130 ans de création joaillière à Bastia

Le Musée de Bastia propose depuis juillet 2014 une exposition consacrée à l’histoire d’une famille de joailliers de la ville. Pour cela, le musée a décidé de mettre en avant l’histoire de la famille Filippi dont l’atelier est actif dans la ville depuis plus d’un siècle.

402 396L’intérieur de l’atelier Caracciolo de Livourne, situé Via Grande. Photo : Fonds Filippi

L’atelier de bijouterie et d’orfèvrerie de la famille Filippi voit le jour en 1882 quand Cesare Filippi ouvre au N°3 de la rue Saint-Jean de Bastia. Quatre générations vont se succéder à cette adresse au service des Bastiacci.

399Boutique de la rue Saint-Jean, vers 1900. Photo : Fonds Filippi

397Planche de croquis de l’atelier. Photo : Fonds Filippi

398

La boutique de la rue Saint-Jean, un peu après 1950. Photo : Fonds Filippi

Nicole Matelli–Filippi, la fille du dernier tenant de l’atelier – Pierre – a décidé de pérenniser et de valoriser l’ensemble du fonds accumulé depuis la création de la maison. En 2011, elle décide de confier l’ensemble des machines, documents et outils – soit plus de 200 objets – à la ville de Bastia. Cela permet alors de proposer aux habitants mais aussi aux touristes, une exposition retraçant cette histoire. Celle-ci est visible dans le Palais Caraffa.

L’exposition est visible jusqu’au 16 juillet 2016.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *