Belles signatures vintages chez Aguttes

Un catalogue Aguttes, c’est un peu comme une boite de bonbons gourmands pour moi. Me plonger à l’intérieur me réjouit et me propulse dans un univers que j’affectionne particulièrement. Les bijoux historiques, les belles signatures, les matériaux rares ou atypiques s’entrechoquent et se révèlent à chaque page. Le 21 octobre prochain, la directrice du département bijoux proposera pas moins de 159 lots pour une vente délicieuse. Certes cette vacation est plus petite mais elle dévoile des lots d’une très belle qualité et une prédominance pour les pièces provenant de la maison Cartier. Alors, je vous propose de découvrir ma sélection au fil de cet article qui, je l’espère, vous donnera envie d’enchérir!

An Aguttes catalog is a bit like a box of gourmet candies for me. Immersing myself inside makes me happy and propels me into a world that I particularly like. Historical jewels, beautiful signatures, rare or atypical materials collide and are revealed on each page. On October 21, the director of the jewelry department will offer no less than 159 lots for a delicious sale. Admittedly, this auction is smaller but it reveals lots of very good quality and a predominance for pieces from the Cartier house. So, I suggest you discover my selection in this article which, I hope, will make you want to bid!

Lot 12 : Bague d’évêque en or et citrine, travail du XIXe siècle. Estimation entre 500 et 800 euros. Bishop’s ring in gold and citrine, 19th century work. Estimate between 500 and 800 euros. Photo : Aguttes

Pourquoi choisir une bague d’évêque? D’abord parce qu’elles sont relativement peu courantes dans les ventes aux enchères. Ces anneaux honorifiques sont suffisamment précieux par ce qu’ils représentent qu’on les conserve souvent dans les familles. Mais de très beaux exemples passent de temps en temps dans les salles des ventes. Cette bague, avec son raisin décoratif, symbole chrétien assez commun, m’a plu autant par sa relative simplicité que pour son opulence discrète. Son estimation vous permettra d’acquérir une bague chargée de symboles. Si vous êtes amateurs de bijoux typés, loin des standards ennuyeux, vous savez ce qu’il vous reste à faire!

Why choose a bishop’s ring? First, because they are relatively uncommon in auctions. These honorary rings are sufficiently precious in that they represent that they are often kept in families. But very beautiful examples pass from time to time in the auction rooms. This ring, with its decorative grape, a fairly common Christian symbol, pleased me as much for its relative simplicity as for its discreet opulence. Its estimate will allow you to acquire a ring loaded with symbols. If you are a lover of distinctive jewelry, far from boring standards, you know what you have to do!

Lot 23: bague en or et émail signée de Georges Fouquet, vers 1900. Estimation entre 3000 et 4000 euros. Gold and enamel ring signed by Georges Fouquet, circa 1900. Estimate between 3000 and 4000 euros. Photo: Aguttes

Comment dire non à un bijou Fouquet, autant le père que le fils d’ailleurs! Le talent ne s’est jamais perdu dans cette dynastie de joailliers. Cette bague, extrêmement simple, reprend tous les codes que l’on attend dans un bijou Art nouveau. Il y a la sensualité, la grâce du personnage, la délicatesse de l’ensemble. Savez-vous que la boutique de la maison a survécu dans un musée parisien? Il est possible d’aller admirer la reconstitution de celle-ci au musée Carnavalet où elle a été superbement remontée. En son temps, il fallait se rendre rue royale. Ce bijou signé et numéroté a du orner la main de nombreuses élégantes, en témoigne l’or patiné dont je trouve la couleur absolument parfaite. L’Art nouveau nous démontre à chaque pièce toute sa complexité mais parfois des objets plus quotidien font une apparition sur le marché, telle cette bague. Et c’est là que réside tout l’intérêt de ce mouvement qui voulait du beau, mais du beau accessible. Depuis la côte de ce type de pièce s’est envolée, les rendant encore plus précieuses et désirables.

How to say no to Fouquet jewelry, both father and son! Talent has never been lost in this dynasty of jewelers. This extremely simple ring incorporates all the codes that one expects in an Art Nouveau jewel. There is the sensuality, the grace of the character, the delicacy of the whole. Did you know that the house’s boutique has survived in a Parisian museum. It is possible to go and admire the reconstruction of it at the Carnavalet museum where it has been superbly reassembled. In his day, it was necessary to go to the rue royale. This signed and numbered jewel must have adorned the hands of many elegant women, as evidenced by the patinated gold that I find the color absolutely perfect. Art Nouveau shows us all its complexity in each piece, but sometimes more everyday objects appear on the market, such as this ring. And this is where all the interest of this movement lies, which wanted beauty, but beauty accessible. Since the coast of this type of coin has soared, making them even more valuable and desirable.

Lot 48 et 49: deux colliers en corail, onyx, diamants et or gris. Estimation du premier entre 2000 et 3000 euros, le deuxième entre 3500 et 4000 euros. Two necklaces in coral, onyx, diamonds and white gold. Estimate of the first between 2000 and 3000 euros, the second between 3500 and 4000 euros. Photos: Aguttes

Ces deux colliers, constitués de corail rouge et d’onyx, sont totalement dans le style art déco sans être de cette époque. Pourtant ils en reprennent tous les codes stylistiques. L’association du noir et du rouge est une des signatures de ce mouvement artistique dont les pièces présentent une sobriété et une géométrie parfaite. Loin de l’Art nouveau, que l’on ne veut plus voir à l’époque, les créateurs osent proposer une joaillerie dont le plein succès arrive dans les années 20. Géométries audacieuses, contrastes de couleurs, apparition de matières ornementales colorées, utilisation du corail, du jade, de l’onyx, les joailliers de l’époque ne vont cesser de s’amuser pour proposer des pièces sur lesquelles le temps n’a pas eu de conséquences. On notera d’ailleurs la longueur des chaines, 50 cm pour la première, plus de 60cm pour le deuxième. Là encore, les femmes osent enlever leurs corsets, les robes deviennent droites, fluides, les contraintes dans le vêtement commencent à disparaitre, et les bijoux suivent le mouvement. Finis les colliers trop proches du cou, serrés, à l’élégance austère. Après la 1ere guerre mondiale, on veut de la légèreté pour oublier les années dramatiques qui viennent de passer. Les bijoux bougent, tintinnabulent. Il y a de la joie dans l’air!

These two necklaces, made of red coral and onyx, are totally in the art deco style without being from that era. Yet they take back all the stylistic codes.The combination of black and red is one of the signatures of this artistic movement, the pieces of which present a sobriety and perfect geometry. Far from Art Nouveau, which we no longer want to see at the time, the creators dare to offer a piece of jewelry whose full success came in the 1920s. Bold geometries, color contrasts, appearance of colored ornamental materials, use coral, jade, onyx, the jewelers of the time never stopped having fun to offer pieces on which time had no consequences. Note also the length of the chains, 50 cm for the first, more than 60cm for the second. Here again, women dare to take off their corsets, the dresses become straight, flowing, the constraints in the clothing begin to disappear, and the jewels follow suit. No more necklaces too close to the neck, tight, with austere elegance. After the 1st world war, we want lightness to forget the dramatic years that have just passed. The jewels move, jingle. There is joy in the air!

Lot 50: montre Cartier « Tortue », montre de dame, platine, or, diamants, vers 1915. Estimation entre 7000 et 10,000 euros. Cartier « Tortue » watch, lady’s watch, platinum, gold, diamonds, circa 1915. Estimate between 7000 and 10,000 euros. Photo: Aguttes

Imaginée puis commercialisée dès 1912, la montre Tortue est un classique de la maison de joaillerie française. Il suffit de demander à Google et il vous en trouve des dizaines et des dizaines, certes vintages, mais néanmoins récentes. En réalité, ce qui se présente dans la vente Aguttes, est un trésor. Cette montre Tortue en or et platine date des années 1915. C’est donc une tortue des débuts, qui a survécu à l’histoire, la grande comme la petite, qui a su être protégée, aimée, pour ne pas disparaitre. Elle en devient ainsi d’autant plus rare. D’autant que la maison a relancé ce modèle il y a quelques années, le modifiant légèrement au passage pour le rendre moins bombé, plus discret. Lui ôtant un peu de son charme aussi. Dans cet objet, tout est beau: la maille fine qui compose le bracelet, le diamant du remontoir, le côté Art déco certain et totalement assumé avec cette frise géométrique qui encadre le cadran, lui-même habillé de diamants. Cet objet rare ne mérite qu’une chose: finir à votre poignet!

Designed and then marketed in 1912, the Tortue watch is a classic of the French jewelry house. Just ask Google and you’ll find dozens and dozens of them, certainly vintage, but recent nonetheless. In reality, what is presented in the Aguttes sale is a treasure. This Tortoise watch in gold and platinum dates from the years 1915. It is therefore an early turtle, which has survived history, both large and small, which knew how to be protected, loved, so as not to disappear. It thus becomes all the more rare. Especially since the house relaunched this model a few years ago, modifying it slightly in the process to make it less rounded, more discreet. Taking away a little of its charm too. In this object, everything is beautiful: the fine mesh that makes up the bracelet, the diamond of the winder, the certain Art Deco side that is completely assumed with this geometric frieze that frames the dial, itself dressed in diamonds. This rare object deserves only one thing: to finish on your wrist!

Lot 61: bracelet Cartier en or, platine, diamants, saphirs, aigues-marines. Vers 1960. Estimation entre 7000 et 10,000 euros. Cartier bracelet in gold, platinum, diamonds, sapphires, aquamarines. Around 1960. Estimate between 7000 and 10,000 euros. Photo: Aguttes

Ce bracelet, c’est tout ce que j’aime dans la commande spéciale. Une pièce unique, qui sort de l’ordinaire, mais qui pourtant possède tous les codes de son époque de réalisation. Les aigues-marines ont une couleur et une saturation parfaite, le chahuté de chatons du fermoir raconte l’histoire d’une joaillerie sans CAO où les joailliers soudaient dans le plâtre, réglant à la main la courbe du fermoir dont le motif, ici, reprend la forme d’un maillon de chaine. Le design général de la pièce est très inspiré par les pièces imaginées et réalisées par la maison Cartier pour de nombreuses clientes dont la Duchesse de Windsor. La torsade de pierres était en vogue dans les années 40-50 et le motif du fermoir rappelle un bracelet réalisé à la fin des années 40. J’ai un vrai faible pour ce type de bijou que je trouve facile à porter et toujours très équilibré. Et puis, l’écho à l’élégance et au chic de Wallis Simpson n’est pas, ici, pour me déplaire.

This bracelet is all I love about the special order. A unique piece, which is out of the ordinary, but which nevertheless has all the codes of its time of production. The aquamarines have a perfect color and saturation, the clasp’s heckling of chatons tells the story of a CAD-free jewelry where the jewelers welded in the plaster, adjusting by hand the curve of the clasp whose pattern, here, takes the form of a chain link. The general design of the piece is very inspired by the pieces imagined and produced by the Maison Cartier for many customers ans more particularly for the Duchess of Windsor. The twist of stones was in vogue in the 1940s and 1950s and the pattern of the clasp recalls a bracelet made in the late 1940s. I have a real weakness for this type of jewelry that I find easy to wear and always very balanced. . And then, the echo to the elegance and chic of Wallis Simpson is not, here, to displease me.

Lot 71: Collier Cartier « Feuille » en or, vers 1950. Estimation entre 5000 et 7000 euros. Gold « leaf » Cartier Necklace, circa 1950. Valuation between € 5-7k. Photo: Aguttes

On a toujours tendance à associer la maison Cartier à la profusion de pierres gemmes sur une pièce. Et ce n’est pas pour rien, la haute joaillerie de la maison rivalise de couleurs, d’associations étonnantes, de matières étourdissantes. C’est une maison qui marque les esprits. Alors quand un collier tout or se présente, nous voilà presque étonnés. Et pourtant, avez-vous, ici, noté la délicatesse du travail, la chute discrète du motif et la régularité de la fabrication qui évoque certaines frises grecques. La chaine, un genre de maille tube carré, qui retient les motif est également très jolie. On ne penserait pas forcément à une grande maison en voyant cette pièce, même si la fabrication oriente automatiquement sur un atelier de qualité. De prime abord, on pourrait penser à du Lenfant par exemple dont les mailles sont désormais célèbres et recherchées. Alors, si vous souhaitez investir dans une pièce signées à la fabrication parfaite et au design intemporel, ce collier est un choix judicieux.

We always tend to associate the Cartier house with the profusion of gemstones on a piece. And it is not for nothing, the haute joaillerie of the house competes with colors, surprising associations, stunning materials. It is a house that marks the spirits. So when an all-gold necklace presents itself, we are almost amazed. And yet, have you, here, noted the delicacy of the work, the discreet fall of the motif and the regularity of the manufacture which evokes certain Greek friezes. The chain, a kind of square tube mesh, which retains the patterns is also very pretty. One would not necessarily think of a big house when seeing this piece, even if the manufacturing automatically directs towards a quality workshop. At first glance, one might think of Lenfant, for example, whose knits are now famous and sought after. So, if you want to invest in a perfectly crafted and timelessly designed signed piece, this necklace is a wise choice.

Lot 73: rare clip carpe par Cartier, vers 1950-1960, or, jade et diamant. Estimation entre 12000 et 15000 euros. Rare carp clip by Cartier, circa 1950-1960, gold, jade and diamond. Estimate between 12,000 and 15,000 euros. Photo : Aguttes

8 cm, pas moins, pour cette imposante broche en or parfaitement atypique et témoignant d’une commande spéciale de la maison Cartier. Alors, certes, le disque en jade a été accidenté au cours des années mais la pièce n’en demeure pas moins étonnante. Tous les symboles de l’Asie sont ici représentés avec la carpe, entre autres, qui représente la persévérance, le courage, la détermination et la sagesse. La maison Cartier n’a jamais eu peur d’aller voir plus loin et de franchir les frontières pour regarder ce que les cultures étrangères pouvaient apporter à leur maison. On connait de nombreux exemples de pièces qui incluent des éléments de l’imaginaire asiatique provenant plus précisément de pays comme le Japon et la Chine. Les disques Bi (parfois appelés Pi) en jade gravé sont prisés en Asie où on les porte souvent simplement sur un cordon de coton ou de soie. La symbolique de cet objet est très particulière car ce disque est vu comme un symbole du ciel, cet univers céleste que les cultures asiatiques vénèrent. Quant au jade, c’est la pierre gemme précieuse par excellence. Son prix, encore aujourd’hui, dépasse souvent celui du diamant tant sa symbolique est sacrée.

8 cm, no less, for this imposing gold brooch perfectly atypical and testifying to a special order from the Cartier house. So, of course, the jade disc has been damaged over the years, but the piece is nonetheless astonishing. All the symbols of Asia are represented here with the carp, among others, which represents perseverance, courage, determination and wisdom. Maison Cartier has never been afraid to look further and cross borders to see what foreign cultures can bring to their home. We know of many examples of pieces that include elements of the Asian imagination, more specifically from countries such as Japan and China. Engraved jade Bi discs (sometimes called Pi) are popular in Asia where they are often worn simply on a cotton or silk cord. The symbolism of this object is very particular because this disc is seen as a symbol of the sky, this celestial universe that Asian cultures revere. As for jade, it is the precious gemstone par excellence. Its price, even today, exceeds often the one of the diamond as its symbolism is sacred.

Lot 147: bracelet en et saphirs, signé de la maison Vergers Frères. Estimation entre 3000 et 3200 euros. Bracelet in and sapphires, signed by Vergers Frères. Estimate between 3000 and 3200 euros. Photo: Aguttes

Je clôture ma sélection par un bracelet Vergers Frères. Une maison dont j’affectionne particulièrement les réalisations. L’objet en question est ici très classique. Mais j’aime particulièrement son mouvement. On dirait un ruban. Les pièces Vergers frères ne sont pas si nombreuses dans les ventes aux enchères mais la maison existe toujours. Même si le style actuel est très éloigné de la production ancienne de la marque. Comme pour le collier en or de la maison Cartier présenté plus haut, ce type d’objet offre la possibilité d’acquérir un objet au design classique, soigné mais signé. Et c’est là que la différence se fait. C’est un petit bout d’histoire de la joaillerie française. Alors si vous aimez les bijoux faciles à assortir, cette pièce pourrait bien vous séduire.

I close my selection with a Vergers Frères bracelet. A house whose achievements I particularly like. The object in question is here very classic. But I particularly like its movement. Looks like a ribbon. The Vergers frères pieces are not that many in the auctions, but the house still exists. Even if the current style is very far from the old production of the brand. As with the Cartier house gold necklace presented above, this type of object offers the possibility of acquiring an object with a classic design, neat but signed. And this is where the difference is made. It’s a little bit of history of French jewelry. So if you like jewelry that is easy to match, this piece might just appeal to you.

A bientôt!

See you soon!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.