Les symboles joailliers de Beth Bugdaycay

Chers lecteurs francophones, vous trouverez ci-dessous, la traduction de mon article « Signs of success : Foundrae », publié originellement dans le magazine Rapaport et sur le site Jewelry Connoiseur. La version américaine est accessible via ce lien.

Dear English readers, this story was originally published under the title « Signs of success : Foundrae » in the Rapaport Magazine and on the Jewelry Connoisseur blog. This translation is mine. You can read the original article through this link. Enjoy !

*****

Beth Bugdaycay, ancienne dirigeante d’une maison de mode féminine, parle de ses inspirations pour Foundrae, la marque de bijoux centrée sur les symboles qu’elle a lancée en 2015.

beth bugdaycay, foundrae

Beth Bugdaycay. Photo : Foundrae

Beth Bugdaycay a été PDG de la marque de vêtements pour femmes Rebecca Taylor pendant près de deux décennies avant qu’elle et son mari ne créent la société de bijoux Foundrae en 2015. Leurs collections s’appuient sur un large lexique de symboles de différentes cultures et périodes – comme les scarabées, les flèches, les fers à cheval, les éléments – et les significations qui s’y rattachent. Fabriqués à New York, leurs bijoux ont rapidement trouvé des clients partout dans le monde.

Depuis qu’elle a fondé Foundrae, Bugdaycay dit qu’elle a atteint un équilibre. « Je me sens complete pour la première fois de ma vie, que j’ai pu harmoniser ma vie de famille, mes valeurs et ma vie professionnelle [de telle manière qu’elles se nourrissent] les unes des autres, plutôt que de changer court chaque domaine. »

beth bugdaycay, foundrae

Sélection de bagues de la maison Foundrae. Photo : Foundrae

1- Quel est votre processus créatif ?

Je commence toujours par les symboles : c’est l’idée que j’essaie de communiquer, puis la forme. En ce qui concerne l’évolution des lignes, j’ai tendance à penser en termes de cartes, des cartes composées de couches multiples et complexes. Donc au début de chaque collection, j’essaie vraiment de décoller une des couches qui composent mes cartes afin de l’éclairer davantage. Ensuite, nous avons de nombreuses conversations avec les bijoutiers qui sont dans notre atelier, ainsi qu’avec les artisans qualifiés des ateliers avec lesquels nous travaillons. Nous discutons de la façon dont nous pourrions obtenir l’apparence que nous recherchons avant de commencer.

2- Comment votre expérience de la mode vous a-t-elle aidé à développer la marque ?

Je pense que j’apprécie davantage la valeur intrinsèque constante de nos matières premières que beaucoup d’autres bijoutiers. Je venais d’un monde où l’inventaire de vêtements avait presque perdu sa valeur totale en seulement quelques mois. Donc pour moi, l’idée de pouvoir faire fondre l’or et réinitialiser les diamants est complètement libératrice. En conséquence, je me sens très à l’aise de jouer avec les concepts de design et de les faire fondre jusqu’à ce qu’ils aient raison.

Beth bugdaycay, foundrae

Sélection de pendentifs de la maison Foundrae. Photo : Foundrae

3- Que représentent les diamants utilisés dans vos bijoux ?

J’ai une profonde croyance en la puissance des symboles que nous utilisons. Je pense qu’ils parlent d’une connaissance plus profonde en nous-mêmes et nous aident à l’actualiser. Mais pour l’énergie des pierres elles-mêmes, comme les diamants ou autres pierres précieuses, je pense honnêtement que le vrai pouvoir est dans l’individu. Si un individu porte du quartz rose dans ses poches et pense à l’amour, alors je pense qu’il commence à agir et à vivre avec plus d’amour, ce qui est un beau résultat. Mais si quelqu’un venait de mettre du quartz rose dans son matelas et de l’oublier, je ne pense pas que les pierres elles-mêmes donneraient des résultats tangibles.

4- Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Je regarde souvent les styles victoriens et ceux des années 70, mais aussi la période Arts & Crafts, 1880 à 1910. Le mouvement Arts & Crafts est considéré comme une réaction contre l’industrialisation. Il représentait l’artisanat traditionnel en utilisant des formes simples et il utilisait souvent des styles de décoration médiévaux, romantiques ou folkloriques. Il a également plaidé pour un nouvel ensemble de principes de vie et de travail, qui résonne chez moi. Je pense que chez Foundrae, nous nous engageons à vivre de manière magnifique, significative et pleine. Nous voulons cela non seulement pour nous-mêmes, mais pour tous ceux avec qui nous entrons en contact.

bteh bugdaycay, foundrae

Sélection de bagues et bracelets. Photo : Foundrae

5- Que pensez-vous d’avoir contribué à la tendance des femmes auto-acheteuses ?

Ce qui est intéressant, c’est que je ne connaissais rien de différent. Dès que nous avons commencé notre Instagram, je parlais toujours au consommateur final. J’avais envisagé Foundrae comme des outils d’expression et de découverte de soi, donc j’avais vraiment voulu que ce soit un achat personnel dès le début. Je ne savais pas que ce n’était pas une pratique courante dans les bijoux, et pour Foundrae, la majorité de nos ventes ont été achetées par nos propres clientes depuis le début.

6- Qui vous inspire dans votre vie personnelle et professionnelle ?

La plupart des gens que je rencontre m’inspirent. Je pense que les gens sont une merveille. J’adore entendre parler des divers horizons dans lesquels les gens grandissent, des défis auxquels ils ont été confrontés, de la beauté qu’ils voient. Je pense qu’en tant que société, nous sommes tellement occupés que nous oublions parfois de prendre le temps de comprendre la véritable profondeur humaine qui se trouve dans toutes les personnes que nous croisons dans la rue.

7- Qui sont tes muses ?

J’en ai tellement et pour tant de raisons différentes. Certaines pour leur style, certaines pour leurs actes courageux, certaines pour leur créativité, certaines pour leur feu, certaines pour leur lumière : Dolly Parton, Caroline de Maigret, Chimamanda Ngozie Adichie, Cher, Diana Vreeland, Debbie Harry, Hanya Yanagihara, Alicia Keys, Willie Nelson, Lisa Bonet, Kristen Stewart, Patti Smith, Maggie Rogers et Aldo Cipullo, pour n’en nommer que quelques-unes.

beth bugdaycay, foundrae

Colliers. Photo : Foundrae

8- Quel est ton bijou personnel préféré ?

Une pièce de monnaie mexicaine en argent que ma mère m’a donnée et qu’elle a portée tout au long des années 70.

9- Où vos bijoux sont-ils vendus ?

Nous avons notre propre magasin à New York, ainsi qu’un site Web. Nous vendons également à environ 20 grands comptes spécialisés et prévoyons d’ajouter seulement un ou deux nouveaux partenaires internationaux de vente au détail cette année. Nous voulons garder une distribution serrée qui nous permet de nous assurer que l’expérience de notre client est très personnelle.

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.