De si précieuses petites boites…

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

En choisissant de présenter une importante partie de la remarquable collection de boites et objets précieux constituée par le Prince Sadruddin Aga Kahn pour son épouse Catherine, l’Ecole des Arts Joailliers propose une exposition exceptionnelle au cœur de Paris. Un événement immanquable qui durera jusqu’au 25 avril. Retour sur une collection à couper le souffle.

By choosing to present an important part of the remarkable collection of boxes and precious objects gathered by Prince Sadruddin Aga Kahn for his wife Catherine, the School of Jewelry Arts offers an exceptional exhibition in the heart of Paris. An unmissable event that will run until April 25th. Back on a breathtaking collection.

Sadruddin Aga Kahn. Voila un nom que vous connaissait surement pour le jubilé de diamant de l’Aga Kahn III qui reçut en 1946 son poids en diamants. Mais peut-être l’avez-vous entendu pour les fameux étalons qui composent les fabuleux haras du Prince Karim Aga Kahn ? Ou alors, ce sera à l’occasion du mariage de la magnifique Rita Hayworth avec le Prince Ali. Cette famille très ancienne porte ce titre turco-moghol depuis que le Shah d’Iran le leur a décerné en 1818. Reconnus par la Raj Britannique, ils sont imams héréditaires et princes depuis 1877.

Sadruddin Aga Kahn. This is a name you probably knew for the diamond jubilee Aga Kahn III which received in 1946 its weight in diamonds. But maybe did you hear it for the famous stallions that make up the fabulous studs of Prince Karim Aga Kahn ? Or, it will be on the occasion of the wedding of the beautiful Rita Hayworth with Prince Ali. This very old family bears this Turkish-Mughal title since the Shah of Iran awarded it to them in 1818. Recognized by the British Raj, they are hereditary imams and princes since 1877.

sadruddin aga kahn

Janesich, Paris, vers 1928. Platine, or, diamants et émail. Janesich, Paris, circa 1928. Platinum, gold, diamonds and enamel. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

sadruddin aga kahn

Cartier Paris, vers 1930. Or, diamants, saphirs, jadeite, corail et émail. Cartier Paris, circa 1930. Gold, diamonds, sapphires, jadeite, coral and enamel. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

Le prince Sadruddin, décédé en 2003, était un grand philanthrope et un amateur d’art particulièrement cultivé. Il ne niait pas son engagement auprès des Nations Unis avec le Haut-Comisariat aux Réfugiés ou auprès de l’UNESCO. Président de la Fondation Bellerive qu’il avait initié, il vivait principalement en Suisse à Genève. Cette collection voit le jour dans les années 1970. Si les nécessaires ont toujours fait parti de son environnement grâce à sa mère – la Princesse Andrée – il commence à les collectionner sérieusement après son mariage avec la Princesse Catherine à laquelle il dédie ses achats, allant même jusqu’à faire graver quelques mots délicats dans certaines des pièces qui composent ce rare et superbe ensemble.

Prince Sadruddin, who died in 2003, was a great philanthropist and a particularly cultured art lover. He did not deny his commitment to the United Nations with the High Commission for Refugees or at UNESCO. President of the Bellerive Foundation that he had initiated, he lived mainly in Switzerland in Geneva. This collection was born in the 1970s. If the precious boxes have always been part of his environment thanks to his mother – Princess Andrée – he begins to collect them seriously after his wedding with Princess Catherine to which he dedicates his purchases, going even to engrave some delicate words in some of the pieces that make up this rare and superb ensemble.

sadruddin aga kahn

Boucheron, fabrication par A. Frey en 1926. Or et émail. Boucheron, made by A. Frey in 1926. Gold and enamel. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

sadruddin aga kahn

Van Cleef & Arpels, fabrication Alfred Langlois, 1927. Or et émail. Van Cleef & Arpels, made by Alfred Langlois, 1927. Gold and enamel. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

Constituée de presque 120 pièces dont des boites et des petits objets tels que des tubes à rouges à lèvres et des poudriers, la collection a déjà été présentée partiellement dans différents musées dont le Cooper-Hewitt de New-York. Il faudra attendre février 2019 pour la découvrir au MAD Paris. Mais Avril 2018 nous permet d’admirer un sublime échantillon dans une scénographie parfaitement maitrisée. Au programme, vous y découvriez des pièces réalisées entre 1920 et 1930 par les meilleurs ateliers et des signatures rafinées : Van Cleef & Arpels ; Strauss, Allard & Meyer ; Cartier ; Boucheron  et même Lacloche Frères. Point absolument remarquable du catalogage : les informations sur la fabrication sont complètes et les poinçons décodés. Aussi peut-on voir des pièces signées Van Cleef & Arpels et Lacloche dont la réalisation fut confiée à Alfred Langlois ou à la maison Strauss, Allard & Meyer qui étaient à la fois créateurs et sous-traitants.

Made up of almost 120 pieces including boxes and small objects such as lipstick tubes and compacts, the collection has already been partially presented in various museums including the Cooper-Hewitt of New York. It will be necessary to wait until February 2019 to discover it at MAD Paris. But April 2018 allows us to admire a sublime sample in a mastered scenery. On the program, you will discover pieces made between 1920 and 1930 by the best workshops and refined signatures : Van Cleef & Arpels ; Strauss, Allard & Meyer ; Cartier ; Boucheron and even Lacloche Frères. Absolutely remarkable point of the cataloging: the information on the manufacture is complete and the decoded punches. You can also see pieces by Van Cleef & Arpels and Lacloche which were commissioned by Alfred Langlois or Strauss, Allard & Meyer who were both creators and subcontractors.

sadruddin aga kahn

Van Cleef & Arpels, fabrication Strauss, Allard & Meyer, vers 1928. Platine, diamants, jade, cristal de roche, lapis-lazuli, onyx et émail. Van Cleef & Arpels, made by Strauss, Allard & Meyer, circa 1928. Platinum, diamonds, jade, rock crystal, lapis lazuli, onyx and enamel. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

sadruddin aga kahn

Lacloche Frères, fabrication Strauss, Allard & Meyer, vers 1928. Platine, diamants et émail. Lacloche Frères, made by Strauss, Allard & Meyer, around 1928. Platinum, diamonds and enamel. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

Laissez-vous emporter par la virtuosité des artisans qui ont réalisé ces si petits et si précieux objets. Etudiez la finesse des mosaïques de Vladimir Makovsky, notez la qualité des émaux au grand feu, retenez votre souffle devant les audacieux choix des couleurs et la vibrance des teintes des pierres. Enfin, voyagez de l’Asie à l’Orient, revenez dans cette Europe des années 30 amoureuse des motifs géométriques, et cueillez les fleurs de diamants, rubis et saphirs que les joailliers ont su représenter à la perfection. Ces 46 petites boites sont autant de rêves et d’histoires que vous devez allez voir.

Let yourself be carried away by the virtuosity of the artisans who made these small and precious objects. Study the finesse of Vladimir Makovsky‘s mosaics, note the quality of the enamels at the big fire, hold your breath in front of the daring choices of colors and the vibrancy of the hues of the stones. Finally, travel from Asia to the Orient, return to this Europe of the 30s in love with geometric patterns, and pick the flowers of diamonds, rubies and sapphires that the jewelers have been able to represent with perfection. These 46 little boxes are so many dreams and stories that you have to see.

sadruddin aga kahn

Van Cleef & Arpels, fabrication Strauss, Allard & Meyer, vers 1928. Or, diamants, lapis-lazuli, cristal de roche, jade. Van Cleef & Arpels, made by Strauss, Allard & Meyer, circa 1928. Gold, diamonds, lapis lazuli, rock crystal, jade. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

sadruddin aga kahn

Janesich, fabrication Strauss, Allard & Meyer, vers 1928. Aventurine, émail, corail, améthystes, diamants, jadeite, saphirs, or jaune et platine. Janesich, made by Strauss, Allard & Meyer, circa 1928. Aventurine, enamel, coral, amethysts, diamonds, jadeite, sapphires, yellow gold and platinum. Photo : The Prince and Princess Sadruddin Aga Kahn

L’exposition durera jusqu’au 25 avril 2018. Elle se tient dans l’Ecole des Arts Joailliers avec le soutien de Van Cleef & Arpels au 31 rue Danielle Casanova dans le 2e arrondissement de Paris (à quelques mètres de la Place Vendôme). Entrée libre du lundi au samedi de 12 à 19 heures. N’oubliez pas de vous procurez le catalogue richement illustré. A ne manquer sous aucun prétexte !

The exhibition will last until April 25th, 2018. It is held in the Ecole of Jewelry Arts with the support of Van Cleef & Arpels at 31 rue Danielle Casanova in the 2nd arrondissement of Paris (a few meters from the Place Vendome). Free admission from Monday to Saturday from 12 to 19 hours. Do not forget to purchase the richly illustrated catalog. Not to be missed !

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *