#Carrière 8 – Thierry Pradat, négociant en gemmes

Pour cette première interview de rentrée, je vous propose de partir à la rencontre de Thierry. Cela fait maintenant quelques années que nous nous connaissons et je trouvais particulièrement intéressant de l’entendre parler de son parcours et de son métier. Je vous invite donc à découvrir les spécificités de son métier et son regard sur son secteur professionel. Bonne lecture !

In this new “Career” post, I invite you to meet Thierry Pradat who is both one of my friends and a rare gemstones dealer based in France. I found really interesting to hear him talking about his job and the jewelry industry. Enjoy !

12289602_939857516050930_4382880261020447170_n

M. Thierry Pradat

1-Thierry, pouvez-vous vous présenter rapidement ? Thierry, can you introduce yourself ?

Je m’appelle Thierry Pradat, père de deux garçons majeurs. J’habite et travaille à 10 minutes de Lyon, ma ville d’enfance.

My name is Thierry Pradat. I’m the father of two big boys. I live and work near to Lyon, my hometown.

2-Quel est votre métier actuel ? What is your job ?

Je suis négociant en gemmes. Je revends à l’unité ou par quantité des gemmes non montées, achetées lors de mes voyages en Asie (Inde, Thaïlande, Sri Lanka) et aux USA (Tucson). Ma spécialité est plutôt les pierres de collection dites « exotiques » ou « atypiques », sans pour autant négliger le secteur de la bijouterie-joaillerie. Mon créneau de distribution est principalement par Internet sur mon site web Gems-Plus.com et accessoirement lors des expo-ventes de MineraLyon en Novembre et de Sainte-Marie-aux-Mines en Juin.

I’m a gems dealer and I sell single or parceled unmounted gemstones. I buy these ones during my different travels, especially in Asia (India, Thailand, Ceylon) or in the USA (Tucson). I’m highly specialized with rare gemstones but I sell also gems for jewelers. Most of time, I work through my website Gems-Plus.com and sometimes, you can meet me on mineral shows as MineraLyon or in Sainte-Marie-aux-Mines.

3- Quel a été le déclic pour décider de travailler dans le domaine de la bijouterie et/ou gemmologie ? Why have you decided to work into the jewelry industry ?

Dans mon enfance déjà, je me suis passionné pour les fossiles et minéraux, n’hésitant pas à partir « gratter la roche » durant les vacances scolaires. J’ai constitué ainsi une collection de gamin au fil de mes découvertes et de mes petits achats, notamment dans les Alpes. Concilier passion et métier à l’approche de mes 40 ans a été une évidence assez naturelle pour moi, puis tout s’est enchaîné assez vite.

When I was a child, I discovered fossils and minerals. And even my holidays, I used to go for searching specimens in nature. I have made my own collection, especially with minerals from Alps. So, finally, when I was 40 years old, I have decided to mix passion and job…

4- Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ? Can you talk about your professional career ?

Mon activité professionnelle a démarré dans le marketing et l’édition, avec notamment la création d’un guide de découverte de restaurants à prix d’ami nommé Passeport Gourmand que j’ai lancé en 1987 à Lyon. Avec un associé, nous avons élargi le concept à d’autres régions françaises, dans les Dom-Tom et en Suisse romande. Près de 30 ans plus tard, le concept est inchangé avec l’existence d’une vingtaine de guides locaux différents proposés à la vente chaque année. Je suis toujours le propriétaire et le détenteur des droits sur la marque en France.

Quant au négoce de gemmes, une amie bijoutière a bien voulu me mettre le pied à l’étrier en me présentant mes premiers fournisseurs au Népal et en Inde en 2001. Dans la foulée, j’ai créé et ouvert mon site de vente sur Internet, au moment où le web en était encore à ses balbutiements. Depuis cette date, j’ai à mon actif près de 40 voyages d’achats à l’étranger, et Internet a rencontré le succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

My career began in marketing and edition. I have created a first guide dedicated to affordable restaurants in Lyon called Passeport Gourmand. It was in 1987. Then, with an associate, we have decided to extand ths project to other french regions, Overseas French Departments and Territories and in French-speaking Switzerland. Quite 30 years later, our guides continue to be published every years with twenty differents books. I’m also the owner and the holder for the rights in France.

In 2001, one of my jeweler friends has introduced me to her gems dealers in India and Nepal. Quickly, I have created my own website. It was the beginning of internet and we don’t know it will be successful. Since the creation, I have made quite 40 travels to buy gemstones.

main-slider5-sans-texte

Photo : Gems-Plus.com

5- Quel est votre parcours d’études initial ? What is your background ?

Je me suis arrêté avant la fin d’une Terminale Technique, une voie de garage qui ne m’était pas du tout destinée. Ma meilleure école a été celle de la vie avec l’acquisition des expériences directement sur le terrain et au travers des livres. Je suis un pur autodidacte, à mon compte depuis 1987, refusant très tôt toute forme de hiérarchie professionnelle. On ne se refait pas…

I stopped my studies before a technical baccalaureate which wasn’t my choice. I learn on the job, especially through my experiences in the field and thanks to books. I’m definitly a pure self-taught man, self-employed since 1987. I have never love all the social orders… So…

6- Quel est votre parcours d’études spécifiquement lié à la joaillerie et à la gemmologie ? What is specifically your background concerning jewelry and gemology ?

Je souhaitais un diplôme reconnu à l’international. Il y en a trois, celui de la FEEG, de la Gem-A et du GIA. Pour des raisons surtout pratiques, j’ai opté pour le diplôme FGA de la Gem-A grâce aux excellents cours dispensés par le Gem Lab de Marseille. Mais il y a bien d’autres très bonnes écoles de formation en Europe et dans le monde.

I wanted to obtain a international diploma. in our time, there are three : FEEG, Gem-A and GIA. Because it was easier for me, I decided to train for the FGA (Gem-A) thanks to the lessons provided by Gem Lab of Marseille. But it’s definitly not the only school in the world and particulerly in Europe. Many others exist !

7- Vous voyagez beaucoup pour acheter des pierres. Parlez-nous de vos expériences à l’étranger? You make many travels to buy your gemstones. Can you talk to our readers about your experiences abroad ?

Être sérieusement dans le négoce de gemmes sans aller les chercher dans ou au plus proche des pays producteurs est une hérésie, tout au moins à mes yeux. C’est pourquoi je me déplace 2 à 3 fois par an pour acheter, principa­lement en Asie. Trouver des fournisseurs de pierres là-bas est très facile. Mais trouver de BONS fournisseurs de confiance avec la BONNE marchandise aux BONS prix m’a demandé plus de 5 ans. Que ce soit à Jaipur ou à Bangkok, je dirais qu’il n’existe qu’un fournisseur ou broker sur dix qui mérite que l’on travaille avec lui. Affiner la sélection des fournisseurs demande de la patience et donc du temps. La majorité des fournisseurs ne sont pas gemmolo­gues. C’est à moi que revient toujours l’obligation de m’assurer, par les instruments de gemmo ou par la présence d’un certificat, que chaque pierre proposée correspond bien à l’identité annoncée. J’ai régulièrement eu quelques mauvaises surprises, par exemple avec les pierres incolores sans inclusions…

For me, it’s truly impossible to be a gemstones dealer whitout going into producing countries or mining zones. So, I make two or three travels per year and especially in Asia. If find suppliers is really easy, find the good suppliers, with good gems, and with good prices is definitly more difficult. I take me quite five years… No matter about the places, in Jaipur or in BK or in another city, I can say that only one broker on ten is trustworthy. So it take time and patience to find the good ones. In more, quite all the brokers are just sellers and not gemologists. It’s my responsibility to check all the stones I buy. And sometimes, I have bad surprises, often with colorless gemstones…

main-slider2-sans-texte

Photo : Gems-Plus.com

8- Vous êtes beaucoup spécialisé dans les pierres atypiques et rares, pourquoi ce choix ? Why have you chose to work quite only with rare gemstones ?

Mon esprit scientifique m’a poussé très tôt à m’intéresser aux matières qui sortaient des sentiers battus. Je me suis rendu compte à cette occasion qu’il existait un marché spécifique des collectionneurs. Ceux-ci présentent l’énorme avantage d’être fidèles et réguliers en achats. Ils représentent 75% de ma clientèle. Nous sommes 3 ou 4 en France sur ce créneau bien particulier. Lorsque la confiance du client est acquise, la fidélité est sans faille. La seule difficulté pour certains clients très fidèles de longue date est de leur trouver des gemmes ou des variétés qu’ils n’ont pas encore dans leur collection !

I have a scientific mind and I always loved unusual materials. I have quickly understood that collectors form a specific market. They are faithful and they buy regularly new gems for their collections. I can say they represent 75% of my customers. We are three or four dealers on this specific niche and when we have convinced a new customers, he is loyal. The only difficulty is to find new gems for their collections !

 9- Vous menez beaucoup d’activités en plus de votre entreprise : groupe internet sur Facebook dédié à la gemmologie, AFG Lyon, base de données gemmolo­gique… Tout le monde n’a pas ce sens du partage. Ce n’est pas trop fatiguant ? You have many activities linked to gemology in more of your company : FB group Gemologie/Geminterest.com, AFG Lyon, the Gemmo.eu database… It’s really cool because few people shares directly all their knowledges. You are not tired ?

J’avoue avoir un peu levé le pied ces derniers mois car le temps me manque mais le plaisir et la passion sont toujours intacts. Lorsqu’on a la chance d’exercer un métier de passion, je trouve qu’il est bien normal de partager ses expériences et connaissances avec le plus grand nombre.

I recognize that I miss time these last months, but passion and pleasure are always here. I always though that I have a fascinating job, so… It’s normal to share experiences with the most of people.

 10- Notre métier regorge d’anecdotes et d’histoires. Je suis sûre que vous avez des choses à partager avec nos lecteurs. Our industry is full of anecdotes. Something to say ?

Ce que l’on retient avec le sourire en tant qu’acheteur est lorsque le fournisseur se trompe à votre avantage sur l’identité d’une pierre. Cela se produit surtout lors de l’achat de lots complets car on ne peut pas tout vérifier sur place. On se rend compte de l’erreur une fois rentré chez soi. Par exemple, il m’est arrivé de trouver une jolie Taafféite violette dans un lot de Spinelles, une grosse Aigue-marine bien bleue dans un lot de Topazes traitées ou une imposante Tourmaline Achroïte dans un lot de Topazes incolores. L’inverse peut se produire également et là c’est moins marrant.

Errors in my favor, of course ! It’s often the case when I buy important lots beacause I can’t check all the stones before to be at home… I found a nice violet taaffeite mixed to spinel, a impressive aquamarine with a great color mixed to treated topaz or a big Achroite (colorless tourmaline) mixed with colorless topaz. But, sometimes it’s the contrary and it’s definitly less funny !

11- Qu’est-ce qui vous plait le moins dans votre métier ? What is the most unpleasant in your job ?

Les longues heures dans les aéroports et les avions, d’autant plus que j’ai un problème chronique d’oreille interne !

Long-time waiting in airports and planes, because I have a little problem with my inner ear !

12- Négociant, voilà une profession qui fait rêver beaucoup de jeunes. Nombre d’entre eux vont déchanter. La concurrence est rude. Quels conseils donneriez-vous à de jeunes gens qui souhaitent faire ce métier en particulier ? Many young gemologist want to become gems dealer but it’s truly hard. Some advices to give ?

  • D’abord commencer par une bonne formation.
  • Puis choisir son créneau : pierre spécifique et ses variétés, pays spécifique, taille spécifique…
  • Puis sa clientèle : particuliers, professionnels…
  • Puis opter pour un ou plusieurs modes de distribution : Internet, expo-ventes, démarchage, boutique…
  • Puis s’armer de patience, persévérer et encore beaucoup de patience car la confiance et la fidélité s’acquièrent avec le temps.
  1. A good background
  2. Make the choice of a good niche : a stone and its different types, a specific cut or country… Something different from other people.
  3. Customers : professional, private collections
  4. The distribution channel : internet, exhibition, shop…
  5. And the most important it’s time. The confidence and the loyalty take many time !

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *