Generations of style : Buccellati

Chers lecteurs francophones, vous trouverez ci-dessous, la traduction de mon article « Generations of style : Buccellati », publié originellement dans le Rapaport Magazine puis sur le site Jewelry Connoiseur. La version américaine est accessible via ce lien.

Dear English readers, this story was originally published under the title « Generations of style : Buccellati » in The Rapaport Magazine and on the Jewelry Connoisseur blog. This translation is mine. You can read the original article through this link. Enjoy !

*****

La maison familiale italienne a fêté en 2019 ses 100 ans avec une nouvelle taille de diamant, une collection de pièces vintage et une entrée remarquée dans le groupe de luxe Richemont.

Andrea & Lucrezia Buccellati. Photo : Buccellati

Depuis que le fondateur Mario Buccellati a ouvert la première boutique Buccellati en 1919 à Milan, la maison de luxe fabrique des pièces d’exception pour les clients raffinés de l’Italie et du reste de l’Europe. On compte parmi ces clients des membres de la famille royale, comme l’amie du fondateur Gabriele d’Annunzio, prince de Montenevoso, qui l’a surnommé «le prince orfèvre».

La reconnaissance internationale est intervenue après la Seconde Guerre mondiale lorsque le fils de Mario, Luca, a ouvert le premier magasin américain à New York en 1951, puis un deuxième en 1954 sur la Cinquième Avenue. Des emplacements à Paris ont suivi, ainsi que de nombreux autres magasins aux États-Unis, en Asie et au Moyen-Orient. La maison a continué de croître tout au long du XXe siècle, devenant de plus en plus célèbre pour ses pièces faites à la main dont le raffinement et la délicatesse ne sont plus à prouver. 2019 a marqué le 100e anniversaire de la maison ainsi que son rachat surprise en octobre 19 par le groupe Richemont, propriétaire de Cartier et Van Cleef & Arpels. Andrea Buccellati, Direceur de la création aux côtés de sa fille Lucrezia, discute de l’histoire de la marque et de ses projets actuels.

Buccellati

La boutique historique de Mario Buccellati à Milan. Photo : Buccellati

1- Comment l’ADN de Buccellati a-t-il évolué depuis 1919 ?

L’ADN de la maison est le même depuis 1919, l’année de notre fondation. La Renaissance italienne, la nature et l’architecture classique, exprimée à travers les anciennes techniques d’orfèvrerie, le caractérise parfaitement. Depuis lors, la direction créative a toujours été entre les mains d’un membre de la famille, et bien sûr, elle a évolué dans le temps et avec les goûts de chacun. Chaque membre de la famille a apporté ses influences, mais l’ADN de base est resté inchangé.

2- Selon vous, qu’est-ce qui fait que de nouvelles générations d’acheteurs tombent amoureux de vos créations ?

C’est un style intemporel car son ADN et ses concepts stylistiques sont profondément enracinés dans notre héritage. Il convient également aux nouvelles générations car ce n’est pas un style statique ; il est influencé par la façon dont le designer familial vit sa propre vie et voit le monde autour de lui. En ce sens, le style Buccellati est à la fois intemporel et dans l’air du temps. Il ne se démode pas !

buccellati

Collier serti de perles de culture, d’émeraudes et de diamants, conçu par Gianmaria Buccellati. Photo : Buccellati

3- Comment Lucrezia et vous travaillez ensemble ? Comment chaque génération contribue-t-elle aux collections et aux designs ?

Nous travaillons ensemble sur des projets et collections spécifiques. Pour la collection d’art, par exemple, qui était basée sur l’inspiration que nous avons puisée dans des peintures impressionnistes, nous étions assis côte à côte, dessinant nos sensations, et la collection était magnifique. Nous ne pouvons pas toujours nous asseoir côte à côte, car ma fille vit à New York, mais nous nous appelons si nécessaire lorsque nous devons discuter des créations et faire nos commentaires. Chaque génération a contribué à l’évolution du design de la maison car chacune d’elles a vécu une période différente, qui a eu son influence sur sa vie. C’est une sorte d’évolution naturelle.

4- Où sont basés vos principaux clients?

Ils sont partout dans le monde et voyagent beaucoup. Pour le moment, je dirais l’Asie.

5- Quelles pièces sont les plus populaires ?

Nous avons différents bijoux emblématiques représentant notre style et nos techniques spécifiques, mais les plus importants sont les bracelets manchettes et les bagues, qui sont admirés partout dans le monde et aimés par tous nos clients.

buccellati

Manchette Sterlizia en or jaune et blanc, 263 diamants. Photo : Buccellati

6- Comment avez-vous marqué le 100e anniversaire de la maison et cela a-t-il influencé votre dernière collection ?

Le 100e anniversaire a été célébré en lançant la nouvelle taille Buccellati, une pierre spéciale au design innovant inspiré du logo de la maison. Le diamant est certifié par le Gemological Institute of America (GIA) comme Buccellati Cut. Avec ce nouveau diamant, nous avons conçu une collection très spéciale de haute joaillerie de pièces uniques.

À l’occasion de notre anniversaire, nous avons également proposé la collection Vintage, composée de pièces historiques présentées dans de nombreux magasins dans le monde. Chaque objet est livré avec son emballage d’origine, lorsqu’il est disponible, et un certificat d’authenticité. Nous avons également lancé une collection en édition limitée de pendentifs Opera sertis de pierres colorées, et cette ligne classique est très appréciée de nos clients.

Nous avons conclu un partenariat avec Sotheby’s Paris, offrant une grande partie de notre propre collection vintage aux enchères à Paris. Cette vente à réalisé 600 000 EUR. Nous avons également créé une exposition avec des pièces historiques de certains de nos clients. Les visiteurs ont eu la chance d’admirer des bijoux rares et magnifiques conçus par Mario et son fils Gianmaria. Ce fut un événement court, mais apprécié par tout le monde.

7- Que représente l’intégration à un groupe comme Richemont pour l’entreprise ?

C’est définitivement une étape importante pour la maison Buccellati. Nous attendons une année de croissance avec nos nouveaux partenaires, basée à la fois sur un fort développement commercial et sur l’engagement de préserver nos traditions.

buccellati

Bague Evanthe en or blanc et jaune sertie d’une taille Buccellati de 0,92 carat. Photo : Buccellati

FACETTES FLORALES

La nouvelle taille Buccellati, que le GIA a comparé à une fleur, est le résultat d’une longue collaboration avec la société anversoise Taché Diamonds. Buccellati utilise des diamants du Botswana, d’Afrique du Sud et de Russie pour cette taille fantaisie, avec ses 57 facettes et ses angles soigneusement étudiés. Les premières pierres disponibles pour les clients pèseront entre 0,50 et 2,39 carats (D à G ; VS2 à VVS1) , a déclaré le Président d’honneur et Directeur Artistique Andrea Buccellati.

buccellati

La Taille Buccellati. Photo : Buccellati

À bientôt !

See you son !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.