Une histoire indienne au Kremlin

Jusqu’au 27 juillet 2014 et pour la première fois depuis sa création, le musée du Kremlin propose au public de venir découvrir une exposition consacrée à l’Inde dans la joaillerie : “India, jewels that enchanted the world”. C’est ainsi presque trois cents pièces qui permettront aux visiteurs de s’approprier cette source d’inspiration emblématique de la création joaillière européenne.

BlLrNDUCUAAozqh.jpg_largeCet événement est rendu possible avec le concours de nombreux partenaires dont la IRJF, the Indo-Russian Jewellery Foundation.

L’exposition couvre ainsi environ cinq cents ans d’histoire, du XVIe au XXIe siècle et se donne pour objectif de mettre en lumière ce qui caractérise l’inde dans les bijoux : les pièces extravagantes et richement décorées d’or et de pierres gemmes typiques de l’Inde du Sud comme celles, plus discrètes mais reconnaissables entre milles, de style Moghol. Sans oublier les commandes somptueuses réalisées pour les maharadjas par les plus grandes maisons françaises, principalement au cours du XIXe et jusqu’au début du XXe siècles.

Ainsi, de nombreuses maisons françaises sont mises à l’honneur : Cartier, Van Cleef and Arpels, Mellerio, Chaumet ou encore celle des frères Lacloches. Que du très beau monde ! Il est vrai que toutes ces maisons ont pu compter sur une clientèle indienne exigeante mais aussi suffisamment riche pour passer commande des très nombreuses pièces et ainsi faire fonctionner les ateliers et contribuer à la renommée et à l’excellence des grandes maisons de joaillerie françaises.

braceletshoulderBracelet dit “Bazuband” en or, diamants, émeraudes et émail. Il date de la fin du XVIIIe siècle. Il est conservé dans la collection Al-Sabah au musée national du Koweit. Photo : Musée du Kremlin

14exindia06

Pendentif de type amulette dit “Ta’viz” en or, rubis, émeraudes et néphrite. Celui-ci est daté vers 1610-1620. Il est conservé au Victoria and Albert Museum de Londres. Photo : Musée du Kremlin

14exindia33

Ornement de corsage en platine, diamants et rubis, vers 1930. Réalisé par les ateliers de la maison Lacloches et conservé par la galerie FD de New York. Photo : Musée du Kremlin

14exindia13

Collier de style indien en or jaune, diamants et émeraudes, réalisé par la maison Van Cleef and Arpels en 1971. Conservé dans la collection Van Cleef and Arpels. Photo : Musée du Kremlin

14exindia01

Turban couronne datant de la fin du XIXe siècle et réalisé en or, argent, émeraudes, rubis, perles fines, verre, émail, métal et tissu. Il est conservé dans la collection Khalili à Londres. Photo : Musée du Kremlin.

Je n’aurais pas la chance d’aller la voir d’ici sa clôture mais si vous avez l’occasion de vous rendre à Moscou, courez la visiter ! Avec un peu de chance, peut-être que celle-ci viendra jusqu’à nous en France…

A bientôt !

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *