Rencontre avec Sébastien Hourrègue, lapidaire à Paris

DSC_0115

Au travail, vérification sur un saphir en cours de retaille. Work in progress on an old sapphire after an impact. Photo : Le gemmologue

Sur le site, j’aime vous présenter des entreprises et des savoir-faire qui composent notre secteur professionnel. Comme vous avez pu, au fil des mois, vous en rendre compte, notre Métier est riche (cf. rubrique Carrière, nda). Grandes maisons ou plus petites structures artisanales, elles ont toutes des histoires et des parcours à raconter.

Je vous emmène donc à la rencontre d’un jeune lapidaire au parcours intéressant, Sébastien Hourrègue, installé depuis 2014 et depuis peu dans le 11e arrondissement de Paris.

On my website, I love to introduce you some companies and know-how which made our professional industry so interesting. As you can see month after month, for example witht the Careers interviews, the jewelry insdustry is complex and fascinating. Today, I decide to talk about Sébastien Hourrègue, a young gem-cutter based in Paris since 2014.

DSC_0217Vue arrière d’un cabochon de citrine godronné réalisé par l’atelier. Back of a cabochon-cut citrine. Photo : Le gemmologue.

DSC_0184La réalisation de tailles dites “fantaisies” est une des spécialités de l’atelier. Un exemple avec ce quartz Vecteur Equilibrium (31 facettes) dont il a imaginé et conçu la réalisation pour un résultat étonnant. The workshop is specialized in fancy-cut gemstones. Per exemple with this Vecteur Equilibrium quartz (31 facets), imagined and made by Sébastien for a nice and beautiful result. Photo : Le gemmologue.

Avant d’exercer ce métier, Sébastien est d’abord un chimiste de formation (Baccalauréat suivi d’un BTS). Les minéraux l’accompagnent depuis son enfance et il avoue sans tergiverser une vraie passion pour les roches et les gemmes. Parallèlement à cela, il s’intéresse de près à ce que l’on nomme souvent les médecines non conventionnelles. Et c’est par le biais de la découverte de la lithothérapie que son changement de vie professionnelle va s’opérer. Une rencontre avec un lapidaire de Bagnère-de-Luchon, Jacques May, va ainsi le convaincre de démarrer un apprentissage.

Before to do this job, Sébastien is a chemist (french baccalauréat and HND). He confess to love minerals and gems since his childhood. More, he is really interesting by that we call unconventional medecines. And, it’s thank to this interest he decide to change his professional life. A decisive meeting with the gem-cutter Jacques May based in the Pyrennees, at Bagnère-de-Luchon, convinced him to begin an apprenticeship.

DSC_0135

Facettage. Faceting. Photo : Le gemmologue

Il restera deux années auprès de cet artisan tout en fréquentant le CFA de Saumur afin de préparer le CAP de lapidaire. Puis afin de perfectionner son travail sur les pierres facettées, il rejoindra Paris et un atelier du 9e arrondissement du Paris. Et il s’inscrit en parallèle auprès de la l’école de la BJO. Son diplôme validé, il reste alors un temps dans l’entreprise qui l’a formé en alternance.

He worked during two years in this workshop while following professional lessons in the jewelry school of Saumur in order to obtain the french NVQ of gem-cutter. To improve his knowledges to cut facetted gemstones, he decides to join a parisian challenging workshop in the 9e arrondissement, Le Quartier des Diamantaires, and to follow lessons in the jewelry school of Paris, the BJO.

DSC_0110

Reprise du rondiste sur un saphir taille cœur abimé. Work in progress on a old heart-shaped sapphire. Photo : Le gemmologue

DSC_0124

Différents outils pour la taille cabochon. Different tools for making cabochon-cut gemstones. Photo : Le gemmologue

S’installer à son compte lui parait alors une évidence car il souhaite pouvoir mener en sus des prestations classiques d’un atelier lapidaire (taille, retaille et ajustage sur du neuf comme de la réparation), un travail de création autour de la pierre. Inspiré par le travail mené par des lapidaires américains ou russe tels que Jean-Noel Soni, Chris Lawrie ou Victor Tuzlukov, il réalise des tailles dites “fantaisies” qui tiennent plus compte du brut d’origine que les tailles académiques et ainsi privilégier son harmonie naturelle.

In 2014, he decides to leave his job to install his own company because he wants to develop his own creations in addition to classic services of a lapidary workshop : cutting, restoration and fitting. Inspired by the works did by american or russian gem-cutters as Jean-Noel Soni, Chris Lawrie or Victor Tuzlukov, he makes fancy-cut to enhance natural shapes, beauty and harmony of rough gemstones.

DSC_0160

Inspiré par le travail de Victor Tuzlukov, l’atelier a conçu et réalisé une nouvelle taille fantaisie Révélation de la nature sur un saphir synthétique de 29,28 carats. Cette pierre qui compte 396 facettes a nécessité plus de 30 heures de travail depuis le dessin jusqu’au polissage final. Inspired by Victor Tuzlukov’s work, Sebastien has drawn and made this new fancy-cut Révélation de la nature on a synthétic sapphire of 29,28 carats. This stones counts 396 facets and needed more than 30 hours from drawing to final polishing. Photo : Le gemmologue

DSC_0153

Travail de sculpture sur un cristal de roche de 91,68 carats. Une vingtaine d’heures furent nécessaires pour finaliser cette pierre. A new challenge for carving this rock crystal of 91,68 carats. More than 20 hours of work. Photo : Le gemmologue

Vous pouvez ainsi contacter l’atelier pour tous types de travaux sur les pièces neuves comme anciennes : taille, ajustage et retaille. De plus, vous pouvez lui demander des travaux sur-mesure. Il étudiera alors avec vous la faisabilité de votre projet. N’hésitez pas à lui faire parvenir un mail : seb-lapidaire@hotmail.fr

So, you have the possibility to contact Sebastien for every works which need a gem-cutter and, in more, ask him to realize a bespoke cut. He will study with you your idea. Do not hesitate to send him a mail : seb-lapidaire@hotmail.fr

DSC_0147

Être lapidaire permet aussi de relever des défis. Réalisation sur un oxyde de zirconium de la copie du Grand diamant bleu de Louis XIV grâce aux côtes prises sur le plomb retrouvé dans les collection du MNHN de Paris et aux données fournies par M. François Farges. Plusieurs jours de travail furent nécessaires pour réaliser cette pierre de 89 facettes avec un beau résultat. Sometimes, we need funny challenges. Thank to lead model found in the Paris MNHN’s collection and to M. François Farges, the workshop made a copy in a cubic zirconia of the Grand diamant bleu de Louis XIV. This stones needed many days of work for cutting its 89 facets. Photo : Le gemmologue

À bientôt !

See you soon !

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Raullet P. dit :

    Jeune, dynamique, sérieux , bon travail, mérite d’être connu et reconnu.

  2. garrec dit :

    très beau travail , il faut continuer dans cette voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *