Quand Cartier fait briller les salles obscures !

Le 14 mai prochain, le film « Grace de Monaco » réalisé par Olivier Dahan sera projeté hors compétition en ouverture du festival de Cannes. Si je vous parle aujourd’hui de ce futur film qui fait d’ores et déjà parler de lui, c’est pour la collaboration initiée pour la réalisation de celui-ci entre la production et la maison de joaillerie Cartier.

movies-grace-of-monaco-posterAffiche du film « Grace de Monaco », qui sortira le 14 mai prochain

En effet, la princesse Grace de Monaco fut une cliente fidèle de la maison du 13 rue de la paix et c’est donc naturellement que celle-ci a contribué au film en prêtant des parures de haute joaillerie mais aussi en réalisant dans ses ateliers des copies de bijoux (en accord avec le palais de Monaco) qui furent portés par son altesse. Copies qui apparaissent à l’écran pour magnifier, entre autres, Nicole Kidman dans le rôle titre.

Parmi les pièces qui marqueront le lien entre la maison de joaillerie et la princesse, on peut citer la bague de fiançailles qui lui offrira le prince Rainier III en 1956 : une pièce en platine sertie d’un diamant taille émeraude de 10,47 carats, bague que la princesse ne quittera plus. Pour son mariage, plusieurs pièces lui seront adressées par la maison : un collier trois rangs de diamants mais aussi un diadème serti de diamants et de rubis. Citons aussi l’une de ses broches favorites représentant un caniche qu’elle portait très régulièrement.

©-Time-MagazineGettyLa princesse Grace de Monaco lors d’une réception à Philadelphie en 1963. Elle porte ici le fameux collier créé pour elle par Cartier et qui lui fut offert pour son mariage, ainsi que les broches issues du diadème offert pour la même occasion. Photo : Time Magazine / Getty.

Bridal_KellyRainier_Creation

Bague en platine et diamants offerte par Rainier III à Grace Kelly pour leurs fiançailles en 1956. Le centre est une pierre de 10,47 carats. Photo : Cartier

Je vous propose donc de découvrir quelques visuels du film mais aussi plusieurs photos prisent dans les ateliers Cartier. Les répliques fabriquées en interne sont en tous points identiques aux pièces originelles. Dans le cas de ce film, c’est un véritable luxe et un magnifique choix que d’avoir confié à l’expertise de la maison Cartier, la réalisation de ces copies.

les_premi__res_images_des_bijoux_cartier_dans_le_film_grace_de_monaco__399782379_north_883x.1

Paz Vega interprète avec brio la cantatrice Maria Callas. Elle est parée dans le film de véritables créations Cartier. Ici, elle porte un collier en platine, diamants, émeraudes et perles de culture. S’ajoutent une bague « Panthère » en or gris, diamants, émeraudes et onyx et une paire de pendants d’oreilles en or gris, diamants, émeraudes et onyx. Photo : David Koskas pour Stone Angels (2014)

les_premi__res_images_des_bijoux_cartier_dans_le_film_grace_de_monaco__924609719_north_883x.1

Sur cette image, Nicole Kidman porte deux reproductions de bijoux : celle du fameux collier trois rangs en diamants qu’elle reçu à son mariage et celle du diadème en diamants et rubis. Photo : David Koskas pour Stone Angels (2014)

les_premi__res_images_des_bijoux_cartier_dans_le_film_grace_de_monaco__764917573_north_883x.1

Ici, ce sont encore des créations modernes de la maison Cartier qui habillent Nicole Kidman. Le collier est en or gris et diamants, tandis que les boucles d’oreilles sont ornées de diamants et de saphirs. Photo : David Koskas pour Stone Angels (2014)

les_premi__res_images_des_bijoux_cartier_dans_le_film_grace_de_monaco__770154043_north_883x.1

Pour cette scène, qui fut tournée dans la boutique historique de la maison Cartier au 13 rue de la paix, Nicole Kidman porte une reproduction de la célèbre broche « Caniche » dont raffolait la princesse de Monaco et des boucles d’oreilles de la même maison. Ce sont ici des créations modernes en or gris et diamants. Photo : David Koskas pour Stone Angels (2014)

Je vous propose désormais de découvrir les clichés des reproductions fabriquées pour le film. Le photographe Gérard Uféras a ainsi réalisé de nombreux et superbes photographies mettant en valeur ces pièces.

Gérard-Uféras-©-Cartier-2 34639La copie du collier trois rangs de 1956. Photo : Gérard Uféras pour Cartier pour les deux photos.

34633

La reproduction de la broche « Poule » de 1957. A l’origine la broche fut réalisée en or jaune, émeraudes, corail rouge, diamants, perles. Photo : Gérard Uféras pour Cartier.

34643Le fameux diadème de la princesse de Monaco, à l’origine serti de rubis et diamants. Photo : Gérard Uféras pour Cartier. La pièce de départ était composée de trois broches démontables que l’on pouvait porter séparément, comme en témoigne la photo suivante.

7858

Photo : issue du site « nobles et royautés »

34627

La reproduction de la bague de fiançailles de 1956. Photo : Gérard Uféras pour Cartier.

34631

La reproduction de la broche « Caniche » fabriquée en 1958. A l’origine, la broche fut réalisée en platine et sertie de 270 diamants. Ce cadeau, offert par le prince Rainier, a une symbolique très particulière : il lui fut donné pour la naissance du prince Albert et il représente Olivier, le caniche que possédait la princesse.

A bientôt !

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Bonjour

    Juste ce petit mot pour vous dire que nous apprécions énormément votre blog que nous trouvons sensible et très fin.
    Avec ma fille nous sommes maroquiniers d’art et et nous savons que nos métiers, souvent dans l’ombre des grandes enseignes recèlent d’histoires passionnantes.
    Merci pour ce bon moment
    Cordialement
    Robert & Amalvi Pimenta
    Atelier O’nolan

    1. legemmologue dit :

      Bonjour, mille mercis pour ce gentil mot ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *