L’Arts & Crafts a l’honneur chez Bonhams Londres

La maison Bonhams proposera sous peu, le 11 avril 2017, une petite vente principalement dédiée aux bijoux anciens avec quelques très jolies pièces. Juste avant une fin avril très chargée. On y trouvera, entre autres, une rare broche signée de Frédéric Boucheron et quelques très belles pièces du mouvement Arts and Crafts qui fut en somme le précurseur de l’Art Nouveau britannique. L’occasion de découvrir des signatures rares en ventes et souvent méconnues par beaucoup de gens. Je vous propose donc de découvrir ma sélection !

The auction house Bonhams will offer soon, April 11, to buyers some beautiful antique jewels through a London event at the beginning of April as a foretaste before a truly busy end of April with a lot of impressive worldwide auctions. You could discover a rare Frederic Boucheron’s brooch and some colorful Arts and Crafts jewels with unusual maker’s marks. Focus !

Lot 8 : rare broche en or et argent par Frédéric Boucheron, diamants et miniature en ivoire peint attribué à Fernand Paillet qui fut un proche collaborateur de la maison Boucheron. Fin XIXe, signée. Estimation entre 2300 et 3500 €. Rare silver and gold Frederick Boucheron’s brooch set with diamonds. At the center, a painted ivory attributed to Fernand Paillet, a close craftsman from the Boucheron house. Late 19th century, signed. Valuation between € 2.3-3.5k. Photo : Bonhams

Lot 69 : rare collection de broches « coeur » en argent, or et diamants. Ces pièces, belges, du XVIIIe et du XIXe siècle étaient typiques de la ville de Anvers. Elle sont connues sous le nom de Coeurs Flamands (Vlaams Hart) et étaient offertes pour la fête des mères. On retrouve des variantes dans le Nord de la France et plus particulièrement en Normandie mais aussi dans toute la Hollande. Estimation entre 4600 et 7000 €. Important and rare Flemish Heart brooch collection from the 18th and the 19th century. Gold, silver and diamonds. Known as Vlaams Hart, these jewels were typically from Antwerp and were gifted during the Mother’s day. Similar pièces can be found in the Northern France (Normandy) and in all the Netherlands. Valuation between € 4.6-7k. Photo : Bonhams

Lot 338 : une broche et une bague émaillées et serties de pierres gemmes diverses et d’opales. La première est attribuée à Sybil Dunlop et la deuxième à Dorrie Nossiter. Toutes deux sont des représentantes célèbres du mouvement Arts & Crafts.

Sybil (1889-1968) est née de parents écossais et s’est formée à Bruxelles où elle découvre la joaillerie. A son retour en Angleterre, elle crée son propre atelier dans Kensington Church Street, Londres, au début des années 20 et sera bientôt rejointe par W. Nathanson. L’entreprise fabrique des pièces inspirées par les motifs celtiques et la nature. Nathanson se fait connaitre pour la réalisation de sertis riches et géométriques utilisant des quartz teintés. Ils ferment en 1939 à cause de la guerre et Sybil ne reprendra jamais le chemin de l’atelier à cause de sa santé. Nathan continuera jusqu’en 1971.

Dorrie Nossiter (1893-1977) a étudié à l’Ecole des Arts de Birmingham. Son travail s’inspire de la nature et s’inscrit parfaitement dans ce mouvement artistique dont elle est l’une des grandes représentantes. Contemporaine de Dunlop, leurs réalisations sont parfois confondues malgré une prédilection de Nossiter pour les motifs asymétriques.

Estimation entre 1200 et 1700 €.

An Arts & Crafts enamel, opal and gem-set ring, attributed to Sybil Dunlop and an Arts & Crafts opal brooch, attributed to Dorrie Nossiter

Sybil Dunlop (1889-1968) was born to Scottish parents and completed her education in Brussels, where she became interested in jewellery. On returning to Britain she set up her jewellery business in Kensington Church Street, London and in the early 1920s was joined by W. Nathanson. The firm’s designs are notable for their eclectic use of Celtic and Holbeinesqe devices as well as themes from nature. Nathanson was particularly proud of the firm’s « carpet of gems » style whereby stones, usually stained quartz, were cut to order and placed in bold geometric patterns. At the outbreak of war in 1939, the firm closed and Sybil never returned to work due to ill health. After the Second World War, Nathanson ran the firm until his retirement in 1971.

Dorrie Nossiter (1893-1977) studied at the Municipal School of Art in Birmingham. Her work, heavily inspired by nature, is often seen as typical of the English Arts & Crafts tradition. She was a contemporary of Sybil Dunlop and their work, which is very similar stylistically, is often confused. However, Nossiter’s work can be distinguished by its more naturalistic and asymmetrical approach.

Valuation between € 1.2-1.7k. Photo : Bonhams

Lot 338 : broche en or, perles et émeraudes par John Paul Cooper vers 1905. Il fut l’un des meneur du mouvement Arts & Crafts. Architecte de formation, il se spécialise dans la joaillerie entre 1902 et 1910, influencé par son ami et professeur Henry Wilson dont les rares pièces atteignent des prix élevés en ventes publiques. Estimation entre 1200 et 1700 €. An Arts & Crafts gold, pearl and emerald brooch/pendant, by John Paul Cooper, circa 1905ohn Paul Cooper (1869-1933) was one of Britain’s leading Arts & Crafts jewellers. He trained first as an architect and then specialised in metalwork and jewellery from circa 1902-10, influenced by his friend and teacher Henry Wilson. Valuation between € 1.2-1.7k. Photo : Bonhams

Lot 340 : rare collier du mouvement Arts & Crafts par John Houghton Maurice Bonnor, circa 1905-1908. Or, opales et rubis. Un dessin non signé de ce collier est conservé dans les archives de la Guilde Anglaise des Artisans Joailliers qui dépend désormais de la Goldsmiths’ Company, l’équivalent de notre HBJO. Ce croquis montre l’ajout des rubis au premier projet et témoigne que les différentes pierres appartenaient au client de l’époque. Joaillier anglais, John Houghton Maurice Bonnor (1875-1917) fut d’abord architecte avant de rencontrer et d’être formé par Henry Wilson à la Central School of Arts and Crafts. A partir de 1908, il initie son propre atelier avec son épouse Nancy Agar et quitte l’atelier de la Guilde dont il était à la tête depuis 1905. Estimation entre 2900 et 4100 €.

An Arts and Crafts gold, opal and ruby necklace, by John Houghton Maurice Bonnor, circa 1905-1908. An unsigned design drawing for this necklace is in the Artificers’ Guild archive belonging to the Goldsmiths’ Company. It differs slightly from the finished necklace but pencil annotations on the sketch show the addition of the rubies and confirm that the opals belonged to the client. British jeweller John Houghton Maurice Bonnor (1875-1917) trained as an architectural draughtsman before being taught by Henry Wilson, with whom he forged a lifelong friendship, at the Central School of Arts and Crafts. From 1905, he was head of the metal workshop at the Artificers’ Guild before setting up his own metalwork, jewellery and stained glass, mosaic and sculpture studio with his wife, Nancy Agar, in 1908. Valuation between € 2.9-4.1k. Photo : Bonhams

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *