La maison Child & Child

J’ai découvert la maison Child & Child en explorant l’un des derniers catalogues de la maison Bonhams. Et la broche que j’y ai découverte m’a beaucoup plu, je me suis donc mis en quête de renseignements sur cette maison et il me semblait bien naturel de partager le résultat de mes recherches. L’histoire commence en 1880.

Harold (1848-1915) et Walter Child (1840-1930) étaient deux frères de nationalité anglaise. Cette année-là, ils fondent ensemble une boutique de joaillerie qu’ils installent dans Seville Street à Londres, boutique qui déménagera deux années plus tard en 1892 au 35 Alfred Place West (aujourd’hui 35 Thurloe Street). La marque de la firme est d’ailleurs toujours visible sur la façade. Ils se font connaître avec une joaillerie très travaillée et le plus souvent émaillée. Les mouvements préraphaélite et Art Nouveau vont contribuer au succès de la maison et cela se reflétera beaucoup dans les modèles qui sortiront de l’atelier. En 1899, le partenariat entre les deux frères s’arrête et Harold continue seul l’aventure. Suite à son décès en 1915, la maison ferme ses portes définitivement.

cchouseDétail de la façade du 35 Thurloe Street. Photo : Myfamilysilver.com

Child_&_Child_Hallmark1Le poinçon de la maison Child & Child est reconnaissable à la présence des deux lettres « C » surmontées d’un tournesol. Photo : Lang Antiques

7321_c2

Estampille en lettres dorées visible dans les écrins de la maison. Photo : Tadema Gallery

Malgré une existence assez fugace, la maison a compté parmi sa clientèle des noms fort célèbres tels que : la Reine Victoria, le Roi Edward VII, le roi George V ou encore Sir Edward Burne-Jones qui dessina des pièces pour la maison.

2007BP2934_jpg_lBroche en or et argent émaillé, sertie d’une améthyste et supportant une perle fine baroque, vers 1900. Conservée dans les collections du Victoria & Albert Museum. Photo : V&A museum.

Child_and_Child_Brooch

Broche en or, diamants, saphirs jaunes et émail. Vers 1896. Photo : Christie’s

Capture d’écran 2014-10-05 à 09.24.53

Paire de boutons de manchettes en or et ivoire teinté en vert. Dessiné par Sir Edward Burne-Jones, ils ont été réalisé par la maison Child & Child. Photo : Wartski

Capture d’écran 2014-10-05 à 09.40.53

La même paire de boutons de manchettes mais en or jaune et émail. Photo : Wartski

7321

Pendentif aux couleurs du mouvement des suffragettes en argent, or, émail, améthyste et perles fines. Réalisée vers 1908. Photo : Tadema Gallery

Capture d’écran 2014-10-05 à 09.43.16

Nous terminons avec cette rare broche en platine et diamants. Elle se compose en réalité de trois éléments détachables et portables séparément. Vers 1900. Photo : 1stdibs

Concernant les prix, on note que les écarts sont assez grands selon les pièces. Et on trouve des pièces allant de moins de 1000 € à plus de 100.000 €, comme pour cette broche en platine présentée ci-dessus.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *