Au cœur de la Maison Piat

Il est des rencontres passionnantes avec des maisons qui ne dissimulent pas leur plaisir à vous recevoir afin de nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de leur activité. Mais surtout ce sont des maisons dont l’activité est méconnue du grand public.

IMG_0224

Saphir birman, non chauffé de 29,68 carats. Photo : Le Gemmologue

C’est le cas de la Maison Piat, installée à Paris et spécialisée dans le négoce et la taille de pierres de couleurs. Après une première interview passionnante avec Emmanuel Piat sur leur espace durant le salon Baselworld 2015, nous avions décidé de prendre à nouveau rendez-vous afin d’aller rencontrer toute l’équipe pour vous faire partager les spécificités de cette belle maison installée rue de la Paix.

L’histoire commence en 1984 lorsque Daniel Piat décide de la création de sa propre maison après avoir fait ses armes auprès de la maison Grospiron. En effet, celui-ci a épousé Denise Grospiron à la fin des années 50 et rejoint la maison familiale où il prend alors en charge l’atelier de taille et se spécialise dans les pierres de couleurs. En 1961, il fondera l’Association Française de Gemmologie (AFG). Emmanuel Piat est d’ailleurs membre du Conseil d’Administration de l’association.

IMG_0203Ancien établi de lapidaire typique des tailleries du Jura. Photo : Le Gemmologue

En initiant sa propre maison, il souhaite se spécialiser dans la pierre de centre afin de proposer à ses clients de gemmes plus importantes et le plus souvent uniques. Emmanuel, son fils, rejoint son père en 1995. Designer de formation, il va alors se former au métier en travaillant sur des projets pour le Sultan de Brunei qui – au milieu des années 90 – fait travailler à temps plein de nombreux atelier : “Il y eu un projet de mappemonde entièrement réalisée en serti invisible. Mais nous avons aussi travaillé sur des tapis ou des paravents entièrement sertis de pierres.

tourmaline 18.04( ex 19.40) table PX 0251001Tourmaline naturelle et non traitée de 18,04 carats présentant la taille “Piat”. Photo : Maison Piat

Assez rapidement, il démarre une formation en gemmologie auprès de l’ING, puis en 1998 il reprend officiellement la maison familiale quand son père prend sa retraite. Il cède alors à sa sœur – Isabelle Langlois – la société qu’il avait auparavant initié.

C’est à cette époque (1996) que le Myanmar et particulièrement les célèbres gisements de Mogok s’ouvrent aux touristes : “Je suis allé sur les gisements, je voulais voir ce à quoi cela ressemblait. Je me suis aussi rendu compte de la façon dont s’organisait les choses et de l’importance de nouer un réseau solide sur place.

IMG_0207

Saphirs naturels et non traités en cours de retaille par l’atelier. Photo : Le Gemmologue

Les années qui suivent permettent à l’Atelier Piat d’affirmer sa position, notamment en créant – en 2005 – une antenne en Thaïlande permettant de fournir des pierres calibrées à leurs clients mais aussi en continuant le développement de l’atelier lapidaire en interne en France.

IMG_0211

Saphir en cours de polissage dans l’atelier. Photo : Le Gemmologue

Elle fidélise une clientèle internationale au travers de plusieurs salons importants auxquels elle participe : Tucson, Hong Kong et Basel. Bientôt la maison déménage rue de la Paix pour se rapprocher de ses clients. En effet la maison travaille pour plus de 50% de son CA avec les grands joailliers de la Place Vendôme. En s’installant en toute proximité de la place, elle peut ainsi répondre très rapidement aux demandes et travailler en étroite collaboration avec les ateliers. Enfin, il y a deux ans, la maison se voit décerner le prestigieux titre Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) certifiant ainsi des savoir-faire que la maison continue de perpétuer. Elle initie d’ailleurs de nombreux projets innovants afin de garder l’atelier à très haut niveau de fabrication.

Ajoutons que celle-ci travaille uniquement avec des pierres naturelles et non traitées. Elle fait certifier ses gemmes par de nombreux laboratoires internationaux afin de garantir leur qualité.

IMG_0214

Nombreux saphirs bruts de Madagascar qui seront taillés par l’atelier interne de la maison. Photo : Le Gemmologue

IMG_0226

Emmanuel Piat nous explique l’intérêt de la taille que la maison réalise sur ses gemmes et la façon dont elle influe positivement sur la vivacité de la couleur des pierres. Photo : Le Gemmologue

L’atelier lapidaire propose de nombreux services à sa clientèle : taille de bruts, retaille ou ajustage selon projet. Il a aussi développé une taille spéciale pour la culasse des gemmes, laquelle donne plus de “chaleur” à la couleur de la pierre. La maison développe aussi des formations à destinations de ses clients afin de former et d’initier les personnels au travail minutieux effectué par les lapidaires.

IMG_0232Saphir naturel et non traité du Sri Lanka, 7,08 carats. Photo : Le Gemmologue

Si la maison ne travaille pas directement avec des particuliers, elle intervient en tant qu’expert devant les tribunaux. Parallèlement, elle commence à développer une activité de rachat de gemmes à l’attention des particuliers qui souvent ne savent pas à qui s’adresser quand ils souhaitent revendre des gemmes. Définitivement, une maison aux facettes aussi brillantes que les pierres qu’elle propose.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *