Gemstone patchwork queen: Valerie Jo Coulson

Il y a des artistes que j’aurais du interviewer depuis longtemps. Mais voilà, le temps n’est pas toujours le même pour tous et il passe beaucoup trop vite à mon sens. Valerie Jo Coulson fait partie de ces artistes dont j’aime énormément le travail. J’aime également sa manière d’aborder le bijou, ses sources d’inspiration et sa discrétion permanente. Ses pièces racontent des histoires de vie, la première étant peut-être celle de ses parents. Une maman qui était designer textile et qui lui appris à coudre et à assembler. Un père qui était peintre et designer. Chez Valerie, tout est une histoire d’équilibre et de respect des forces naturelles. De cette géométrie sacrée qui a guidé bien des artistes, bien des architectes et surtout qui est l’essence même de toute création, elle en fait des bijoux. Parfaits en tous points. Présentation.

There are artists that I should have interviewed for a long time. But now, time is not always the same for everyone and it passes much too quickly in my opinion. Valerie Jo Coulson is one of those artists whose I really love work. I also like her way of approaching jewelry, her sources of inspiration and her permanent discretion. her jewels tell life stories, the first perhaps being that of his parents. A mother who was a textile designer and who taught her to sew and assemble. A father who was a painter and designer. For Valerie, everything is a story of balance and respect for natural forces. From this sacred geometry which has guided many artists, many architects and above all which is the very essence of all creation, she turns it into jewels. Perfect in every way. Presentation.

Valerie Jo Coulson

1- Chère Valerie Jo, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs? Dear Valerie Jo, can you introduce yourself to our readers ?

Je suis une créatrice indépendante depuis plus de 35 ans. Je réside dans le comté rural de Lancaster, en Pennsylvanie, dans une très vieille ferme de presque 300 ans que mon mari et moi avons méticuleusement restaurée. Au cours de cette période, j’ai décidé de créer des bijoux et des objets d’art uniques en leur genre. Mon travail a été représenté par un certain nombre de galeries reconnues avec des expositions aux États-Unis et à l’étranger. Parallèlement à cela, je suis récipiendaire de plusieurs prix, notamment quatre Saul Bell Design Awards et j’ai la chance que mon travail fasse désormais parti de grandes collections privées et publiques.

I am an independent studio jeweler for more than 35 years residing in rural Lancaster County, Pennsylvania in a 300 year old stone farm house which my husband and I have meticulously restored. Over this course of time, I’ve engaged in creating one of a kind pieces of jewelry and objets d’art. My work has been represented by a number of leading galleries with exhibitions in the USA and internationally. Conjunctional with this, I am a recipient of multiple awards, most notably four Saul Bell Design Awards and am esteemed to have my work acquired into both private and public collections.

2- Quelle est votre formation en bijouterie et pourquoi avoir choisi ce médium comme moyen d’expression artistique? What is your background with jewelry and why have you choose this particular medium to express yourself?

J’ai grandi dans un milieu artistique où tout était enrichissant. arts visuels, arts du spectacle, architecture, musique, dance… À cela s’ajoutaient des pratiques de disciplines plus artisanalles… couture, tissage, fabrication de perles, macramé, batik. En tant qu’étudiante en beaux-arts à l’université, j’ai poursuivi des études en dessin, peinture, sculpture, gravure, photographie et histoire de l’art. Dans ma quatrième année, j’ai pu m’inscrire à un cours de fabrication de bijoux. J’ai compris presque immédiatement que c’était le médium dans lequel je pouvais fusionner mon attrait pour le design, l’ingénierie et la construction avec l’expression artistique. Après trois semestres de fabrication de bijoux où j’ai pratiqué la fonte à la cire perdue, techniques de brasage/soudure et l’art lapidaire, j’ai commencé à acquérir des outils et du matériel pour mon propre studio et j’ai continué à élargir mes connaissances et mes compétences en lisant et en pratiquant différentes techniques.

I grew up immersed in the arts from visual to performing with inclinations, but certainly not limited, to classical art, architecture, music and dance. Coupled with this were practices in disciplines of craft…sewing, weaving, bead making, macramé, batik. As a student of Fine arts at university, I pursued studies in drawing, painting, sculpture, printmaking, photography and art history. In my fourth year, I was able to enroll into a jewelry making class. I recognized almost immediately that this was the medium in which I could coalesce my penchant for design, engineering and building with artistic expression. Following three semesters in jewelry making which provided elementals of lost wax casting, soldering and stone cutting, I set forth to acquire tools and equipment for my own studio and proceeded to expand my knowledge and skills through reading and practicing different techniques.

Bracelet « Firenze », 2015. Argent avec oeil-de-tigre, d’agate pourpre et Cady Mountain agate . « Best of Show » 2017 Saul Bell Design Awards. Photo: Valerie Jo Coulson. « Firenze’ Bracelet »,  2015. Sterling Silver, inlaid with Tiger Iron, Purple Agate and Cady Mountain Agate. « Best of Show » 2017 Saul Bell Design Awards. Photo : Valerie Jo Coulson

3- Comment décrivez-vous votre travail? How do you describe your work?

J’utilise des techniques traditionnelles de fabrication et de mise en forme des métaux précieux; construction de structures architecturales/ponts dans lesquels j’incruste souvent la pierre pour inculquer davantage un récit. Je pourrais décrire mon travail comme un «rationalisme romantique», une synthèse de l’expressionnisme et de Stijl.

I employ traditional metalworking techniques of fabrication and forming in precious metals; building architectural structure/bridgeworks into which I often inlay stone to further instill a narrative. I might describe my work as ‘romantic rationalism’, a synthesis of Expressionism and de Stijl.

4- Vous êtes passionnée par la géométrie sacrée. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi cela est si important? D’où vous vient plus particulièrement cette source d’inspiration? You’re truly inspired by sacral geometry. Can you tell more about and why it is so important? Where do you come this particular inspiration source?

Mes inspirations pour de la géométrie sacrée résident dans son esthétique, ses mathématiques et sa métaphysique; des proportions idéales et des codes géométriques au cœur de toute création dans les formes de vie à l’intégralité du cosmos, c’est le principe symbolique sous-jacent de l’unité et du rapport inséparable de la partie au tout. Assurément sous la tutelle de mes parents, j’ai assimilé les géométries dès mon plus jeune âge… relation de ligne, d’angles et d’espace avec la connaissance de la philosophie actuelle qui arrive dans le temps. L’aspect métaphysique encadre un principe, puis guide un ordre et un équilibre de et avec la nature ainsi que l’humanité.

My inspirations surrounding Sacred Geometry lie in its’ aesthetics, mathematics and metaphysics; from ideal proportions and the geometric codes at the heart of all creation in life forms to the entirety of the cosmos, it is the symbolic underlying principle of oneness and the inseparable relationship of the part to the whole. Assuredly with my parent’s tutelage, I assimilated geometries at a young age…relationship of line, angles and space with cognizance of the actual philosophy coming in time. The metaphysical aspect avows to purpose of the principle, guiding an order and balance of and with nature as well as humankind.

Boucles d’oreilles « Regeneration » #1. Argent, Piraha Agate. « Regeneration » Earrings #1 by Valerie Jo Coulson. Sterling Silver, 14 Gold (Posts), Piranha Agat. Photo : Valerie Jo Coulson

5- Beaucoup de vos créations me rapellent les designs des patchworks Amish. Est-ce l’une de vos sources d’inspiration? Many of your creations remind me Amish quilt design. Is it one of your inspiration sources?

Tout à fait, oui. Ayant grandi dans une communauté agraire cultivée par la communauté Amish, je me réfère à leur manière simple et claire. En revanche, j’ai travailler à partir de leurs représentations rafinées de la vie et de la foi que sont les motifs et les couleurs audacieuces de leurs traditionelles courtepointes.

Quite so, yes. Growing up in an agrarian community cultivated by the Amish sect, I relate to their plain and simple manner while in contrast, I take relish in the refined expressions of life and faith in the bold patterns and colours of their quilt designs.

6- Vous souvenez-vous de quand vous avez créé votre premier bijou? Do you remind when you create your first jewel and when it was?

Je dirais que c’est en 1985 que j’ai atteint le niveau nécessaire pour produire ce que je pourrais appeler un bijou. J’ai alors réalisé le bracelet «Pas de Deux». Une note historique Marie qui vous intéressera car cette pièce fusionne une composante amish avec ma passion pour le ballet classique… En 1984, le comté de Lancaster a été le lieu de tournage du film «Witness» sur un petit garçon Amish qui a été témoin d’un meurtre. Alexander Godunov (principal danseur du Ballet du Bolchoï, transfuge aux USA, devenu acteur de cinéma) a joué le rôle principal en tant que fermier amish. J’avais admiré Alexander en tant que danseur spécifiquement dans Don Quichotte et par les circonstances du tournage, j’ai eu la chance de le rencontrer brièvement… La réalisation de ce bracele a été inspiré par cette rencontre. Très tristement, peu de temps après l’acquisition du bracelet par la collectionneuse de bijoux Daphné Farago, j’ai appris le décès prématuré d’Alexandre, alors âgé de 45 ans. Le bracelet réside dans la collection permanente Daphne Farago du Museum of Fine Art Boston.

I would say it was 1985 when I achieved the sophistication to produce what I could refer to as a jewel and would point to the ‘Pas de Deux’ bracelet. An historical note Marie which you’ll find of interest as this pieces merges an Amish component with my veneration of classical ballet…in 1984 Lancaster County was the location for the filming of the movie ‘Witness’ about an Amish boy who witnessed a murder. Alexander Godunov (principle danseur of the Bolshoi Ballet, defector to the USA , turned film actor) played a lead role as an Amish farmer. I had admired Alexander as a danseur specifically in Don Quixote and by circumstance of the filming, I had chance to briefly meet him…the bracelet was inspired. Very sadly, shortly after the bracelet was acquired by jewelry collector Daphne Farago, I learned of the untimely death of Alexander aged 45. The bracelet resides in the Daphne Farago permanent collection of the Museum of Fine Art Boston.

Le bracelet « pas de deux » en or, jade noir et jade vert, 1985. Don de Daphné Farago, Musée des Beaux-Arts de Boston. The « Pas de deux » bracelet in gold, black jade and green jade, 1985. Gift of Daphne Farago, Boston Museum of Fine Arts. Photo : MFA Boston

7- J’aime vraiment votre sourcing en terme de matériaux. Les pierres d’origine américaine semblent très importantes dans votre démarche créative? I’m amazed by your gemstone sourcing. American gems seem to be important for you, no?

J’ai beaucoup de splendides pierres précieuses et de spécimens minéralogiques provenant de régions d’Amérique du Nord et du Sud… Jade noir, jaspes, agates, turquoise, opale. Très tôt, j’ai fréquenté les magasins de pierres et les salons de pierres précieuses comme de minéraux. C’était une incursion passionnante et colorée dans l’esprit et la personnalité des mineurs. Un ami de mes grands-parents qui était l’un de ces collectionneurs avait parcouru le monde avec le Rotary Club pour acquérir un vaste ensemble de roches, de minéraux et de pierres précieuses. J’ai une précieuse collection de matériaux bruts de sa part, provenant de vieilles mines fermées depuis longtemps. Je possède aussi des géodes en agate retrouvées dans les champs des agriculteurs au Brésil.

I do have many splendid gemstones and specimens from parts of North and South America …Black Jade, Picture Jaspers, Agates, Turquoise, Opal. Early on, I frequented local rock shops and gem and mineral shows. It was an exciting and colorful foray into the minds and personalities of miners / rock hounds. A friend of my grandparents who was one such collector had traveled the world with the Rotary Club acquiring a vastly huge array of rocks, minerals and gems. I have a cherished collection of rough material from him, out of old mines long closed to banded agate geodes turned up in farmer’s fields in Brazil.

8- Il semble qu’un sourcing éthique soit necessaire dans votre cheminement créatif? Good and respectful sourcing for metal and gemstones is important in your creative process?

Oui et cela s’inscrit dans la philosophie de la géométrie sacrée, ce qui équivaut à la gestion de notre terre. Le respect  de tout fait partie intégrante de l’œuvre que j’ai créée, il m’a orienté vers les fabrications structurelles et les incrustations qui me permettent de construire des pièces de taille substantielle tout en utilisant le minimum de matériaux précieux.

Yes and it lies within the philosophy of Sacred Geometry , equating with stewardship of our earth. Respect for the material is integral to the oeuvre I’ve created, it directed me to the structural fabrications and inlay which permit me to construct pieces of substantial size maximizing while utilizing the modicum of precious materials.

La bague « Duomo » inspiré du dôme de Brunelleschi de la Santa Maria del Fiori. Fabriqué en argent, incrusté d’oeil de fer, d’oeil de tigre, jaspe vert impérial et opale australienne. 2012, Collection privée. The ‘Duomo’ Ring inspired by Brunelleschi’s dome of the Santa Maria del Fiori. Fabricated in Sterling Silver, inlaid with Tiger Iron, Tiger’s Eye, Imperial Green Jasper and Australian Opal. 2012, Private Collection. Photo : Valerie Jo Coulson

9- Quelles sont vos matières gemmes préférées? What are your favorite gemstone materials?

J’adore: l’opale pour son feu et sa vie, le jade pour sa ténacité et sa résilience, l’oeil de tigre pour sa chatoyence et le quartz rutile pour son mystère.

I love: Opal for its fire and life, Jade for its toughness and resilience, Tiger Eye for its chatoyency and Rutilated Quartz for its mystery.

10- Avez-vous un outils préféré et pourquoi? Have you a favorite jewelry tool and why?

Je ne pourrais pas me passer de ma scie, c’est le premier outil dans mon processus de fabrication puisque je découpe avec tous les élèments que je vais assembler ensuite.

I could not do without my jeweler’s saw, it is the foremost tool in the process for cutting out the pieces of metal I discern for the fabrication.

Manchette « The Gauntlet », 2004. Or jaune 22 carats, bande intérieure en or jaune 14 carats, opales boulder noires du Queensland, rubis, incrustations de jade noir, chrysoprase, opale de Coober Pedy et grenat almandin. « The Gauntlet » Cuff,  2004. 22k Yellow Gold, 14k Yellow Gold inner band, Queensland Black Boulder Opals, Ruby, Inlaid with Black Jade, Chrysoprase, Coober Pedy Opal and Almandite Garnet. Photo : Valerie Jo Coulson

11- Sur votre site, j’ai vu une merveilleuse maison rouge. Je suppose que c’est votre studio. Pouvez-vous nous dire comment celui-ci vous inspire et vous guide au quotidien? On your website, I have seen a lovely red house. Is it your studio? Can you describe this one and how this place inspire you and your creations?

Oui, c’est mon studio de joaillerie et aussi notre studio de photographie. Lorsque nous avons acheté notre propriété et notre ferme, il y avait aussi les fondations en pierre d’une grange délabrée depuis peut-être 75 ans. Nous avons restauré ces fondations, autrefois elles étaient recouvertes de mortier de boue et certains des murs s’effondraient. Nous avons terminé ce travail, puis embauché une équipe Amish pour élever une grange à poteaux et poutres… Trois hommes ont terminé ce travail en trois jours… Nous avons ensuite isolé et terminé avec le revêtement et les fenêtres. L’inspiration et l’anticipation de ressusciter cette structure m’ont permis le deuxième jour de capturer cela dans une photographie ; en regardant à travers les poteaux et les poutres qui se découpaient sur un ciel bleu turquoise. Je l’ai traduit par une broche, «The Barn Raising / Yellow Cross» en hommage aux bâtisseurs amish et en référence au tableau «Yellow Christ» de Paul Gauguin…corrélatif de son hommage à la piété des paysannes bretonnes. J’ai finalement fait don de ce bijou au Museum of Fine Art Boston

Yes, that is my jewelry studio and also our photography studio. When we bought our property and farm house, there was also a stone foundation of a barn which had dilapidated maybe 75 years prior. We relaid and repointed much of the field stone, in the old days it was layed up with mud mortar and some of the walls were collapsing. We completed that work and contracted an Amish crew to raise a post and beam barn…three men completed in three days… we, then insulated and finished off with siding and windows. The inspiration and anticipation in resurrecting this structure, I captured on the second day in a photograph; looking up through the posts and beams which were silhouetted against a turquoise blue sky. I translated this into a brooch, ‘The Barn Raising/Yellow Cross’ as an homage to the Amish builders and with reference to Paul Gauguin’s ‘Yellow Christ’ painting…correlative of his homage to the piety of the Breton peasant women. Gift of the artist to the Museum of Fine Art Boston

Broche en argent, en turquoise et oeil de tigre, 1996. Celle-ci représente la construction d’une grange sous un ciel bleu. Silver inlaid with turquoise and tiger’s eye to depict timbers of a barn-raising against a blue sky, 1996. Photo : MFA Boston

12- Vous êtes une artiste discrète mais très respectée par l’industrie de la bijouterie. Comment expliquez-vous votre longévité? You’re a very discreet artist, but you’re respected by the industry. How do you explain your longevity?

Merci, j’apprécie vos mots. L’art, pour moi, n’a jamais vraiment été une question de gain commercial ; il s’agit de connexions forgées dans la mise à nu de l’âme de chacun pour toucher celle des autres. C’est profondément personnel, les bijoux sont, à plusieurs niveaux, le moyen de communication le plus personnel. La beauté est intemporelle; la quête éternelle.

Thank you, I appreciate that characterization. Art, for me has really never been about commercial gain; it is about connections forged in the baring of one’s soul and touching that of others. It’s deeply personal, jewelry on many levels is the most personal conveyor. Beauty is timeless; the quest eternal.

13- Pour conclure cette interview, avez-vous un conseil pour les jeunes joailliers? Have you a particular advice for young jewelers?

Philosophiquement… Restez fidèle à ce que vous êtes tout en étant suffisement sage pour vous adapter, vous améliorez. Il faut aussi ajouter à votre bibliothèque le livre d’Oppi Untracht intitulé «Jewelry Concepts and Technology».

Philosophically…Hold true to your path while being wise and adaptive in augmenting it and Practically…add to your library – Oppi Untracht’s book « Jewelry Concepts and Technology ».

A bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.