forme et démarrer une nouvelle vie. Comparable à l’illumination, il s’agit du plus haut niveau de connaissance, la Gnose. Cet état est symbolisé par le soleil ou le phénix.

  • Finally, the Rubedo, the work of red, representing the furnace, the ultimate heat, the time of transformation, sometimes compared to orgasm. It is about reborn in a new form and start a new life. Comparable to enlightenment, it is the highest level of knowledge, Gnosis. This state is symbolized by the sun or the phoenix.

The Alchemichal egg

Ce moment magique (Albedo). Broche / Brooch. 2017. Argent, patine de nielle. Silver, niello patina. Courtesy of Gigi Mariani

Vous l’aurez compris, ces principes se retrouvent dans la bijouterie. Depuis la fonte, le creuset initial jusqu’à la forge où le métal rougeoie pour ensuite se transformer et se plier aux désirs du joaillier – ici considéré comme un sachant. Car ici, plus qu’ailleurs, le contrôle de la température répond à des principes inaliénables dans la maitrise des arts de la métallurgie. Courez voir cette exposition, enthousiasmante à de nombreux égards et inédite par le regard philosophique qu’elle porte sur le message que délivre un bijou. Je crois que vous ne serez pas déçus !

As you can see, these principles are found in jewelry. Since the melting, the initial crucible to the forge where the metal glows and then transform and bend to the wishes of the jeweler – here considered as a knowing. Because here, more than anywhere else, the control of the temperature answers to inalienable principles in the mastery of the arts of the metallurgy. See this exhibition, exciting in many ways and different from others by the philosophical view it carries on the message that could deliver a jewel. I think you will not be disappointed !

*****

La joaillerie par Mazlo

31 rue Guénégaud, Paris 6

Mardi-vendredi : 14-19 heures

Samedi : 11-13 et 14-19 heures 

*****

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.