Orsay célèbre le Second Empire

À l’occasion de son 30e anniversaire, le Musée d’Orsay inaugure sa saison d’automne avec une grande rétrospective dédiée à cette période courte mais cruciale dans l’histoire de France : le Second Empire. Situé entre la 2e et la 3e République, il commence quand Louis Napoléon Bonaparte, alors Président de la France, provoque le 2 décembre 1851 un coup d’État et dissout l’Assemblée Nationale pour garder le pouvoir. Un an plus tard, il devient Napoléon III Empereur des Français et gardera le pouvoir jusqu’à la défaite de Sedan, le 4 septembre 1870.

For its 30rd birthday, the Orsay Museum is pleased to begin the fall with a great exhibition focused on the Second Empire, a short but so important period in the French political history. Louis Napoleon Bonaparte was the President of France, but he cannot seek another mandate. So, after a military putsch the 2nd of December 1851, he dissolved the National Assembly to keep the power. One year later, he became Napoleon III Emperor of France until the defeat of Sedan, the 4th of September 1870.

Très souvent associé, et à juste titre, aux fêtes impériales, on qualifie de manière courante le Second Empire comme décadent et superficiel. Ce n’est pas forcément exact même s’il est vrai que la fête est intimement liée à ces années-là. Il faut surtout insister sur la période de crise morale et sociale que traverse alors la France. L’époque est au changement : de grands travaux sont entrepris et le baron Haussmann est chargé de modifier profondément la ville de Paris et les parisiens en savent quelque chose puisqu’ils admirent encore aujourd’hui son travail, les moyens de transport se développent et une sociéte de consommation qui préfigure celle de notre époque émerge. Les femmes de la haute société deviennent plus coquettes. Il est de bon ton de changer de tenues et de bijoux plusieurs fois par jour et de s’afficher. Les bals de Compiègne deviennent l’endroit où se rendre pour se montrer.

Often linked to impressive imperial celebrations, the Second Empire is described as decadent or superficial. But, it’s not true. It’s also a time of moral and social crisis. Paris must change and Haussmann was made responsible to change the town. Parisians always admire his work. Women from Nobility as socialites have to change many times a day their dresses and jewels. The balls at Compiègne were one of the best places to be seen…

Des grands joailliers existant à l’époque, seuls Boucheron, Chaumet et Mellerio continuent de produire au XXIe siècle. C’est ce dernier qui a fournit pour l’exposition la plupart des bijoux qui présentent la diversité des commandes des élégantes du milieu du XIXe siècle. Le musée présente aussi deux pièces d’exception fabriquées par Gabriel Lemonnier. Ce joaillier acquiert les faveurs de l’Empereur après l’Exposition Universelle de Londres en 1851. Il réalisera à ce titre et à la suite de cet événement le diadème et la couronne de l’Impératrice Eugénie.

Three jewelers from this period continue to produce high jewelry : Boucheron, Chaumet and Mellerio. It’s this last one that invite you to discover the diversity of jewels ordered during the Second Empire. The Museum will display two important jewels made by Gabriel Lemonnier, a parisian jeweler rewarded at the Great Exhibition of London in 1851. He made the crown and the diadem of Eugenie.

L’exposition ouvre au public le 27 septembre et durera jusqu’à la mi-janvier 2017. Je vous encourage fortement à aller la visiter.

The exhibition will publicy open the 27th of September until mid-January 2017. You have to go !

01-lemonnier_couronne-eugenie

Alexandre-Gabriel Lemonnier (Rouen, 1808-Paris, 1884)
Couronne de l’impératrice Eugénie, 1855 Cuir, diamants, émeraude et or, 13 x 15 cm. Empress Eugenie’s Crown, leather, diamonds, emeralds and gold. Photo : Paris, musée du Louvre, département des Objets d’art, don de M. et Mme Roberto, Polo, 1988, inv. OA 11160 © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Les frères Chuzeville

02-lemonnier_diademe-eugenie

Alexandre-Gabriel Lemonnier (Rouen, 1808-Paris, 1884)
Diadème de l’impératrice Eugénie, 1853 Argent, or, diamants, perles, 7 x 19 x 18,5 cm. Empress Eugenie’s Diadem, silver, gold, diamonds and natural pearls. Photo : Paris, Musée du Louvre, Département des Objets d’art, don des Amis du Louvre, 1992, inv. OA 11369 © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Droits réservés

1862_brochelilas_creditwartski

Mellerio dits Meller (Paris, depuis 1613)
Broche fleur de lilas, 1862 Émail vert, rose, violet, diamants, or, 13 x 7,5 cm. Lilac flowers brooch. Green, pink and violet enameled gold, diamonds.  Photo : Paris, collection particulière, courtesy of Wartski © Photo Wartski Ltd., Londres

1864_broche-rose-mathilde-hd-creditchristies-images-limited

Devant de corsage en or et argent, diamants, réalisée pour la Princesse Mathilde en 1864. Silver and gold brooch set with diamonds ordered by Princess Mathilde in 1864. Photo : Collection particulière, Mellerio dits Meller

bracelet-serpent-dinspiration-antique-or-jaune-rubis-perle-circa-1860

Bracelet serpent d’inspiration antique, or jaune, rubis,
perle, vers 1860. Collection Mellerio. Yellow gold snake bracelet set with rubies and pearls, circa 1860. Photo : Mellerio dits Meller

broche-noeud-dinspiration-louis-xvi-diamants-argent-sur-or-circa-1850

Broche nœud d’inspiration Louis XVI,
diamants, argent sur or jaune, vers 1850. Collection Mellerio. Silver and gold bow brooch set with diamonds, circa 1850. Photo : Mellerio dits Meller

broche-plume-de-paon-pierreries-commandee-par-limperatrice-eugenie-circa-1868

Broche Plume de paon commandée par l’Impératrice Eugénie,
Saphirs et rubis calibrés, diamants, émeraudes, argent sur or, 1868. Peacock silver and gold brooch set with diamonds, rubies and sapphires, ordered for Eugenie in 1868. Photo : Mellerio dits Meller

broche-pendentif-globe-circa-1865

Pendentif évoquant le cosmos, or, perles fines et émail. vers 1865. Enameled gold pendant set with natural pearls, circa 1865. Photo : Mellerio dits Meller

À bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *