Xavier Massonnaud, joaillier architecte

J’ai eu la chance de rencontrer Xavier Massonnaud au salon Minéral Expo en décembre 2014 et de sympathiser avec lui. Après quelques échanges, j’avais acquis la certitude que je possédais la matière nécessaire pour vous raconter son parcours et ainsi vous faire découvrir son travail de création en joaillerie.

Originaire de Rochefort, en Charente Maritime, Xavier débute dans le métier vers l’âge de 15 ans. Son enfance nantaise est fortement liée à son choix professionnel. Enfant, la vitrine du joaillier Daguzé, située rue Crebillon, inspire et fascine le futur joaillier. Il se souvient de pierres « énormes » aux couleurs fascinantes pour l’enfant qu’il était alors. M. André, joaillier en chambre sera finalement son maître durant plusieurs années. Élève à l’École de Saint-Amand, il y obtiendra son CAP en 1991 puis son BMA en 1992. En 2006, il obtient le prix SEMA en création contemporaine. Le métier lui plait de par son exigence et sa technicité.

DSC_3776

Bague réversible en or jaune et or blanc, saphirs colorés. Photo : Xavier Massonnaud

Dès 1994, il s’installe à son compte à Cholet, puis suivra une boutique à Angers en 2000 et enfin Paris vers 2008. Quelques mois plus tard, il prend la décision de fermer les différents show-rooms qu’il possède pour se réinstaller en chambre. Il souhaite alors se recentrer sur son travail et ainsi retrouver ce qui fait l’essence même de son travail d’artisan d’autant plus qu’il s’investit dans la restauration du patrimoine depuis 2005. Suite à une réalisation pour Monseigneur Bruguès, Évêque d’Angers, puis l’obtention du prix SEMA, il est contacté par les services du patrimoine de sa région. C’est ainsi que le joaillier s’engage dans la restauration d’art, habilité par la DRAC du Maine et Loire, pour intervenir sur des chantiers de restauration concernant des objets de bijouterie et d’orfèvrerie. Parmi ses interventions les plus importantes, citons :

  • Le Trésor de la Cathédrale de Nantes en juillet 2006
  • Le Trésor de la Cathédrale d’Angers en octobre 2007
  • Restauration d’éléments d’orfèvrerie pour l’Autel Majeur de la Cathédrale de Luçon en juillet 2008.

La restauration lui plait de par ce qu’elle transmet. C’est d’ailleurs un point commun à tous les restaurateurs d’art : permettre à un objet de continuer à vivre au sein d’une famille ou d’une communauté et ainsi valoriser un patrimoine personnel. Il a ainsi, à de nombreuses reprises, refusé de fondre des bijoux familiaux apportés en fourniture d’or. Car, ces pièces qui racontent des histoires sont aussi les mémoires et les souvenirs des êtres qui les ont portés et transmis.

bilbao

Bague Bilbao, or jaune, diamants et émeraude. Photo : Xavier Massonnaud

Depuis début 2015, le joaillier a repris ses quartiers dans une maison des Deux-Sèvres où il a aussi installé son atelier. Et ses clients l’ont naturellement suivi. Le travail de création de Xavier est d’abord un travail d’architecture. Des lignes droites, des formes angulaires, et un véritable parti pris pour la géométrie et les effets de matières.

Les contrastes le guident, pierre brutes, or travaillé, métal au poli glacé s’opposant à de l’or brossé, les montures – imposantes – ne laissent pas indifférentes. Les pierres l’inspirent évidement : tourmalines, saphirs colorés, spinelles, grenats sont au centre de son travail et apportent un peu plus encore de lumière à ses créations.

Page 48

Bague en or jaune et tourmaline. Photo : Xavier Massonnaud

Ces fameuses gemmes, il a aussi décidé depuis peu de les commercialiser en tandem avec Lionel Clipet, gemmologue basé en Thaïlande à Bangkok, qui est dans la profession depuis 2008 après un diplôme à l’ING, puis les cours du DUG de Nantes, une spécialisation à Anvers puis à l’AIGS. Tout les deux se connaissent depuis plusieurs années désormais mais le projet Planet Gems existe depuis deux ans. En s’associant, ils ont maintenant envie de proposer des pierres naturelles et certifiées à une clientèle recherchant des gemmes mais aussi la possibilité de les mettre en valeur sur une monture sur mesure. Un site internet sera bientôt en ligne mais vous pouvez déjà les suivre via une page officielle sur Facebook.

1460278_596011313791903_1171430211_n

Xavier Massonnaud avec Zakaria Kologo. Photo : X.M.

Au-delà des gemmes, Xavier Massonnaud s’implique dans un projet qui le tient particulièrement à cœur. Ces dernières années, et grâce à de très nombreux voyages en Asie mais surtout en Afrique subsaharienne, le joaillier a découvert une richesse de savoir-faire dans les différentes pays qu’il a traversés : Nigeria, Guinée, Mali, Burkina Faso… Il a ainsi initié l’association Les Ateliers du Monde qui a comme objectif de développer des formations diplômantes pour les artisans d’Afrique. Il aimerait ainsi mettre en place des cours de gemmologie, de bijouterie, de taille de gemmes mais aussi de couture… etc. afin de permettre aux ateliers sur place d’enrichir leurs connaissances.

Logo 1

C’est dans cette optique qu’il initie depuis quelques mois Humanity Paris, un projet commercial qui veut fédérer des artisans d’art et des créateurs internationaux ayant pour objectif de diffuser leurs savoir-faire « tout en partageant des valeurs humaines, éthiques et morales, et structurant ainsi une vision créative et professionnelle haut de gamme ». Bientôt un site internet verra le jour, et en attendant vous pouvez suivre les actualités de ce projet sur la page Facebook qui lui est dédiée.

_MG_1035-Modifier

Bracelet en bronze par Zakaria Kologo pour Humanity Paris. Photo : Humanity Paris.

Enfin, Xavier mène depuis plusieurs années un travail photographique en relation avec de nombreuses ONG telles que Terre des hommes, Save the children ou ASTM. Il initie des expositions photos et des conférences dont le sujet principal concerne les conditions de vie des travailleurs dans les mines. Avec un objectif, sensibiliser le grand public à la dureté du travail dans les exploitations minières.

46656_506066749451390_1588385432_n

Travail dans une mine d’or au Burkina Faso. Photo : Xavier Massonaud

À bientôt.

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Monique Guerry dit :

    Je souhaiterai avoir les coordonnées de Xavier Massonaud, étant une ancienne cliente. Merci. Monique Guerry

    1. legemmologue dit :

      Non malheureusement. J’avais réalisé l’interview lors d’un salon et je n’ai pas revu Xavier depuis un moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.