Morphée Joaillerie, le monde rêvé de Pamela Hastry

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Parmi les signatures et les designers qui montent, il y a un nom qui revient régulièrement dans l’actualité joaillière française comme internationale : Pamela Hastry. Créatrice freelance et fondatrice de la maison française Morphée Joaillerie, je voulais la rencontrer depuis longtemps et vous présenter son travail mais aussi son parcours riche qui façonne aujourd’hui une joaillerie créative colorée à la technicité assumée : broches transformables, bagues à empilements et modulables, boucles d’oreilles offrant des portés multiples…

Among the signatures and designers who rise, there is a name that regularly returns in the current French and international jewelery news : Pamela Hastry. Freelance designer and founder of the French company Morphée Joaillerie, I wanted to meet her for a long time and present her work but also her rich career that today inspires a colorful creative jewelry with assumed technicality : transformable brooches, stackable and modular rings, earrings offering multiple possibility wear it…

Pamela Hastry Morphée joaillerie

Photo : Pamela Hastry

Talentueuse, Pamela Hastry fait partie de ces personnalités fortes évoluant dans haute joaillerie créative qu’il est, à mon sens, impossible de ne pas connaitre. Elle qui est née en Belgique – à Bruxelles – mais qui a eu l’opportunité de suivre des études secondaires aux Etats-Unis à New York  reconnait sa chance d’avoir pu évoluer dans une famille possédant un goût sur pour les beaux objets lui ouvrant ainsi la porte à un sens pointu du Beau. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour que la conceptualisation et la fabrication de ces pièces l’intéressent et la questionnent.

Talented, Pamela Hastry is one of these strong personalities evolving in the creative high jewelry that it is, in my opinion, impossible not to know. She was born in Belgium – in Brussels – but who had the opportunity to attend secondary school in the United States in New York recognizes her chance to have been able to evolve in a family with a taste for the beautiful objects opening up to her the door to a sharp sense of what is Beautiful. It did not take much to be interesting by the conceptualization and the manufacture of these pieces.

Pamela Hastry Morphée joaillerie

Bague « Millésime » en or jaune 750, rubis, grenats mandarins et perle de nacre. Millesine 18k yellow gold ring, rubies, mandarine garnets and mother-of-shell pearl. Photo : ©Marie Chabrol

Sa première étape la mènera à Londres où elle intègre le respectable Chelsea College of Art and Design pour se former dans un premier temps au design. Regrettant le coté trop éphémère – pas assez pérenne – des objets conceptualisés, elle se tourne alors vers l’Université de Kingston où elle intègre pour trois ans le cycle de design industriel. Ces trois années vont l’amener à pratiquer la fabrication d’objets devant servir au quotidien et offrant cette pérennité dans le temps qu’elle cherchait. C’est par ce biais qu’elle revient progressivement au bijou. Ce sera d’ailleurs son projet de fin d’année, une collection de bijouterie utilisant les méthodes et matériaux industriels. Car au-delà du dessin, il lui faut le contact avec la matière, elle reconnait volontiers passer du temps dans les ateliers, observant, pratiquant, essayant jusqu’à obtenir un résultat qui lui plait.

Her first step will take her to London where she joins the respectable Williams & Sons to initially learn general design. Regretting the too ephemeral – not sustainable enough – side of conceptualized objects, she then turned to Kingston University where she joined for three years the cycle of industrial design. These three years will lead her to practice making objects for everyday use and offering this durability in the time she was looking for. It is by this way that she gradually returns to the jewel. It will also be her end-of-year project, a jewelry collection using industrial methods and materials. Because beyond drawing, she needs contact with the materials, she willingly recognizes spending time in workshops, observing, practicing, trying to get a result that pleases her.

Pamela Hastry Morphée joaillerie

Bague modulable issue de la nouvelle collection « Aurores Boréales » en or gris 750, opale d’Australie et d’Ethiopie, tourmalines de type Paraiba, grenats tsavorites, aigues-marines et saphirs. Celle-ci se dissocie en deux pièces distinctes, offrant un porté jour et un porté plus cocktail pour le soir. Modular ring from the new Aurores Boréales collection in 18k white gold, opal from Australia and Ethiopia, Paraiba tourmalines, tsavorite garnets, aquamarines and sapphires. It dissociates into two separate jewels, for the day as for the evening with a much more cocktail style. Photo : ©Marie Chabrol

Mais du pérenne, il lui faut alors revenir au beau. Et ce sera l’Italie qui l’accueillera. Elle pose ses valises à Rome et rentre à I’Instituto Europe di Design. L’école, très tournée vers le monde de la mode, lui offre un regard différent sur ce que peut être la joaillerie. L’italie est connue pour son vivier de créateurs et l’art, présent partout, est une source d’inspiration illimitée. C’est aussi ici qu’elle va affiner plus encore sa technique pour le dessin. Car Pamela Hastry est une remarquable dessinatrice et gouacheuse. Après l’obtention de son diplôme de designer en joaillerie, elle décide de revenir à Paris. Après la compréhension du produit, sa conceptualisation, son dessin, lui manquait l’essentiel : la fabrication. Et ainsi passer du plat au volume. Elle rejoint la BJOP où elle se forme sur un an : atelier, cire, modelage, gemmologie, dessin. L’obtention du CAP art du bijou et du joyaux lui permet d’affiner toujours plus sa technique.

But from sustainable, she must then return to the beautiful. And Italy will welcome her. She sets her bags in Rome and returns to the Instituto Europe di Design. The fashion-oriented school offers a different perspective on what jewelry can be. Italy known for its pool of creators and art, present everywhere, is an unlimited source of inspiration. It is also here that she will further refine her technique for drawing. Because Pamela Hastry is a remarkable designer and gouacheuse. After graduating as a jewelry designer, she decided to return to Paris. After understanding the product, its conceptualization, its design, she lacked the essential : the manufacture. And so go from drawing to volume. She joins the BJOP where she trains over one year : workshop, wax, modeling, gemology, drawing. Obtaining the art of jewel NVQ allows her to further refine her technique.

Pamela Hastry Morphée joaillerie

Bague « Cherry Blossoms » en or jaune 750, diamants, saphirs roses et opale rose. « Cherry Blossoms » 18k yellow gold, diamonds, pink sapphires and pink opal. Photo : ©Marie Chabrol

Suivront dès la fin de formation en 2007, de nombreuses expériences professionnelles à la fois dans le secteur retail comme dans le design. En parallèle, elle travaille en freelance proposant son travail de création à des maisons de joaillerie. Elle développe progressivement son projet personnel de création de sa propre maison. Et l’officialise en 2013. Morphée Joaillerie est ainsi lancé.

Following the end of training in 2007, many professional experiences in both the retail and design sectors will follow. In parallel, she works as a freelance proposing her creative work to jewelry houses. She is gradually developing her personal project to create her own house. And formalize it in 2013. Morphée Joaillerie is thus launched.

Revenir à l’essentiel, car du Dieu Morphée découle l’histoire de la maison et son positionnement. Dieu des rêves prophétiques, il est le fils d’Hypnos et de Nyx – respectivement dieux du sommeil et de la nuit – et a pour vocation d’endormir les mortels pour les extraire du monde réel. Il apporte rêves, fantasmes et laisse l’imagination s’exprimer… C’est donc bien là que se situe la vocation de la maison de joaillerie éponyme : transcrire en bijoux les rêves et les aspirations des clients qui font appel à elle. Pamela Hastry offre deux deux gammes distinctes : des collections en édition limitée numérotées jusqu’à sept exemplaires et des pièces sur mesure qu’elle imagine en collaboration avec ses clients.

Go back to basics, because from the God Morpheus stems the story of the house and its positioning. God of prophetic dreams, he is the son of Hypnos and Nyx – respectively gods of sleep and night – and his vocation is to lull mortals to extract them from the real world. It brings dreams, fantasies and lets the imagination express itself… This is where the vocation of the eponymous jewelery house is : translate into jewelry the dreams and aspirations of the clients who appeal to it. Pamela Hastry offers two distinct ranges : limited edition collections numbered up to seven and bespoke pieces she designs in collaboration with her clients.

Pamela Hastry Morphée joaillerie

Bague « L’envol » en or gris 750, diamants et saphirs. « The Flight » 18k white gold, diamonds and sapphires. Photo : ©Marie Chabrol

Rien ne l’arrête, ni ne l’effraie. Elle se laisse porter par l’histoire des personnes qui la contactent, apporte sa touche créative tant dans le design que dans les pierres qui orneront la pièce. Proposant ainsi une joaillerie douce, souvent florale, chargée d’émotions. Une joaillerie figurative que je trouve belle et ingénieuse. Et je ne suis pas la seule. Après une jolie collaboration avec le très select magasin britannique Williams & Sons, la marque a proposé une boutique éphémère à Paris en décembre 2017. Et le projets de la maison sont nombreux, nul doute qu’elle fera encore parler d’elle. Une marque à suivre, à aimer et à collectionner !

Nothing stops or frightens her. She lets herself be carried away by the history of the people who contact her, brings her creative touch as much in the design as in the stones which will adorn the creation. Offering a soft jewelry, often floral, emotionally charged. A figurative jewelry that I find beautiful and ingenious. And I’m not the only one. After a nice collaboration with the very select British store Williams & Sons, the brand has proposed a pop-up in Paris in December 2017. And the projects of the house are numerous, no doubt it will still talk about it. A brand to follow, to love and to collect !

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.