Un collier historique en jadeite bientôt vendu chez Sotheby

Je me fais l’écho ce soir d’un communiqué de presse qui a émerveillé beaucoup de gemmologues. En effet, la maison de ventes aux enchères Sotheby’s proposera dans quelques semaines une pièce fascinante. Alors, certes il en faut beaucoup pour épater des gemmologues habitués à voir régulièrement des belles pierres, mais là je ne pouvais pas éviter de relater cette nouvelle !

necklace-2

Le collier Hutton – Mdivani  en perles de jadéite sera proposé à le vente le 7 mars à Hong Kong

Le collier Hutton – Mdivani a une histoire un peu particulière : son nom actuel lui vient de l’une de ses propriétaires : Barbara Hutton. Elle était l’héritière de l’empire commercial initié par son père : Frank Winfield Woolworth. La trace de ce collier se retrouve dans les archives de la maison Cartier en 1933, où ce rang de perles est enregistré. Cette même année, la maison Cartier reçoit une commande pour la conception d’un fermoir devant accompagner ce collier. En effet, ce collier sera offert à Miss Hutton par son père à l’occasion de son mariage avec le prince Mdivani. Elle le portera publiquement pour la première fois à l’occasion de la fête qui sera donnée pour son 21e anniversaire. Ce collier restera la propriété de la famille Mdivani durant cinquante ans.

Ce collier est actuellement la pièce présentant la meilleure qualité de jadéite qu’il est possible de trouver. C’est un véritable exploit que d’avoir sur une ligne des perles d’une aussi belle qualité. A ce sujet, il est possible de penser que les perles du collier ont été taillé dans un bloc unique de jadéite présentant la meilleure qualité possible. En effet, ce qui rend ce collier exceptionnel, c’est la combinaison de plusieurs facteurs : la couleur mais surtout la texture et le volume des perles puisque celles-ci vont de 15,40 à 19,20 millimètres.

J’ai eu l’occasion, il y a plusieurs années, de voir un rang de perles de jadéite particulièrement beau. Les perles ne mesuraient que 8 millimètres et il fallait déjà compter presque 500.000 € pour une pièce de cette qualité. C’est vous dire si le collier qui sera vendu le 7 mars ne peut que m’émerveiller.

La question qui se pose est de connaître la provenance de ce collier avant qu’il ne rentre en possession de la maison Cartier. Il semble que celui-ci date de la fin du XIXe ou du tout début du XXe siècle. Ce type de pièce n’était portée que par la classe dirigeante en Chine, la famille Qing et quelques représentants. Néanmoins, il ne semble pas y avoir plus d’informations sur sa provenance. On peut tout de même penser qu’il pourrait provenir du trésor impérial mais sans certitudes.

Au sujet de son prix, il a été vendu une première fois en 1988 pour 2 millions de dollars, il est revendu en 1994 pour 4,6 millions de dollars. Aujourd’hui, il pourrait dépasser les 12 millions de dollars. La vente du 7 avril sera donc un moment à ne pas rater !

Edit : Le collier a finalement été acquis par la maison Cartier pour la modique somme de 27,44 millions de dollars.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *