Bijorhca Paris : coups de cœur !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Du vendredi 7 au lundi 10 septembre 2018, le parc des expositions de la Porte de Versailles a accueilli la dernière édition du salon Bijorhca Paris qui a vu un positionnement bien plus orienté vers le précieux que les années précédentes. Ce salon, toujours plus international, a ainsi vu la présence de 117 nouvelles marques et 59% de ses exposants proviennent du monde entier. L’occasion pour nous, professionnels et acteurs de la presse spécialisée, de découvrir de nombreuses maisons et marques, de comprendre les tendances actuelles du marché mais aussi de pouvoir échanger en direct avec les fabricants et les fournisseurs. Une belle opportunité donc de mieux saisir toutes les subtilités du secteur bijou, et elles sont nombreuses !

From Friday 7 to Monday 10, September, 2018, the Porte de Versailles exhibition center hosted the last edition of the Bijorhca show, which saw a much more precious orientation than the previous years. This exhibition, always more international, has seen the presence of 117 new brands and 59% of its exhibitors come from all over the world. The opportunity for us, private or professional visitors and actors of the specialized press, to discover many houses and brands, to understand the current trends of the market (especially as the show is extremely turned to ready-to-wear) but also to be able to exchange directly with manufacturers and suppliers. A great opportunity to better understand all the subtleties of the jewelry sector, and there are many !

bijorcha paris, kinkel jewellery

Découvrir les bijoux sud-africains de la maison Kinkel_jewels. Faits main au Cap, ils sont en argent et la créatrice – marleen van Wyk – utilise des éléments issus des coquilles d’oursins. Le rendu est vraiment étonnant ! Just discover the jewels made by Kinkel jewellery. (Marleen Van Wyk! in The Cape in South Africa. Silver and sea urchins. Really surprising ! Photo : ©MarieChabrol

bijorhca paris, Mbex Bio Joias

L’or végétal ou le travail typique de la paille au Brésil. Pour un rendu particulièrement précieux. Vu chez Mbex Bio Joias. The vegetable gold, or the typical Brazilian work with natural straw. Well, interesting precious result. Seen it at Mbex Bio Joias booth. Photo : ©MarieChabrol

Si le salon était devenu ces dernières années un rendez-vous principalement tourné vers le bijou haute fantaisie, le repositionnement de celui-ci était attendu. Tout le monde s’est accordé pour reconnaitre à cette édition un dynamisme qui n’était pas là les années précédentes. Un très bon point, donc, dans un contexte où de nombreux salons peinent à satisfaire les exposants et où de nombreuses maisons quittent des salons (y compris les plus prestigieux tels que le SIHH) afin de trouver elles-mêmes des ressources commerciales uniques et exclusivement pensées à leurs images. Avec cette édition de septembre, les secteurs précieux et couture qui ont souvent tendance à peu communiquer ont réussi à trouver de nombreux points de dialogue tels que la formation ou l’information client.

If the salon had become in recent years an appointment mainly turned to the couture jewelry, the repositioning of it was expected. Everyone has agreed to recognize to this edition a dynamism that was not there in previous years. A very good point, therefore, in a context where many shows are struggling to satisfy the exhibitors and where many houses leave it (including the most prestigious as SIHH) to find themselves unique commercial resources and exclusively thought to their images . With this edition of September, the precious and sewing sectors that often tend to communicate little have managed to find many points of dialogue such as training or customer information.

bijorhca paris, marilisi

Une belle rencontre que celle avec l’atelier de haute joaillerie géorgien Marilisi. Parmi mes pièces favorites, ces pendentifs émaillés et réalisés à Tbilissi. Quatre mois de travail sont nécessaires pour finir une pièce comme celle à droite. S’ajoutent des saphirs, émeraudes, tourmalines et grenats… A beautiful meeting with the Georgian workshop Marilisi. Among my favorite jewels are these two enameled pendants featuring sapphires, emeralds, tourmalines and garnets… Four months are necessary to finish a cross like the right one. Stunning ! Photo : ©MarieChabrol

bijorhca paris, kreoli

À défaut de perles de conques, la coquille de lambi est un intéressant faire-valoir. La maison Kreoli l’utilise sous forme de “beads” pour un résultat assez étonnant. If you can’t buy a conch pearl, you can buy a lambi shell bead. Used by Kreoli jewelry house, the result is really interesting ! Photo : ©MarieChabrol

Bijorhca Paris est connu depuis longtemps pour son offre incroyable de matériaux et ses importantes propositions créatives. L’or et l’argent bien sûr sont en très bonne place mais on y trouve des offres associant également du cuivre, du bronze, de l’émail, du cuir, des pierres gemmes et des matériaux organiques comme la nacre, la corne ou le corail. Bien entendu, les diamants étaient présents tout comme les pierres ornementales, les perles de cultures et les pierres gemmes. Un détour était d’ailleurs nécessaire par l’espace « matières premières » du rez-de-chaussée qui offrait une diversité de possibilités pour la réalisation de pièces de bijouterie et de joaillerie.

Bijorhca Paris has long been known for its incredible offer of materials and its important creative proposals. Gold and silver of course but there are also offers with copper, bronze, enamel, leather, gemstones and organic materials such as mother-of-pearl, horn or the coral. Of course, diamonds were present, as were ornamental stones, cultured pearls and gemstones. A detour was also needed by the space « raw materials » of the ground floor which offered a diversity of possibilities for the realization of pieces of jewelry.

 

Jolie rencontre sur le stand de l’école Afedap que celle avec Pauline Verlhac qui vient de terminer sa formation de Bijoutier Auteur et propose des pièces de joaillerie modulables en argent. Ici l’une de ses bagues ornée de cristaux de tourmalines. Cette jeune créatrice est particulièrement enthousiasmante ! Nice meeting on the AFEDAP booth with #PaulineVerlhac who has just completed her training of Bijoutier Auteur and offers very interesting silver jewels. Here it is one of her ring with rough tourmalines. You have to follow this young jeweler ! Vidéo : ©MarieChabrol

Au cours de notre visite du salon, nous avons eu envie de nous concentrer sur des exposants qui sortaient du lot et sur cette offre précieuse que la presse comme les acheteurs demandaient depuis plusieurs années. Elle était d’ailleurs bien présente et extrêmement mise en avant dès l’entrée dans le salon avec de très nombreuses et belles maisons dont certaines inconnues du public français. Parallèlement, les maisons pariant sur des matériaux atypiques étaient également nombre. Un bon point pour la diversification du secteur à l’heure où les clients sont en recherche constante d’originalité !

During our visit to the show, we wanted to focus on exhibitors who stood out from the crowd and on this precious offer that the press and the buyers had been asking for several years. It was also present and extremely highlighted as soon as entering the fair with many beautiful houses and some unknown to the French public. At the same time, houses betting on atypical materials were also numerous. A good point for the diversification of the sector at a time when customers are constantly looking for originality !

bijorhca paris, matter of fakt

Il ne fallait pas manquer le stand de Matter of Fakt en provenance d’Afrique du Sud. Et ses boucles d’oreilles en métal et poils de springbok. Atypiques mais validées ! Impossible to miss the Matter Of Fakt booth from #SouthAfrica and her metal earrings featuring #springbok skin. Amazing but so nice ! Photo : ©MarieChabrol

bijorhca paris, maria dolores

S’arrêter chez la créatrice brésilienne Maria Dolores pour découvrir son travail fantaisie enrichi de pierres naturelles comme la sodalite et le quartz à tourmalines. At Maria Dolores booth to discover her couture jewelry featuring natural gemstones as sodalite or tourmaline quartz. Photo : ©MarieChabrol

Si vous m’avez suivi sur les réseaux sociaux associés au site legemmologue.com, vous avez pu voir quelques photos ainsi qu’un take-over du compte Instagram @Bijorcha_Paris. Mais comme je sais aussi que vous être nombreux à ne pas forcément aller sur les réseaux, je vous propose donc avec les différentes photos qui illustrent cet article de retrouver la totalité des bijoux que j’ai pu admirer et manipuler durant ma visite. Ils sont mes coups de cœur du salon et j’ai bien l’intention de rester attentives aux créateurs et maisons qu’ils représentent.

If you followed me on the social networks associated with  legemmologue.com, you could see some photos and a take-over on the Instagram account @Bijorcha_Paris. But as I also know that many of you do not necessarily go on the networks, so I propose with the different photos that illustrate this article to find all the jewelry that I could admire and handle during my visit. They are my favorites of the show and I intend to stay attentive to the creators and houses they represent.

bijorhca paris, marilisi

Parmi mes pièces favorites chez Marilisi, cette bague en or, diamants et aigue-marine. J’ai particulièrement aimé la manière dont la maison travaille le métal. Among my favorite pieces at Marilisi, this ring in gold, diamonds and aquamarine. I particularly liked the way the house works with metal. Photo : ©MarieChabrol

Venir sur Bijorhca Paris était aussi l’occasion de rencontrer des amis et des acteurs de ce métier mais également de rencontrer plusieurs lecteurs et lectrices du site. Ce fut donc une vrai chance de vous croiser et de pouvoir échanger avec vous. Enfin, nous avons profité de notre visite pour rencontrer de nombreux acteurs de la formation en joaillerie et gemmologie. Le salon avait fait le choix cette année d’accueillir de nombreuses structures françaises ainsi que l’Escola Brasileira de Joalheria (EBJ) qui venait spécialement du Brésil. En a résulté un échange passionnant sur la formation. Cette école, proche de l’AFEDAP (France) et de l’Ecole Boulle dans sa manière d’aborder le bijou incite particulièrement ses étudiants à développer leur propre créativité sans se départir de la technique. À l’image de Pauline Verhlac qui présentait sa « Parure de Posh », un ensemble de bijoux ludiques au charme indéniable. Notons aussi la présence du Laboratoire Français de Gemmologie qui venait ici à la rencontre des exposants pour renseigner sur les procédures d’analyses des pierres. Le salon avait également prévu de nombreuses conférences animées par divers intervenants dont l’Académie des Métiers d’Art (sur des sujets techniques par exemple comme la 3D ou la construction d’un plan de collection) et le LFG grâce à la présence de leur nouveau directeur : M. Aurélien Delaunay (anc. Responsable du Département Diamant de cette même structure, nda).

Coming to Bijorhca Paris was also an opportunity to meet friends and actors of our jewelry industry but also to meet several readers of the site. So it was a real chance to meet and to exchange with you. Finally, we took advantage of our visit to meet many players in jewelry and gemology training. The show had chosen this year to host many French structures and the Escola Brasileira de Joalheria (EBJ) which came especially from Brazil. The result was an exciting exchange on training. This school, close to AFEDAP (France) and the Ecole Boulle in its approach to jewelry, particularly encourages its students to develop their own creativity without departing from the technique. In the image of Pauline Verhlac who presented her « Parure de Posh », a playful jewelry set with undeniable charm. Note also the presence of the French laboratory of Gemmology who came here to meet exhibitors and inform them on the procedures of gemstone analyses. The show also planned many conferences led by various stakeholders including the Académie des Métiers d’Art (on technical subjects such as 3D or the construction of a collection plan) and the LFG through the presence of their new director: Mr Aurélien Delaunay (former Head of the Diamond Department of this same structure, nda).

bijorhca paris, nazuna, maria dolores,

Découverte d’une maison complètement inconnue en France et qui devrait l’être moins avec Nazuna et son créateur Minoru Miki. Ses pièces en or et diamants sont d’une poésie rare dans le secteur de la joaillerie. I have discovered a nice Japanese high jewelry house which completely unknown in France : Nazuna and his creator Minoru Miki. His gold and diamond jewels are really poetic and awesome. It’s rare in the jewelry industry. Photo : ©MarieChabrol

En définitive, ce fut un salon intéressant que j’ai eu un grand plaisir à arpenter une journée durant. Mais le mérite en revient à l’équipe du salon qui a réussi un joli mélange avec une scénographie agréable mixant avec habilité grands stands luxueux et petits espaces plus intimistes. La prochaine édition du mois de janvier qui se tiendra du 18 au 21 janvier 2018 me tente déjà. Et j’espère bien être au rendez-vous pour vous faire partager mes rencontres, les pièces et les maisons qui me séduisent mais également les initiatives de ce secteur qui se veut toujours en mouvement et en perpétuel renouvellement !

In the end, it was an interesting show that I had a great pleasure to walk a day. But the credit goes to the show team, which has managed a nice mix with a cool scenography skillfully mixing large luxurious stands and small intimate spaces. The next edition of January, which will be held from January 18 to 21, 2018, is already tempting me. And I hope to be to share with you my meetings, the jewels and houses that appeal to me but also the initiatives of this sector that is always moving and perpetually renewing !

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.