Un lot d’archives de Jeanne Toussaint en vente en Belgique

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Dans quelques jours la maison de ventes aux enchères belges Haynault Ventes Publiques proposera une vente dédiée à la joaillerie. Parmi le catalogue qui se révèle plutôt intéressant, on y retrouve quelques lots issus de la succession de Mme Jeanne Toussaint, qui fut l’une des plus célèbres directrices de la création de la maison Cartier.

In a few days the Belgian auction house Haynault Public Sales will offer a sale dedicated to jewelry. Among the catalog that is rather interesting, there are some lots from the estate of Mrs. Jeanne Toussaint, who was one of the most famous directors of the creation for Cartier.

jeanne Toussaint, cartier

Le lot complet qui sera proposé à la vente le 16 juin prochain. All the archives which will be offered June 16, 2018 Photo : Haynault Ventes Publiques

Tout a été écrit et raconté sur Jeanne : son enfance modeste en Belgique, sa rencontre à seize ans avec le fils d’une très bonne famille aristocratique Pierre de Quinsonas, son installation à Paris et ses retrouvailles avec sa soeur Charlotte. Toutes deux deviendront parmi les cocottes les plus demandées de la capitale. C’est dans ce contexte du tout Paris mondain qu’elle rencontrera celui qui deviendra très tardivement son mari : Pierre Hély d’Oissel. Durant le première guerre mondiale, elle va rencontrer celui qui va lui accorder sa confiance et la plus large partie de ses sentiments : Louis Cartier. Elle deviendra sa maitresse officielle et sa muse. Et sera nommée en 1933 à la tête de la création de la maison.

Everything was written and told about Jeanne : her modest childhood in Belgium, her meeting at sixteen with the son of a very good aristocratic family Pierre de Quinsonas, her installation in Paris and her reunion with her sister Charlotte. Both will become among the most requested courtisans of the capital. It is in this context of the Parisian society that she will meet the one who will become later her husband : Pierre Hély d’Oissel. During the WWI, she will meet the one who will give her his trust and most important art of his feelings : Louis Cartier. She will become his official mistress and his muse. And will be named in 1933 at the head of the creation of the eponymous house.

jeanne Toussaint, cartier

Croquis de Sambourra, le chat de Jeanne. Dessin de Louis Cartier daté du 6 aout 1915. Drawing of Sambourra, the Jeanne’s cat, made by Louis Cartier in August 6, 1915. Photo : Haynault Ventes Publiques

Forte de caractère, clairement peu docile et franche, elle signera parmi certaines des plus belles et insolites créations du plus célèbre des noms de la rue de la Paix. Elle sera arrêtée par les allemands, remise en liberté grace à – dit-on – l’intervention de Coco Chanel. Elle épouse en 1954 son amour de toujours : Pierre Hely d’Oissel qui lui offre la respectabilité qui lui manquait et quittera la maison Cartier quelques années plus tard. Elle décède en 1978.

Strong of character, clearly not docile and frank, she will sign among some of the most beautiful and unusual creations of the most famous names of the rue de la Paix. She will be arrested by the Germans, released thanks to – it is said – the intervention of Coco Chanel. In 1954, she married her long-time love : Pierre Hely d’Oissel, who offered her the respectability she needed and left the Cartier house a few years later. She died in 1978.

jeanne Toussaint, cartier

Extrait de la lettre de Louis Cartier qui la nomme Directrice Artistique de la maison Cartier. Parmi les morceaux choisis, on retiendra : « Je n’ai aucun faux amour propre, et je serai ravi si quelqu’un de capable prenait ma succession » ; « Jeanne Toussaint a un gout et un univers apprécié » ; « Il est de l’intérêt évident de la société de lui donner la Direction Artistique en mon absence, quoique j’ai peur de ce nouveau poids pour elle« . Excerpt from the letter from Louis Cartier who appointed her as Artistic Director of the Cartier House. Among the selected extracts, we will remember: « I have no false self-esteem, and I will be delighted if someone capable took my succession« ; « Jeanne Toussaint has an appreciated taste and universe« ; « It is in the obvious interest of the society to give her the Artistic Direction in my absence, although I am afraid of this new weight for her« . Photo : Haynault Ventes Publiques

jeanne Toussaint, cartier

Lettre de Pierre de Quinsonas où il appelle Jeanne « Panpan« . Il y témoigne les forts sentiments qu’il a pu ressentir et continu d’éprouver pour elle : « Je viens ici te demander pardon de toute la peine que je t’ai faite » ; « Si j’ai le grand honneur (…) de mourrir pour la France, c’est à toi que je le dois » ; « Je pars tranquille te sachant bien protégée. Peut-être adieu, petit Héroine« . Letter from Pierre de Quinsonas where he calls Jeanne « Panpan« . He bears witness to the strong feelings he has felt and continues to feel for her: « I come here to ask forgiveness for all the pain I have done you« ; « If I have the great honor (…) to die for France, it is to you that I owe it« ; « I’m leaving you knowing you’re well protected, maybe goodbye, little heroine »Photo : Haynault Ventes Publiques

Ce lot d’archives qui provient de la famille est touchant de par sa diversité et son contenu. Il lève un peu le voile sur une femme forte et audacieuse. Et témoigne des relations privilégiées qu’elle eu avec les hommes qui peuplèrent sa vie. Cet ensemble est estimé entre 8000 et 10000 €, nul doute qu’il trouvera preneur. Collection privée ou département patrimoine d’une maison de joaillerie, il saura continuer de faire vivre celle que l’on surnomma Pan-Pan, l’Impératrice ou encore la Panthère.

This batch of archives that comes from the family is touching in its diversity and content. It lifts a veil on a strong and daring woman. And bears witness to the special relationship she had with the men she loved. This set is estimated between 8000 and 10000 €, no doubt it will find a new owner. Private collection or heritage department of a jewelry house, it will continue to live the one people called Pan-Pan, the Empress or the Panther.

À bientôt !

See you son !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Olafvancleef dit :

    J’espere que la maison Cartier achètera tout sans même discuter . Cela fait’partie du patrimoine de cette entreprise .J’ai personnellement informé AD Perrin de cette vente .

    1. Marie Chabrol dit :

      Bonsoir,
      Je le souhaite aussi. Ce serait une bonne chose que ces éléments intègre un service patrimoine.
      Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.