Soligems, un hommage à Madagascar de Véronique Ragagnon

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

A l’occasion de l’événement « Le Carré Joaillier », qui se déroulera du 14 au 24 juin 2018, je vous invite à découvrir les créateurs qui participeront à la boutique éphémère au 5 place Saint-Sulpice. Aujourd’hui, je vous emmène à la rencontre d’une créatrice en joaillerie dont j’ai découvert récemment l’engagement caritatif : Véronique Ragagnon.

On the occasion of the event « Le Carré Joaillier », which will take place from June 14 to 24, 2018, I invite you to discover the creators who will participate to the pop-up store at 5 place Saint-Sulpice (Hôtel Recamier). Today, I invite you to meet a jewelry designer with a nice philanthropic mind : Véronique Ragagnon.

véronique Ragagnon, soligems

Véronique Ragagnon. Photo : Soligems

Avant de rentrer dans la joaillerie, Véronique a commencé sa vie professionnelle dans la finance. Après un parcours sans faute en école de commerce, elle prend un poste qui la base durant plusieurs années en salle des marchés ou elle intervient plus précisément sur le marché obligataire. Elle reconnait bien volontiers avoir beaucoup aimé cette période de sa vie qu’elle qualifie comme passionnante bien que la pression y est été extrêmement forte. C’est à cette époque qu’elle rencontre son époux. Quand vient la naissance de son premier enfant, elle commence à prendre un peu de recul par rapport à son métier. Petit à petit, elle arrive à la conclusion qu’elle souhaite changer de façon de travailler pour s’occuper de sa famille.

Before to create jewelry, Véronique began her professional life in finance industry. After a flawless course in business school, she takes a position that bases her for several years in the trading room where she operates more precisely on the bond market. She gladly admits to having loved this time of her life, which she describes as exciting even though the pressure has been extremely strong. It is at this time that she meets her husband. When the birth of her first child comes, she begins to take a step back from her job. Little by little, she comes to the conclusion that she wants to change her way of working to take care of her family.

« Les journées étaient extrêmement longues et j’avais besoin de fonctionner différemment. La joaillerie est entrée dans ma vie de manière complètement fortuite. »

« The days were extremely long and I needed to work differently. Jewelry came into my life in a completely fortuitous way. »

Véronique Ragagnon

soligems, véronique Ragagnon

Bague en or blanc, diamants et saphir rose chauffé de 1,88 carats. White gold ring featuring diamond and a 1,88 low heated pink sapphire. Photo : ©MarieChabrol

Mais pour comprendre sa nouvelle direction de vie et son engagement philanthropique, il faut d’abord se replonger dans son enfance. Véronique est fille de pharmaciens. Son père et sa mère exercent tout deux le même métier. Mais son père est aussi militaire de carrière. Et c’est comme cela qu’elle voit le jour à Madagascar où sa famille fut basée quelques années.

But to understand her new direction of life and her philanthropic commitment, we must first go back to her childhood. Véronique is the daughter of pharmacists. Her father and mother both work the same job. But her father is also a career soldier. And that’s how she is born in Madagascar where her family was based a few years.

« J’ai longtemps considéré Madagascar comme un paradis perdu. Pourtant j’était toute petite quand mes parents ont quitté ce pays. Mais plus qu’un véritable souvenir, c’était une sorte de sensation. Pourtant je n’ai jamais cherché à y retourner. C’est un voyage organisé par l’Association Française de Gemmologie qui m’a offert cette possibilité. »

« I have long regarded Madagascar as a lost paradise, yet I was very young when my parents left this country. But more than a real memory, it was a kind of sensation. It’s a trip organized by the French Association of Gemmology that offered me this opportunity. « 

Véronique Ragagnon

soligems, véronique Ragagnon

Collier en or jaune, saphirs rose, améthystes, citrines et tourmalines. Yellow gold necklace featuring pink sapphire, citrines, amethysts and tourmalines. Photo : ©MarieChabrol

Lorsque se pose la question de réorganiser sa vie de famille, elle décide de piocher dans ses propres souvenirs. Les minéraux ont toujours fait partis de sa vie et de celle de sa mère qui portait de nombreux bijoux. A Madagascar, la maison était décorées avec des pierres, souvent brutes… En 2006, elle s’inscrit à l’ING, valide son diplôme puis suit les cours du Diplôme d’université de Gemmologie à la Faculté des Sciences de Nantes. Elle décroche ensuite un stage de quelques mois auprès de la maison Piat puis s’envole quelques semaines avec l’AFG pour Madagascar. Ce voyage lui permet de découvrir le pays dans lequel elle est née mais aussi de prendre conscience de la richesse du sous-sol comme de l’extrême pauvreté de ses habitants. C’est ainsi qu’elle acte sa décision de faire quelque chose pour ce territoire.

When the question arises of reorganizing her family life, she decides to dig into her own memories. Minerals have always been part of her life and that of her mother who wore many jewels. In Madagascar, the house was decorated with stones, often raw … In 2006, she enrolled at the ING, validated her diploma and then took courses in the Gemmology University Diploma at the Faculty of Sciences of Nantes. She then landed a few months internship with the house Piat and flew a few weeks with the AFG for Madagascar. This trip allows her to discover the country in which she was born but also to become aware of the richness of the subsoil and the extreme poverty of its inhabitants. This is how she makes her decision to do something for this territory.

soligems, véronique Ragagnon

Bague en or jaune et rubis chauffé pour 1,96 carats. Yellow gold ring featuring 1,96 carats heated rubies. Photo : ©MarieChabrol

En 2009, elle rencontre le responsable du département bijoux de la maison Christie’s et se décide à opter pour la joaillerie qui lui permet de créer sa propre activité et d’allier son amour pour les pierres gemmes avec un objectif : faire découvrir et proposer le plus possible des matériaux d’origines malgaches. Enfin, elle s’allie à des ONG comme Don Boule de Neige, Enfance Espoir ou encore Bel Avenir qui, en pleine zone minière d’Ilakaka (Madagascar), a fondé l’Ecole des Saphirs où plus d’une centaine d’enfants malgaches sont scolarisés. La même année, elle finalise la création de la maison Soligems (contraction de gemme et solidaire, ndlr) et s’engage à reverser un pourcentage du prix de vente à l’une des associations citées ci-dessus. A ce jour, plus de 8000 € ont été affectés à des projets visant à l’amélioration des conditions de vie sur l’île de Madagascar.

In 2009, she met the head of the jewelry department of Christie’s and decided to opt for jewelry that allows her to create her own business and combine her love for gemstones with a goal : to discover and offer the most possible materials with Malagasy origins. Finally, she is associated with NGOs such as Don Boule de Neige, Enfance Espoir and Bel Avenir who, in the mining zone of Ilakaka (Madagascar), founded the School of Sapphires where more than one hundred children are in school. The same year, she finalizes the creation of the house Soligems (contraction of gem and solidarity, ed) and undertakes to pay a percentage of the sale price to one of the associations mentioned above. To date, more than € 8,000 has been allocated to projects aimed at improving the living conditions on the island of Madagascar.

Véronique imagine d’abord des bijoux qu’elle aimerait porter et travaille avec des artisans basés en France et à Paris pour les faire réaliser. Sa joaillerie est sobre, élégante mais également très colorée. Car son objectif premier est de mettre en avant les pierres qu’elle sélectionne avec une attention toute particulière. Si les diamants sont présents, ils sont surtout là pour enjoliver un peu plus encore les grenats, les spinelles ou encore les tourmalines acidulées qu’elle acquiert lors de ses déplacements ou auprès de ses fournisseurs. Mais toutes les pierres ont ses faveurs car elle sait les apprécier et les associer avec talent.

Véronique first imagines jewelry that she would like to wear and works with artisans based in France and Paris to make them happen. Her jewelry is sober, elegant but also very colorful. Because her primary goal is to highlight the stones she selects with special attention. If diamonds are present, they are especially there to embellish a little more still garnets, spinels or even vivid tourmalines she acquires when traveling or with her suppliers. But all stones have their favors because she knows how to appreciate them and associate them with talent.

soligems, véronique Ragagnon

Bague en or blanc, diamants et tourmaline verte de 2,79 carats. White gold ring featuring diamonds and a 2,79 carats green tourmaline. Photo : ©MarieChabrol

Son inspiration, elle va la chercher dans tout ce qui l’entoure. Confessant vivre « le nez en l’air« , elle s’enrichit de ce qu’elle voit et capte : les bâtiments, un détail sur une facade, un parfum, une plante… De là naissent des bijoux joyeux et raffiné que vous pourrez découvrir à l’Hôtel Recamier dans quelques jours, du 14 au 24 juin 2018. Nul doute que vous saurez les apprécier et pourquoi pas les adopter !

Her inspiration, she goes looking for her in everything around her. Confessing to live « nose in the air », she is enriched by what she sees and captures : the buildings, a detail on a facade, a perfume, a plant … From there are born refined jewels that you can discover at the Hotel Recamier in a few days, from June 14 to 24, 2018. No doubt you will appreciate them and why not adopt them !

À bientôt !

See you soon !

*****

Le Carré Joaillier

Du 14 au 24 juin 2018 / From June 14 to 24, 2018

5 Place Saint-Sulpice, 75006 Paris

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.