Carrière #10 – Victoire Winckler, directrice du département bijoux & montres chez Tajan

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Je suis heureuse de reprendre mes portraits Carrière avec une personne que je souhaitais interviewer depuis longtemps. Victoire Winckler, la Directrice du Département Bijoux & Montres de la Maison de ventes aux enchères Tajan a accepté de se prêter au jeu des questions & réponses sur son parcours professionnel. Je vous invite donc à la découvrir pour mieux comprendre son quotidien au sein de belle maison.

I am happy to take back my Career portraits with someone I wanted to interview for a long time. Victoire Winckler, Director of the Jewelery & Watches Department at the Tajan Auction House, has agreed to take part in the Q & A on her career. I invite you to discover it to better understand her daily life in this famous house.

victoire Winkler tajan

Mme Victoire Winckler. Photo : Tajan

1- Pouvez-vous vous présentez rapidement ? Can you introduce yourself ?

Je m’appelle Victoire Winckler, j’ai trente-deux ans, trois enfants et je dirige le département Bijoux & Montres de la maison Tajan depuis 2015.

My name is Victoire Winckler, I am thirty-two years old, I have three children and I manage the Jewelry & Watches department of Tajan since 2015.

2- Quel métier vouliez-vous exercer lorsque vous étiez enfant ? When you were a child, what were you plans for future ?

Cela n’a strictement rien à voir avec mon travail actuel. Mais dans un tout autre domaine, j’aurai aimé être pilote de chasse.

This has nothing to do with my current job. But in a completely different area, I would have liked to be a fighter pilot.

3- Comment êtes-vous arrivée à ce poste ? How have you obtained this professional opportunity ?

J’ai fait des études d’art et j’ai eu la chance d’avoir une amie qui a été stagiaire au département bijou de cette maison. Elle avait des étoiles dans les yeux quand elle en parlait. J’étais à la fin de mes études et il me fallait un stage pour boucler mon parcours. J’ai donc contacté spontanément M. Loic Robin-Champigneul qui s’occupait des stagiaires de l’études (aujourd’hui Directeur des Ventes de la maison Tajan, nda). La chance a voulu qu’il recherche quelqu’un et je suis rentrée de cette façon. D’abord comme « petite main » si je puis dire, puis j’ai voulu rester et j’ai posé la question pour savoir si cela pouvait se faire. Je commençais à vraiment aimer les bijoux et mon travail me passionnait. Il y avait la possibilité d’avoir un poste au département. J’ai donc commencé à travaillé plus étroitement avec Géraldine Richard qui est aujourd’hui consultante du département Montres et Gabrielle Moral qui dirigeait à l’époque le département bijoux. Donc en stage, puis un CDD, puis en CDI et depuis 2015 à la direction du département. J’ai évolué progressivement dans la maison depuis 2009.

I studied art and I was lucky to have a friend who was an intern in the jewelry department of this house. She had stars in her eyes when she talked about them. I was at the end of my studies and I needed an internship to complete my career. So I spontaneously contacted Mr. Loic Robin-Champigneul who managed the interns of the house (now Sales Director of Tajan, editor’s note). The company looked for someone and I obtained this internship. First as a « little hand » if I can say, then I wanted to stay and I asked the question to know if it could be done. I started to really love jewelry and my work was fascinating. There was the possibility of having a job in the department. So I started to work more closely with Géraldine Richard, who is now a consultant in the Watches department, and Gabrielle Moral, who at the time headed the Jewelry department. So an internship, then a fixed-term contract, then a permanent one and since 2015 to the direction of the department. I have progressively evolved in the house since 2009.

tajan

Vente 1653 – lot 96 : bague diamant en or gris réhaussée d’émeraudes. Travail français. Poids du diamant : 3,83 carats. Le diamant est accompagné d’un avis du Laboratoire LFG énonçant selon son opinion : couleur G, pureté VS2. Vendue 48 750 €. White gold diamond ring enhanced with emeralds. French work. Diamond weight: 3.83 carats. The diamond is accompanied by an opinion of the Laboratory LFG stating in his opinion: color G, purity VS2. Sold € 48,750. Photo : Tajan

4- Quelles études avez-vous suivi ? What is your background ? 

J’ai fait une faculté d’arts plastiques à Paris 8. Mais c’était trop large, généraliste et pas assez spécifique. Cela était difficile de choisir un domaine après. Mais cela m’a permis de comprendre que je ne voulais pas travailler en galerie par exemple. Ensuite, j’ai intégré l’EAC en médiation culturelle en année professionnalisante. Et c’est à la fin de cette année que j’ai intégré Tajan en stage.

I did a Plastic Arts degree in Paris 8. But it was too broad, generalist, not specific enough. It was difficult to choose a domain after. But it made me understand that I did not want to work in a gallery for example. Then I joined the EAC in cultural mediation in a professional year. And it is at the end of this year that I integrated Tajan for an internship.

5- Et plus spécifiquement, quel est votre parcours de formation en relation avec le domaine de la joaillerie et de la gemmologie ? Can you explain us what is especially your background in jewelry and gemology ?

La joaillerie, je l’ai apprise dans la maison Tajan, en relation avec nos différents experts. Mais j’ai suivi le parcours de l’ING en cours du soir et en session intensive. J’ai commencé cela alors que j’étais chez Tajan. Je voulais rester, mon profil les intéressait et je progressai rapidement sur le domaine de la bijouterie / joaillerie. Je souhaitais donc me spécialiser encore plus. Et il était nécessaire d’obtenir un diplôme dans la spécialité que je convoitai.

I learned about jewelry in the house Tajan, in relation with our various experts. But I followed the courses of the ING (National Institute of Gemology, editor’s note) in the evenings and intensive sessions. I started this while I was at Tajan. I wanted to stay, my profile interested them and I progressed quickly on the field of jewelry. I wanted to specialize even more. And it was necessary to obtain a degree in the specialty I coveted.

6- Pourquoi les bijoux et pas un autre domaine ?  Why have you chosen jewelry and not another art speciality ? 

Certainement par hasard, du moins au départ. Grâce à cette amie qui m’avait parlé de son stage absolument formidable. Mais j’ai toujours eu une sensibilité particulière pour les bijoux. Bien que je n’ai personne dans ma famille dans ce domaine particulier. Mes parents m’ont inculqué le gout des belles choses et des beaux objets, de l’art, des tableaux et surtout de la transmission familiale autour des bijoux. De plus le bijoux englobe l’Histoire et c’est un domaine qui me passionne. Les pièces de joaillerie racontent beaucoup de chose sur une période, sur une personne. Elles en disent long sur une famille et sur un univers.

Certainly by chance, at least initially. Thanks to this friend who had told me about her absolutely wonderful internship. But I have always had a special sensitivity for jewelry. Although I have no one in my family in this particular area. My parents instilled in me the taste of beautiful things and beautiful objects, art, paintings and especially the family transmission around jewelry. In addition, jewelry encompasses History and is a field that fascinates me. The pieces of jewelry tell a lot about a period, a person. It says a lot about a family and a universe.

tajan

Vente 1653 – lot 180 : importante bague rubis et diamants, vers 1910. Monture en platine. Poids du rubis : 5,22 carats environ, il est accompagné d’un rapport du laboratoire SSEF énonçant selon son opinion : origine Birmanie, sans trace de traitement thermique.Vendue 171 000€. Important ruby ​​ring, circa 1910.  Platinum frame. Ruby weight : about 5.22 carats, it is accompanied by a report of the SSEF laboratory stating according to his opinion : Burma origin, without trace of heat treatment. Sold € 171k. Photo : Tajan

7- Rentrons plus dans le vif du sujet, existe-t-il une journée ou une semaine type ? How is your day / week planning ?

C’est une question difficile car tout dépend de la période dans laquelle nous sommes : la préparation du catalogue, les rendez-vous clients avec des personnes qui viennent nous présenter des pièces pour une éventuelle vente, le moment des expéditions.

It is a difficult question because everything depends on the period in which we are : the preparation of the catalog, the customer appointments with people who come to us to present pieces for a possible sale, the time of the expeditions.

Quand nous sommes dans le temps de l’expertise, il y a tout un contexte relationnel à mettre en place. Le bijou, c’est particulier et intime. On touche à l’affect. Beaucoup de nos clients particuliers ne sont pas dans une simple démarche de vente. Car vendre un bijou n’est pas complètement anodin et les raisons – souvent – multiples : raison financière, financement d’un nouveau projet… Il faut être très précautionneux avec les gens et les traiter de manière individuelle, rentrer dans leur histoire, leur montrer que nous prendrons soin de cet objet en particulier, que ce n’est pas une simple marchandise. Il y a donc des journée avec un rythme effréné de rendez-vous et d’expertises.

Il y a toute la partie communication où nous passons du temps avec Romain Monteaux-Sarmiento (Directeur de la Communication, nda) et Julie Garcia (Digital et Webmarketing, nda) pour savoir comment mettre en avant les ventes. Nous réfléchissons alors a des supports d’annonces, à des partenariats, à des publicités ciblées.

When it is the time of the expertise, there is a whole relational context to put in place. The jewel is special and intimate. We touch to the affect. Many of our private clients are not in a sales process. Because to sell a jewel is not completely harmless and the reasons – often – multiple : financial reason, financing of a new project … It is necessary to be very cautious with the people and to treat them in an individual way, to go into their history, to show them that we will take care of this particular object, that it is not a mere goods. So there are days with a frantic pace of appointments and expertises.There is all the communication part where we spend time with Romain Monteaux-Sarmiento (Director of Communication, nda) and Julie Garcia (Digital and Webmarketing, nda) to know how to highlight sales. We think about ad medias, partnerships, targeted advertisings.

Il y a toute la partie cataloging, où je passe des semaines au studio photos pour faire des compositions qui intégreront notre catalogue. Beaucoup de choses rentre en compte dans l’élaboration du catalogue : le client mais aussi le prix de la pièce, son esthétique.  Les pièces sont photographiées en planche et non à l’unité. Il faut donc réflechir, essayer et se décider assez rapidement car les délais sont souvent courts.

There is all the cataloging part, where I spend weeks at the studio photos to make compositions that will integrate our catalog. Many things come into the development of the catalog : the customer but also the price of the piece, its aesthetics. The pieces are photographed in planks and not individually. It is necessary to think, to try and to decide rather quickly because the delays are often short.

Enfin la partie exposition et vente. Nous avons un vrai rôle de conseil auprès des clients, qui ont besoin que nous soyons à leur écoute. Nous devons entendre leurs recherches, tous ne sont pas des collectionneurs ou des grands marchands avec un goût sûr et affirmé. Un particulier qui recherche une pierre, par exemple, souhaite être orienté. Les clients qui ont vu une pièce en photo mais qui finalement souhaitent autre chose. Et puis les journées effrénées de ventes, avec les enchères, les prises de téléphone. Mais c’est un moment palpitant qui concluent des semaines voir des mois de travail. Donc, en réalité, nous avons de très nombreuses journées types qui se répètent tous les trimestres puisqu’au département Bijoux & Montres, nous avons quatre ventes par an.

Finally the exhibition and sale part. We have a real role to advise our customers, who need us to listen to them. We must hear their researches, there are not all collectors or great merchants with a sure and assertive taste. An individual looking for a stone, for example, will want to be oriented. Customers who have seen a picture but ultimately want something else. And then the frantic days of sales, with auctions, phone calls. But it’s a thrilling moment that concludes weeks or months of work. So, in reality, we have very many typical days that are repeated every quarter since at the Jewelry & Watches department, we have four sales per year.

8- Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous motive à travailler dans ce secteur et ce que vous préférez dans l’exercice de votre profession ? Can you explain us where you find your motivation and what you prefer to do in your job ?

C’est d’abord la découverte de nouvelles pièces quand des clients nous les apportent. Il y a de tout mais c’est fabuleux de découvrir quelque chose et de nouvelles pierres à chaque fois.

It is first of all the discovery of new pieces when customers bring them to us. There is everything but it is fabulous to discover something and some new stones every time.

Chaque objet est particulier et singulier, et ça c’est vraiment magique. Deux diamants peuvent se ressembler et être pourtant si différents. Ils sont unique et c’est ce qui est beau dans le bijou. Et puis chaque personne est unique aussi. Il y aussi la magie des enchères, on peut y trouver quelque chose que n’aura pas votre voisin / voisine. Ce moment de la vente est palpitant, le coeur s’emballe, quand on est au téléphone avec les clients. On a presque l’impression d’enchérir pour nous, il y a une effervescence. On est tenu en haleine par le résultat final de la vente. J’aime particulièrement le coté cataloging, création. C’est la carte de visite de la vente, de la maison. C’est un élément essentiel chez Tajan. Ici, nous tenons à faire des catalogues de grande qualité, comme des livres d’art pour mettre en valeur les pièces, pour les clients, pour leur montrer le soin que nous apportons à leurs objets. Parce que sans les vendeurs, il n’y a pas d’acheteurs et inversement ! Et c’est ce qui représente tout le travail que nous avons fourni dans les semaines qui précédent.

Each object is particular and singular, and that’s really magical. Two diamonds may look alike and yet so different. They are unique and that’s what’s beautiful in the jewel. And then every person is unique too. There is also the magic of the auction, we can find something that will not have your neighbor. This moment of the sale is exciting, the heart racing, when we are on the phone with customers. We almost have the impression to bid by us, there is an excitement. We are kept in suspense by the final result of the sale. I particularly like the side of cataloging. This is the business card of the sale, of the house. It is an essential element in Tajan. Here, we want to make high quality catalogs, such as art books to highlight the pieces, for the customers, to show them the care that is brought to their objects. Because without sellers, there are no buyers and vice versa ! And that’s all the work we’ve done in the weeks before.

tajan

Vente 1616 – lot 293 : importante bague ornée d’un saphir rectangulaire en châton à double griffes épaulé de deux diamants troïdia. Poids du saphir : 7,89 carats, il est accompagné d’un certificat du Laboratoire SSEF énonçant selon son opinion : origine Cachemire, sans trace de traitement thermique et d’un avis du Laboratoire GEM PARIS énonçant selon son opinion : origine Cachemire, sans trace de traitement thermique. Vendue 309 000€. Large ring adorned with a rectangular sapphire stepped with two troïdia-cut diamonds. Weight of the sapphire: 7.89 carats, it is accompanied by a certificate of the SSEF Laboratory stating according to his opinion : Kashmir origin, without trace of heat treatment and an opinion of the laboratory GEM PARIS stating according to his opinion : Kashmir origin, without trace of heat treatment. Sold for € 309k. Photo : Tajan

9- Et ce que vous aimez le moins ? And what is the most boring ?

La partie la plus compliquée reste pour le département celle qui concerne le « shipping », c’est à dire l’expedition des marchandises à travers le monde. Aujourd’hui avec internet, on peut acheter de partout et cela demande de faire très attention au droit et aux règles de chaque pays pour ne pas créer de soucis pour les acheteurs lors du passage de la douane. Chez Tajan, nous n’avons pas de département dédié donc chaque département reste en charge de l’expédition de ses propres objets. S’il faut donc citer un point moins passionnant que les autres, c’est certainement la lourdeur administrative liée à cette étape.

The most complicated part remains for the department the one concerning the shipping. Today with internet, you can buy from everywhere and it requires to pay very close attention to the law and the rules of each country in order to not create problems for the buyers during the passage of the customs. At Tajan, we do not have a dedicated department so each department remains in charge of shipping of its own items. If one must therefore mention a point less exciting than the others, it is certainly the administrative burden related to this step. 

10- Comment décririez-vous votre métier en 2018 ? Les ventes sont plus glamour, plus internationales : comment gère-t-on ce contexte international au quotidien ? How would you describe your job in 2018 ? Sales are more glamorous, more international : how do you manage this international context ?

Il faut beaucoup de souplesse, s’adapter à chaque client et à sa culture. Une fois le catalogue en ligne, nous sommes visibles de partout. Mais on ne va renier cette merveilleuse visibilité. Mais elle peut être à double tranchant. La parole donnée n’a plus la même valeur aujourd’hui que par le passé. Ce qui était le cas il y a plusieurs années. Un expert donnait son point de vue et cela faisait foi. Désormais on ne jure maintenant que par les certificats. Par exemple, chez Tajan, dès que nous vendons un diamant de plus d’un carat, nous le faisons certifier par le Laboratoire Français de Gemmologie (LFG). La parole de l’expert est importante mais pas toujours suffisante pour rassurer un éventuel client. Les gens recherchent du naturel, du non traité, presque du « bio » en quelque sorte : des perles fines, des pierres non chauffées, très peu incluses. L’aspect financier et la notion « investissement » est très important dans le contexte actuel des ventes aux enchères. Les acheteurs particuliers veulent être rassurés, avoir des garanties sur la possibilité de revente. Aussi, une pièce signée est souvent un gage de qualité. Les professionnels fonctionnent différemment car ils possèdent déjà une connaissance très fine du marché.

It takes a lot of flexibility, adapt to each client and its culture. Once the catalog is online, we are visible from everywhere. But we will not deny this wonderful visibility. But it can be double-edged. The word given has not the same value today as in the past. Which was the case several years ago. An expert gave his point of view and that was authoritative. Henceforth we swear now only by certificates. For example, at Tajan, as soon as we sell a diamond of more than one carat, we have it certified by the French Laboratory of Gemology (LFG). The explanations of the expert is truly important but it is not always enough to reassure a potential client. People are looking for natural, untreated, almost « bio » in a way : fine pearls, unheated stones, very little included. The financial aspect and the notion of « investment » is very important in the current context of auctions. Private buyers want to be reassured, have guarantees on the possibility of resale. Also, a signed piece is often a guarantee of quality. Professionals work differently because they already have a very good knowledge of the market.

11- Revenons à un sujet plus léger. Avez-vous une signature que vous préférez ? Des périodes que vous aimez ? Let’s go back to a lighter subject. Do you have a signature that you prefer ? Periods that you like ?

Chez Tajan, et je parle en mon nom et au nom de toute l’équipe, nous avons un énorme coup de coeur pour les bijoux anciens art déco. Nous avons véritablement le coeur qui s’emballe dès que nous en voyons. L’Art déco reste un gage de qualité, de savoir-faire qui se perd, sauf dans la très haute joaillerie. Ce sont des bijoux qui nous plaisent immédiatement. Quand nous les manipulons, il y a une telle excellence dans la réalisation, une telle finesse de travail, que nous ne pouvons qu’être qu’admiratif.

At Tajan, and I speak in my name and on behalf of the entire team, we have a huge crush on old art deco jewelry. We really have the heart racing as soon as we see it. Art deco remains a pledge of quality, know-how that is lost, except in the very high jewelry. These are jewels that we like immediately. When we manipulate them, there is such excellence in the realization, such finesse of work, that we can only be admirable.

Pour les signatures, je citerai Boivin et Belperron, que j’ai découvert en entrant au département. C’est fabuleux de trouver des bijoux si forts et si peu copiés. Il suffit d’en voir un et on sait qu’il y a une forte probabilité que ce soit un de ces deux grands créateurs. Belperron disait « mon style est ma signature », elle ne signait pas tout, nous devions être capable de la reconnaitre. Elle était fabuleuse, une femme dans un milieu d’homme. Et puis suivent pour moi les grandes maisons Van Cleef & Arpels, Cartier, Boucheron. J’aime plus particulièrement la période qui va de l’art déco aux années 50. Je me dois de citer Mellerio pour les bijoux anciens qui possèdent une facture incroyable que j’apprécie particulièrement. Cela peut sembler classique, Mais ces grands noms perdurent aujourd’hui encore.

For the signatures, I will mention Boivin and Belperron, whom I discovered while entering the department. It’s fabulous to find jewels that are so strong and so little copied. You only have to see one and we know that there is a high probability that it is one of these two great creators. Belperron said « my style is my signature », she did not sign everything, we had to be able to recognize her. She was fabulous, a woman in a man’s environment. And then follow for me the key houses as Van Cleef & Arpels, Cartier, Boucheron. I particularly like the period that goes from art deco to the 50s. I must mention Mellerio for antique jewelry that has an incredible style that I particularly appreciate. It may sound classic, but these big names still survive today.

tajan

Vente 1522 – lot 262 : Important bracelet Suzanne Belperron, vers 1936. Il est constitué d’un motif bombé à l’imitation d’un coussin rehaussé de rubis et de diamants taille brillant. Travail français. Le bracelet est accompagné d’un certificat d’authenticité de Monsieur Olivier Baroin. Un des rubis a été testé par le Laboratoire GEM PARIS énonçant selon son opinion : origine Birmanie, sans trace de traitement thermique. Ce lot fait partie d’une parure dont les différentes pièces ont été vendus séparément dans la vente. Vendu 175 960€. Important bracelet by Suzanne Belperron, c. 1936. It consists of a domed pattern in imitation of a cushion embellished with rubies and brilliant cut diamonds. French work. The bracelet is accompanied by a certificate of authenticity from Mr. Olivier Baroin. One of the rubies was tested by the laboratory GEM PARIS stating according to his opinion : Burma origin, without trace of heat treatment. This lot is part of an ornament whose different pieces were sold separately in the sale. Sold 175 960 €. Photo : Tajan

12- Un moment inoubliable à partager ici : une vente remarquable, une pierre que vous n’oublierez jamais…etc. ? Have you an unforgettable moment to share with us ?

Quand nous faisions nos ventes à Monaco, nous avons eu un collier de perles fines, anciens, assez abimés. Il aurait eu besoin d’être pelé (opération qui consiste à retirer la couche superficielle d’une perle fine endommagée pour lui redonner son éclat. Ce savoir-faire est quasi disparu désormais. nda). Son estimation était de 8000 €. A la vente, une effervescence s’est emparée de la salle et des acheteurs qui étaient aux téléphones. Finalement ce bijou est parti à plus de 200.000 €, c’était spectaculaire. Je me souviens bien de cette vente car je venais de débuter dans le métier. La cliente a été ébahie par ce résultat. Nous étions au debut de cette nouvelle ère des perles fines. C’était émouvant de vivre ce moment.

When we did our sales in Monaco, we had a necklace of fine pearls, old, quite damaged. It would have needed to be peeled (operation of removing the superficial layer of a damaged fine pearl to restore its brilliance.This know-how is almost disappeared now. Its valuation was 8000 €. At the sale, an effervescence seized the room and buyers who were on the phones. Finally this jewel left more than 200,000 €, it was spectacular. I remember this sale because I had just started in the trade. The client was amazed by this result. We were at the beginning of this new era of fine pearls. It was so exciting to live this moment.

13- Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaite faire le même métier. A quoi faut-il prêter attention ? What advice would you give to a young person who wants to do the same job ? What should you pay attention to ?

Il faut savoir saisir sa chance et la créer. L’industrie de la joaillerie est un monde fabuleux, mais il faut s’accrocher, être très ouvert et très rigoureux car le bijou est un objet délicat. Il faut s’adapter au client, l’écouter lui et son histoire. Car un bijou se porte et se veut un objet intime. Il a traversé les âges et les modes. La question émotionnelle est très importante. On ne peut pas dissocier le bijou du coté humain qui est extrêmement important. Mais pour ça, il n’y a pas de formation. C’est une question d’attitude personnelle et d’éducation.

You have to know how to seize your chance and create it. The jewelry industry is a fabulous world, but you have to hang on, be very open and very rigorous because the jewel is a delicate object. You have to adapt to the client, listen to him and his story. Because a jewel is worn and wants to be an intimate object. It went through ages and fashions. The emotional question is very important. We can not separate the jewel from the human side which is extremely important. But for that, there is no training. It’s a question of personal attitude and education.

Je crois que cela depend des gens, il faut donc savoir rester humble. Ici on travaille en équipe avec un expert qui a de très nombreuses années d’experience, qui a travaillé avec Françoise Cailles et qui sait expliquer comme transmettre. S’adapter aux clients demande de savoir apprendre à gérer la déception. Savoir refuser une pièce qui ne se vendra pas plutôt que de la brader n’est pas un acte anodin. Il vaut mieux la transformer ou la transmettre. Pour cela il faut connaitre les bijoux, les techniques de fabrication. Une base en bijouterie peut également être un préalable.

I think it depends on people, so you have to know how to stay humble. Here we work in teams with an expert who has many years of experience, who worked with Françoise Cailles and who knows how to explain and transmit. Adapting to clients requires learning how to handle disappointment. To know how to refuse a piece that will not sell rather than sell it off is not an insignificant act. It is better to transform it or transmit it. For that you need to know the jewels, the manufacturing techniques. A base in jewelry can also be a prerequisite.

14- J’ai envie de terminer cet entretien avec un question sur l’avenir. Aussi, j’aimerai savoir si vous feriez un pari sur l’avenir avec certaines signatures. Quelles sont les maisons qui pourraient battre des records d’enchères dans les années qui arrivent ? I want to end this interview with a question about the future. Also, I would like to know if you would bet on the future with certain signatures. Which houses could break auction records in the coming years ?

Cette question est assez compliquée car il est difficile de prévoir l’évolution du marché. Les clients veulent des signatures, des pièces uniques et assez importantes. Les pièces modernes intéressent peu actuellement. Les acheteurs recherchent une facture, un savoir-faire. Une pièce qui représente un investissement minimise les risques. Même quand c’est un coup de coeur.

This question is quite complicated because it is difficult to predict the evolution of the market. Customers want signatures, unique pieces and quite important. Modern pieces are of little interest today. Buyers are looking for a know-how. A piece that represents an investment minimizes risk. Even when it’s a crush.

Alors je ne sais pas si c’est un pari, mais un des premiers beaux bijoux que j’ai vu était un Mellerio et j’ai une affection particulière pour cette maison. Je rêverai qu’ils reprennent dans les enchères une véritable visibilité. C’est une très belle maison, avec une belle émotion, une remarquable facture. J’ai visité un jour les archives et j’ai tellement aimé ce lieu. Je garde un souvenir ému de cette visite. Je voudrais vraiment qu’elle revienne plus sur le devant de la scène des enchères.

So I do not know if it’s a bet, but one of the first beautiful jewels I saw was a Mellerio and I have a special affection for this house. I will dream that they regain in the auction a real visibility. It is a very beautiful house, with a magnificent emotion, a remarkable know-how. I visited the archives one day and I liked this place so much. I have fond memories of this visit. I really want this house back to the front of the auction scene.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *