Rencontre avec la maison Paul Wild

le

Gruppe mixed3

Photo : Paul Wild

Dans le domaine des gemmes, les maisons qui se positionnent sur du très haut de gamme ne sont pas légion. Et celles qui sont à la fois capables de fournir un panel allant de la pierre de pavage au centre d’exception en passant par les calibrés, les tailles spéciales et pierres sculptées ou gravées le sont encore moins.

Dans ce créneau les maisons allemandes sont clairement à la pointe et nous avons donc eu envie de nous intéresser et de vous présenter une des entreprises les plus connues dans ce domaine : la maison Paul Wild basée à Kirschweiler à quelques kilomètres de Idar-Oberstein, la ville historiquement célèbre pour ses tailleries d’agates.

In the gemstones industry, few houses are really specialized in high-end products. And the ones which are able to supply calibrated smaller stones as upmarket single stones are certainly even more uncommon. In this particular niche, German houses are often at the forefront. That’s why we were interested to introduce you one of the most recognized german gems companies : Paul Wild wich is established at Kirschweiler next to Idar-Oberstein, the well-known town for its history closely related to gem-cutters workshops.

DSC_0100

Opale d’Ethiopie de 8,62 cts. Ethiopian opal weighing about 8,62 cts. Photo : ©Le Gemmologue

Cela fait quelques années que nous connaissons cette entreprise mais nous avions eu l’occasion d’échanger plus en détail avec l’équipe de la maison en 2015 lors du salon BaselWorld. Plus tard, quelques heures passées à découvrir une partie du stock et il ne nous en fallait pas plus pour avoir envie de vous proposer de vous immerger plus en détail dans son histoire et de comprendre son positionnement.

Many of yours know certainly this company. We have the pleasure to meet more closely the team during the 2015 BaselWorld show. And many hours later to discover a few part of the stock and we were sure that it was a good idea to show you how this house is interesting as historically than commercially.

DSC_0059

Aigue-marine Santa-Maria de 20,49 cts. Santa-Maria aquamarine weighing about 2à,49 cts. Photo : ©Le Gemmologue

Les Wild sont historiquement impliqués dans le commerce et la taille des gemmes depuis la fin du XVe siècle mais c’est en 1927 que tout bascule avec Paul Wild qui créera la même année la société que nous connaissons aujourd’hui. Très rapidement la maison acquiert une reconnaissance dans la taille des pierres de couleur.

Mais il faut attendre 1977 pour que la stratégie en interne évolue avec l’arrivée de Hans-Werner Wild. A partir de cette époque, la maison oriente son positionnement sur un contrôle strict de sa matière brute et elle va ainsi acquérir des mines en Afrique dans les années 70 puis au Brésil dans les années 80. En décidant de gérer la quasi totalité de sa ligne de production jusqu’à la commercialisation, l’entreprise Paul Wild va ainsi acquérir une présence de plus en plus forte sur le marché des gemmes de couleur.

C’est en 1995 que la société frappe un grand coup avec les tourmalines de la mine Paraiba au Brésil. Mais il faut aussi compter avec les autres lieux de production, au Mozambique ou en Namibie par exemple, qui fournissent des béryls, des corindons où encore des démantoides… A cela s’ajoute le titre de Sightholder sur la mine TanzaniteOne (Tanzanie) pour la sélection et l’achat de bruts permettant ainsi à la maison de pouvoir proposer ces pierres à sa clientèle. Aujourd’hui la maison emploie 300 personnes dans le monde entre les bureaux, les tailleries et les mines.

Wild’s history in gemstones business started in 1660, but it is in 1927 that Paul Wild created his own company named after his name. They will be soon part of the world leader on the colored stones cutting business.

In 1977, HW Wild leads his parents’ business into the future, and based the whole strategy of the company on dealing the rough, with mines from our own mines, in Africa (since 1970, Namibia, Mozambique) and Brazil (since 1980). The group first “gem”, the Paraiba mine in Brazil, was followed by other mines that produces tourmalines, rubies, aquamarines, and demantoids. In addition, Paul Wild is sightholder of the TanzaniteOne mine in Tanzania. Today, it’s more than 300 persons who work for this company between offices, gem-cutting workshops and mines.

DSC_0089

Appairage de tourmalines vertes d’Afghanistan pour 4,58 cts. Set of green Afghan tourmalines weighing about 4,58 cts. Photo : ©Le Gemmologue

DSC_0015

Béryls jaunes en provenance du Brésil, taille baroque pour 33,56 cts. Brazillian yellow beryls for 33,56 cts. Photo : ©Le Gemmologue

PW Moc.Turm.Paraiba SET Baroque 667,31 ct

Ensemble de tourmalines Paraiba pour 667,31 cts. Set with only Paraiba tourmalines weighing about 667,31 cts. Photo : Paul Wild

A partir de 1984, la maison décide de s’exposer et elle choisira le salon aujourd’hui connu sur le nom de BaselWorld. Premier salon international dédié à la joaillerie, l’horlogerie et les matières premières, c’est une vitrine incontournable pour notre métier. Mais la Suisse ne fait pas tout. Paul Wild est ainsi présent dans les grands salons dédiés aux gemmes : Hong Kong, Pékin, Shanghai et bien entendu Idar-Oberstein avec Intergem. Ajoutons à cela des partenaires de distribution dans la plupart des grandes villes avec une industrie joaillière bien implantée telles que Hong Kong, Pékin (le bureau ouvre en 2012), Taiwan, Bangkok, New-York et Paris…

In 1984, with a booth at the trade fair in Basel (known today as Baselworld), Paul Wild made its debut on the international scene, which was followed by its presence at shows in HK, and other cities. Today the company exhibits at 10-13 events every year, including Basel, HK Beijing and Shangai, as well as the Intergem show in Idar-Oberstein. This approach led to the opening of a sales office in Beijing in 2012. Through this window the company gained a profound understanding of the Far Eastern business world and mind set. The penetration of this markets of the future recently got expanded by setting up further sales points in Hong Kong, Taiwan and Bangkok.

DSC_0028

Kunzite taille navette de 12,86 cts. Kunzite weighing about 12,86 cts. Photo : ©Le Gemmologue

DSC_0087

Tourmaline de type Paraiba en provenance du Mozambique, taille baroque de 11,32 cts. Paraiba-type tourmaline from Mozambique, free form weighing about 11,32 cts. Photo : ©Le Gemmologue

En 2016, et ainsi depuis plus de trois générations, la maison est toujours gérée par la même famille. En 1992, Markus Wild – petit-fils du fondateur – intègre l’entreprise. Il en est aujourd’hui le PDG. Il se forme au métier auprès de son père qu’il accompagne depuis son enfance sur les mines. Dans la continuité de ce qui fait le succès de la maison, il considère à juste titre que contrôler la production des bruts est une obligation pour apporter toutes les garanties au client final. Ce point est d’autant plus important aujourd’hui dans le climat de sur certification qui règne et qui impose aux négociants de pouvoir apporter toutes les informations relatives aux gemmes, de l’extraction à la vente en passant par les traitements pouvant être appliqués aux pierres. En effet, dans le domaine de la gemme exceptionnelle, il n’est plus rare de voir des pierres avec deux, trois voir quatre certificats…

In 2016, it’s also the same familly who manages the company. Markus Paul Wild, the company’s current CEO and grandson of its founder, started by setting up a mining corporation after he had joined the firm in 1992. Markus Wild, who at the tender age of ten was already allowed to accompany his father on his trips to Africa to buy rough uncut gemstones, considers this strategy for securing the company’s raw material procurement as an important prerequisite for continuing its success story. In fact, today, it is not unusual to see a single stone with one, two, three or sometimes four different reports.

DSC_0082

Spinelle de Tanzanie de 8,54 cts. Tanzanian spinel weighing about 8,54 cts. Photo : ©Le Gemmologue

Avec ce statut de grossiste, la maison fournit donc uniquement des professionnels de notre secteur : grandes maisons de la Place Vendôme ou Internationales, joailliers créateurs indépendants mais aussi les petites bijouteries de quartier. Avec un choix et un stock particulièrement étendu, Paul Wild peut donc proposer des pierres dans toutes les gammes de prix. Gemmes de petites tailles ou pierres de centre uniques, elle est ainsi à même de proposer des pierres calibrées ou au contraire des pierres sur mesures.

Si elle possède un atelier de taille en Thaïlande à Bangkok depuis 1990, c’est en Allemagne que sont taillées les pierres les plus importantes où la maison à su s’entourer depuis maintenant très longtemps d’une équipe de lapidaires expérimentés. De plus, un département interne R&D imagine et propose de nouvelles approches sur la taille. Une collaboration technique avec le Frauhofer Institute a ainsi permis la naissance en 2009 d’une machine de taille automatique permettant de proposer des motifs d’une grande précision tout en optimisant le brut d’origine. En 2015, nous avions découvert les free forms ou tailles baroques qui permettent de donner une autre dimension à une pierre. C’est une excellente alternative à la taille cabochon mais aussi une parfaite manière d’optimiser un brut et de perdre moins de matière.

Paul Wild is so a wholesaler for all price ranges from calibrated smaller stone sites up to high-end single stones. It means it only works B to B. For bigger quantities, they have a facility in Bangkok since 1990. The customers are the big jewelry brands of the world, or Place Vendome as well as smaller creative designers. Exquisite one-of-a-kind pieces are still produced at its headquarters in Kirschweiler near Idar-Oberstein by a highly experienced team of master stone-cutters. By continuously developing highly individual gemstone creations and designing imaginative cuts and engravings, the company repeatedly opens up innovative options for enhancing exceptional gemstones. And in terms of technology, Paul Wild is also a trailblazer: in collaboration with the Fraunhofer Institute, the company developed a fully automatic cutting machine in 2009 that computes extremely precise cutting patterns and ensures optimized utilization of the stones’ material. In 2015, we discovered at BaselWorld the baroque shapes or free forms. An excellent alternative to the cabochon-cut which allows to play with the volume of the stone. It is also a way to optimize the rough. The house also realize a lot of gravures, and the inspiration never ends depending on the material !

Foto_Dirckx_20160121_1106

Taille d’une tourmaline dans les ateliers allemands de la maison. Cutting of a green tourmaline in the Paul Wild german workshop. Photo : ©Paul Wild

Foto_Dirckx_20160121_1686a

Composition d’un set. Making of a set. Photo : ©Paul Wild

Une structure d’une telle importance se doit d’être très organisée. Les commandes partent toutes d’Allemagne où le siège social de la maison est installé. A partir de là, les différentes filiales se coordonnent afin de répondre aux demandes. C’est aussi ici que se fait toute la gestion du stock : du sourcing à la mise en vente. Markus Wild est ainsi en déplacement constant entre le Brésil, les États-Unis, l’Afrique, les pays d’Europe ou l’Asie ; sur les mines, les salons et les différents bureaux. Il faut en effet maintenir un contact régulier avec les différentes entités afin de pouvoir s’adapter le plus vite possible au marché. Lequel évolue parfois de manière inattendue mais sur lequel la maison Paul Wild n’entend pas perdre sa place parmi les leaders du secteur. Il faut ainsi analyser les salons, les ventes, anticiper les demandes clients mais aussi les tendances et surtout pouvoir proposer constamment des nouveautés.

A so important structure must be really organized. The head office is in Germany. From here the company supervises and coordinates belongings concerning all the mining projects as the orders of bigger quantities in Bangkok. The sales department is always in contact with the branches. 
Markus Wild is traveling over the year to all our mines, the manufacture in Bangkok and our offices. And one of the important points: at all places there are qualified colleagues taking care of organisation or sales… Gemstones trends changes very quickly and its always hard to follow with roughs! It also changes depending on the countries, and cultures.

DSC_0080

Tourmaline verte en provenance de Namibie pour 27,54 cts. Namibian green tourmaline weighing about 27,54 cts. Photo : ©Le Gemmologue

C’est dans cette optique que nous avons souhaité les interroger sur le dernier salon de Bâle qui a fermé ses portes il y a quelques semaines faisant état de moins d’acheteurs qu’en 2015. Aussi, les rubis, émeraudes et saphirs restent en tête des demandes mais les autres gemmes ne déméritent pas. Néanmoins, il faut pouvoir proposer des pièces à forte valeur ajoutée pour séduire les clients.

Les pierres roses telles que les tourmalines et les morganites ont été très achetées. Mais le bleu n’est pas en reste avec les tourmalines Paraiba ou de type Paraiba dont les prix ne baissent pas. Les couleurs dites néons trustent de manières significatives le marché. S’ajoutent bien sur les spinelles ou les grenats. D’ailleurs, la maison proposait cette année des grenats tsavorites d’une nouvelle poche africaine présentant une couleur d’une grande luminosité et qui ont eu un beau succès.

C’est dans cette idée que les maisons qui proposent des sets ne voient pas de baisses significatives des ventes. En les proposant depuis les années 80, Paul Wild était clairement innovant à l’époque. Si aujourd’hui, les boites de ce type sont communes sur les espaces de ventes, il faut toujours pouvoir proposer des appairages parfaits en couleur, qualité et présentant des certifications reconnues. Ainsi que nous l’explique l’entreprise, c’est au prix d’une grande adaptabilité et d’une transparence impeccable sur les origines ou les traitements que les retours clients positifs s’obtiennent garantissant ainsi une continuité des maisons.

Concerning particularly BaselWorld 2016, we were impatient to have their opinion about a show more quiet than previous year. So, Wild says there were less buyers, but they we were satisfied.

Especially French buyers are always looking for nice precious, ruby, sapphire, and a lot of emerald also. Some customers think the company are only dealing with semi precious ; Baselworld is an other opportunity to show them all the precious collection, because they work with all colored stones ! The top quality center stones are still important, but also a big part of the sold items were the Sets and Layouts, that are created in Germany. So that customers could project themselves into creation.

Since beginning of the 80, Paul Wild Company innovate with new cuttings and starts to offer this king of layout at the same time. Today, those layouts are really common but at that time it was very new ! The certificates are getting more important in the last years. Customers are sometimes asking for more than one certificate for a single stone. For precious, but semi precious too… For Paul Wild this is not a problem, because they welcome transparency concerning origins, treatments and so on.

PW Tsavorite Tanz cushion 8,62 ct2

Grenat tsavorite de 8,62 cts en provenance d’une nouvelle poche africaine. Tsavorite garnet from a new african deposit weighing about 8,62 cts. Photo : ©Paul Wild

DSC_0009

Tourmaline Paraiba en provenance du Brésil pour 4,29 cts. Brazillian Paraiba tourmaline weighing about 4,29 cts. Photo : ©Le Gemmologue

 À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *