Olga Corsini spices up your life !

S’il est une chose qu’il faut retenir d’une rencontre avec Olga Corsini, c’est son sourire. Puis sa joie de vivre. Et ensuite, sa passion, communicative, pour la joaillerie. Je vous propose donc de partir à la rencontre de celle qui vient d’inaugurer, il y a quelques mois, la marque Pimpinella Jewellery.

If there is one thing to remember of a meeting with Olga Corsini, it is her smile. Then her joie de vivre. And finally, her communicative passion for jewelry. So I propose you to meet the one who just inaugurated, few months ago, the brand Pimpinella Jewellery.

Olga Corsini. Photo : Pimpinella Jewellery

Bagues Vanilla en or jaune, diamant, péridot, tourmaline rose et nacre. Vanilla yellow gold rings featuring diamond, peridot, pink tourmaline and mother-of-pearl. Photo : ©MarieChabrol / legemmologue.com

Née à Florence, Olga reçoit une éducation internationale par sa mère – française et espagnole – et par son père – italien et russe – et grandit dans un milieu artistique et culturel entre Rome et la Toscane où la famille possède la Villa Corsini di Mezzomonte. La joaillerie est une passion depuis son enfance. Elle connait les pierres par son père qui les collectionne. Elle a 14 ans quand il lui offre sa première gemme, une aigue-marine de 11 carats, et qu’ils décident de créer ensemble la bague qui l’accompagnera.

Born in Florence, Olga received an international education by her mother – French and Spanish – and her father – Italian and Russian – and grew up in an artistic and cultural environment between Rome and Tuscany where the family owns the Villa Corsini di Mezzomonte. Jewelery has been a passion since childhood. She knows the stones by her father who collects them. She is 14 years old when he offers her first gem, an aquamarine of 11 carats, and they decide to create together the ring that will highlight it.

Sautoir Anise Flower en or rose. Anise flower pink gold long necklace. Photo : ©MarieChabrol / legemmologue.com

À 16 ans, elle prend des cours de dessin en joaillerie à la Art Goldsmith School de Florence puis entre à l’European Institute of Design de Milan. Douée pour le design, avec un sens inné des volumes, Olga sort major de sa formation. C’est à l’époque où elle finit ses études que la maison italienne Bulgari organise un concours pour recruter de nouveaux talents dans son équipe créative. Durant plusieurs mois, elle travaille sur ce projet en parallèle de ses études. Lauréate, elle est finalement recrutée directement par Paolo Bulgari et rejoint la célèbre manufacture dont elle devient la plus jeune designer. Nous sommes en 2003. Après plusieurs années, elle intègre la maison Gucci à Florence pour developer la joaillerie. Enfin, elle s’installe à Paris et devient designer chez Chaumet où elle devellope la haute joaillerie, l’horlogerie mais aussi plusieurs modèles phares de la maison. Elle se reconnait elle-même passionnée par le marketing et imagine des pièces qui doivent se vendre. C’est son objectif premier et l’une de ses plus grandes forces : être à l’écoute des clients et éditer des bijoux qui vont leurs plaire. Finalement, elle ajoute un diplôme de gemmologie à l’ING pour parfaire ses connaissances des matériaux gemmes.

At the age of 16, she took courses in jewelery design at the Art Goldsmith School in Florence and then at the European Institute of Design in Milan. Gifted for design, with an innate sense of the volumes, Olga is finally valedictorian of her training. It is at the time when she finished her studies that the Italian house Bulgari organized a contest to recruit new talents in its creative team. For several months, she worked on this project in parallel with her studies. Laureate, she is recruited directly by Paolo Bulgari and joined the famous manufacture of which she became the youngest designer. We are in 2003. After several years, she joined the Gucci house in Florence to develop jewelry. Finally, she settled in Paris and became a designer at Chaumet where she developed high jewelry, watchmaking and several key models of the house. She is recognizing herself to be passionated about marketing and imagines jewels that have to sell. This is her primary goal and one of her greatest strengths, being listening to customers and editing jewelry that will please them. Finally, she added a degree in gemology to ING to perfect her knowledge of gemstones.

Bracelets Pepper en or rose / diamants et or blanc / diamants incolores et noirs. Pepper bracelets, pink gold and diamonds, white gold and white/black diamonds. Photo : ©MarieChabrol / legemmologue.com

Design par Olga Corsini et création d’une bague unique. Olga Corsini’s design for a one-of-a-kind ring. Photo : Olga Corsini

En 2011, elle quitte la France pour la Suisse où elle s’installe avec son mari qui vient de fonder les Montres Valbray. En parallèle, elle développe son propre studio de création imaginant des bijoux uniques pour des clientes mais conseillant aussi des marques de joaillerie. L’idée de créer une ligne qu’elle puisse diffuser s’installe progressivement. Plusieurs éléments vont alors la guider : pimpinella – le surnom que lui donnait son père lorsqu’elle était toute petite – est le nom latin qui désigne l’Anis vert, une plante endémique de la Toscane, mais aussi L’Officina Profumo – Farmaceutica di Santa Maria Novella. Ce lieu, historiquement connu de tous les florentins, est également nommé Antica Spezieria di Santa Maria Novella. C’est une ancienne officine d’apothicaire italienne devenue une maison de parfums et de soins corporels située à Florence, dans l’ensemble conventuel de la basilique Santa Maria Novella. Ouverte en 1612 par des moines dominicains, cette pharmacie-parfumerie est la plus ancienne du monde occidental encore en activité.

In 2011, she leaves France for Switzerland where she settles with her husband who has just founded the Valbray Watches. At the same time, she develops her own creative studio designing unique jewelery for clients but also advising jewelry brands. The idea of ​​creating a line that she can distribute is gradually taking shape. Several elements will guide her : pimpinella – the nickname given by her father when she was very young – is the Latin name for the green Anis, an endemic plant of Tuscany and L’Officina Profumo – Farmaceutica Di Santa Maria Novella. This place, historically known to all Florentines, is also named Antica Spezieria di Santa Maria Novella. It is a former Italian apothecary pharmacy which has become a perfume and body care center located in Florence, in the conventual complex of the Basilica di Santa Maria Novella. Opened in 1612 by Dominican monks, this pharmacy-perfumery is the oldest in the western world still active.

Bracelet Vanilla en or jaune, diamants et nacre. Yellow gold Vanilla bangle featuring diamonds and mother-of-pearl. Photo : ©MarieChabrol / legemmologue.com

Design par Olga Corsini et création de boucles d’oreilles uniques. Olga Corsini’s design for a one-of-a-kind earrings. Photo : Olga Corsini

Qui dit pharmacie dit plantes. Et plus particulièrement plantes médicinales, plantes odorantes et donc épices… dont les vertus curatives sont connues depuis très longtemps. Florence, ce sont aussi des métiers d’art ancrés dans une ville profondément artistique qui fut très tôt à l’origine de la corporation des marchands nommée Arti di Firenze

Who says pharmacy, says plants. And especially medicinal plants, fragrant plants and therefore spices … whose healing virtues have been knowing for a very long time. Florence is also a deeply artistic city with an impressive craftsmanship tradition. This town was at the origin of the corporation of the merchants named Arti di Firenze.

Bague Pepper en or rose. Pink gold Pepper ring. Photo : ©MarieChabrol / legemmologue.com

C’est donc autour de cette histoire florentine qu’Olga Corsini commence à développer ce qui fera la trame de sa maison. Les épices n’ont jamais été utilisés comme thème de travail dans la joaillerie et ils offrent des possibilités créatives étonnantes. Aussi propose-t-elle aujourd’hui trois collections autour de trois épices bien particuliers :

It is thus around this Florentine history that Olga Corsini begins to develop what will make her collection. Spices have never been used as a working theme in jewelry and they offer amazing creative possibilities.  And so today she proposes three collections around three special spices :

    • La Vanille Vanilla offre une gamme en or jaune ou rose dans laquelle s’inscrivent des motifs en nacre selon les techniques italiennes de la scagliola qui incruste du stuc (parfois coloré) dans des meubles et de la pietra dura qui incruste des pierres dures créant des marqueteries remarquables
    • Vanilla offers a range in yellow or pink gold with mother of pearl motifs, using the Italian techniques of scagliola, which encrusts stucco (sometimes colored) in furniture and pietra dura which inlays hard stones creating remarkable marquetries.
    • Le poivre Pepper se décline en bracelets et bagues parsemant les poignets de petit grains martelés ou sertis de diamants.
    • Pepper comes into bracelets and rings dotted with the wrists of a small grains hammered or set with diamonds.
    • La fleur d’Anis Anise flower donne un ensemble de pièces en or rose, estampées avec une grande finesse.
    • The Anise flower gives a set of pieces of pink gold stamped with a great finesse.

Mais d’autres axes s’ajouteront sous peu, puisque la créatrice travaille déjà d’autres épices qui se verront bientôt transformés en bijoux. Aussi la réglisse – liquirizia – mais aussi la coriandre – coriandolo – devraient bientôt voir le jour… et ce que j’ai eu la chance de découvrir m’a déjà plu.

And the designer is already working on other spices that will soon be transformed into jewelry. So licorice and coriander should soon be born … and what I had the chance to discover has already pleased me.

Sautoir Vanilla en or jaune, saphirs, tourmalines, péridots et nacre. Yellow gold Vanilla long necklace featuring sapphires, peridots, tourmalines and mother-of-pearl. Photo : ©MarieChabrol / legemmologue.com

Pour présenter ses pièces, Olga a choisi une démarche particulièrement audacieuse en contactant des épiceries fines. Loin des salons feutrés, parfois impersonnels, elle installe ses pièces pour des événements hauts en couleurs dans des commerces de bouches absolument adorables où l’on a envie de gouter à toutes les propositions. C’est ainsi que je l’ai rencontré au sein de l’Epicerie Jeune Homme dans le 7e arrondissement. Un lieu que je ne peux que vous conseiller. Au début, surpris de son initiative, les épiciers sont finalement séduits et son prochain événement se tiendra à Lausanne. J’ai beaucoup aimé les pièces que développe Olga mais j’adhère aussi à sa vision du bijou. Elles sont bien faites, bien pensées et faciles à porter. Et c’est aussi ce que je veux partager ici avec vous tous, une joaillerie qui nous fait voyager. Mission accomplie pour Pimpinela Jewellery !

To present her pieces, Olga chose a particularly audacious approach by contacting delicatessens. Far from the cozy private rooms, sometimes impersonal, she installs her pieces for colorful events in little and refined food business where you want to taste all the proposals. This is how I met her at the Epicerie Jeune Homme in the 7th arrondissement. A place I can only advise you. Initially, surprised by her initiative, the grocers are finally seduced and his next event will be held in Lausanne. I loved the pieces that Olga develops but I also adhere to her vision of jewel. They are well made, well thought and easy-to-wear. And this is also what I want to share here with you all, a jewelry that makes us travel. Mission accomplished for Pimpinela Jewellery !

À bientôt !

See you soon !

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. TRAVERSA JEAN dit :

    Bonjour,
    On peut connaître le lieu et la date de la présentation à Lausanne merci

    1. Marie Chabrol dit :

      Bonsoir,
      le mieux est de vous inscrire sur la newsletter d’Olga comme cela vous recevrez les invitations en temps réel C’est sur son site que cela se passe :
      ->>. https://www.pimpinella.com
      Mille mercis encore pour elle et belle soirée à vous !

  2. Billon dit :

    Très belles pièces mes félicitations
    J aimerai bien etres sur La liste des prochaines ventes.
    Très cordialement
    Aude Billon

    1. Marie Chabrol dit :

      Bonsoir,
      le mieux est de vous inscrire sur la newsletter d’Olga comme cela vous recevrez les invitations en temps réel 🙂 C’est sur son site que cela se passe :
      ->>. https://www.pimpinella.com
      Mille mercis encore pour elle et belle soirée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *